Petro-Canada
NYSE : PCZ
TSX : PCA

Petro-Canada

17 sept. 2008 05h04 HE

Petro-Canada fait une mise à jour des coûts du projet Fort Hills

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 17 sept. 2008) - Petro-Canada, qui agit comme exploitant et détient une participation de 60 % du projet Fort Hills, et ses partenaires dans la société en commandite Fort Hills Energy Limited Partnership, ont fait savoir aujourd'hui que les premiers résultats des travaux d'ingénierie préliminaires (TIP) indiquent que les coûts estimés du projet Fort Hills ont augmenté considérablement. Le projet, dans sa conception actuelle, comprend un projet minier intégré des sables pétrolifères et une installation d'extraction de bitume située à 90 kilomètres au nord de Fort McMurray, en Alberta, et l'usine de valorisation de Sturgeon County, au nord-est d'Edmonton, en Alberta.

Les partenaires de Fort Hills restent entièrement engagés dans le projet et évaluent les estimations préliminaires et un éventail d'options visant à réduire ou différer les dépenses en immobilisations.

Bien que l'information préliminaire relative aux coûts et la portée du projet soient toujours à l'étude, l'augmentation des dépenses en immobilisations estimées pour le projet dans sa conception actuelle, selon les premières indications, est de l'ordre de 50 % par rapport à ce qui avait été annoncé lorsque les partenaires ont approuvé le rapport de base du projet en juin 2007.

"Les dépenses en immobilisations ayant trait aux services et aux matériaux de construction ont augmenté de façon spectaculaire au cours de la dernière année, a déclaré Ron Brenneman, président et chef de la direction de Petro-Canada. Après que nous aurons terminé les TIP, nous préparerons notre estimation des coûts définitive. C'est sur cette dernière que s'appuiera notre décision d'investissement finale."

Les principales augmentations ont trait aux coûts des matériaux de construction, de main-d'oeuvre, de gestion et d'ingénierie du projet.

Les partenaires de Fort Hills discutent des options de développement du projet, incluant la séquence de divers aspects du projet. Les options retenues devraient se retrouver dans la conclusion des TIP finaux. Après que les TIP auront été achevés, Fort Hills préparera une estimation des coûts finale sur laquelle s'appuiera la décision d'investissement finale des partenaires de Fort Hills au quatrième trimestre de 2008.

La réalisation du projet Fort Hills est aussi soumise à l'obtention de certaines approbations réglementaires. Fort Hills travaille en collaboration avec les organismes de réglementation et divers intervenants afin d'obtenir les approbations nécessaires.

La première phase du projet, dans sa conception actuelle, devrait produire 140 000 barils/jour (b/j) de pétrole synthétique. La production de bitume associée devrait atteindre environ 160 000 b/j. La production de bitume devrait commencer au quatrième trimestre de 2011 et la production de pétrole synthétique tirée de l'usine de valorisation de Sturgeon devrait commencer au deuxième trimestre de 2012. Le projet Fort Hills devrait produire au total jusqu'à 280 000 b/j de pétrole synthétique vers 2015, une fois toutes les étapes complétées.

Petro-Canada est l'une des plus importantes sociétés pétrolières et gazières du Canada, exerçant des activités à la fois dans les secteurs d'amont et d'aval de l'industrie au Canada et à l'échelle internationale. Ses actions ordinaires se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole PCA et à la Bourse de New York sous le symbole PCZ.

Avis juridique - renseignements de nature prospective

Ce communiqué contient des renseignements de nature prospective. De tels renseignements se reconnaissent généralement à la terminologie utilisée, par exemple, "planifier", "anticiper", "prévoir", "croire", "viser", "avoir l'intention de", "s'attendre à", "estimer", "budgéter" ou à d'autres expressions similaires suggérant des résultats futurs ou constituant des déclarations au sujet d'une perspective. Nous énumérons ci-dessous des exemples de références à des renseignements de nature prospective :

  • futures dépenses en immobilisations et futurs frais d'exploration et autres
  • calendriers et résultats de développement et d'agrandissement d'installations
  • stratégies et objectifs de l'entreprise (qu'un projet soit approuvé ou non)
  • coûts préalables à la production et coûts d'exploitation
  • activités de construction et de réparation
  • futures approbations réglementaires
  • futurs niveaux de production de pétrole et de gaz naturel et sources de croissance de ceux-ci
  • futurs résultats des activités d'exploration et dates d'ici lesquelles certaines zones pourraient être mises en valeur ou en production

De tels renseignements de nature prospective sont soumis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus. D'autres facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, réalisations et niveaux d'activité réels diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou suggérés par de tels renseignements. De tels facteurs comprennent, sans s'y limiter :

  • la capacité de l'industrie
  • les effets des conditions météorologiques et climatiques
  • l'imprécision des estimations des réserves en termes de volumes de pétrole récupérables à partir de zones de ressources et d'autres sources non actuellement classées en tant que réserves
  • les résultats des activités de forage d'exploration et de développement et des activités connexes
  • la capacité des fournisseurs de respecter leurs engagements
  • les décisions ou les approbations de tribunaux administratifs
  • les risques inhérents aux activités pétrolières et gazières au Canada et à l'étranger
  • les taux de rendement prévus
  • les conditions générales de l'économie, des marchés et des affaires
  • les mesures concurrentielles prises par d'autres sociétés
  • les fluctuations des prix du pétrole et du gaz naturel et de l'approvisionnement
  • les marges de raffinage et de commercialisation
  • les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change
  • les mesures prises par les autorités gouvernementales (y compris les modifications apportées aux taux d'impôt et de redevances et aux stratégies d'utilisation des ressources)
  • les modifications apportées à la réglementation environnementale et autres
  • les événements politiques internationaux
  • la nature et la portée des mesures prises par les parties intéressées ou le public en général

Bon nombre de ces facteurs et d'autres facteurs similaires sont indépendants de la volonté de Petro-Canada. Petro-Canada discute plus en détail de ces facteurs dans les documents qu'elle dépose auprès des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes et de la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis.

Nous prévenons les lecteurs que la liste de facteurs importants ci-dessus ayant une incidence sur les renseignements de nature prospective n'est pas exhaustive. De plus, les renseignements de nature prospective contenus dans ce communiqué sont déclarés à la date du communiqué et, sauf exigence contraire de toute loi applicable, Petro-Canada ne les met pas à jour publiquement ni ne les révise. Les renseignements de nature prospective dans ce communiqué sont présentés expressément sous réserve de cette mise en garde.

Renseignements

  • Demandes des médias et du public:
    Peter Symons, Communications de la Société
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-4270
    ou
    Demandes des investisseurs et des analystes:
    Ken Hall, Relations avec les investisseurs
    Petro-Canada (Calgary)
    (403) 296-7859
    Site Internet: www.petro-canada.ca