Petrolympic Ltee
TSX CROISSANCE : PCQ

Petrolympic Ltee

11 avr. 2014 17h08 HE

Petrolympic Ltd. : Un Rapport Indépendant de "Sproule Associates Limited" Confirme la Présence de Gaz Naturel Conventionnel dans la Structure Massé

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 11 avril 2014) - Petrolympic Ltd. (« Petrolympic » ou la « Compagnie ») (TSX CROISSANCE:PCQ) est heureux d'annoncer les résultats d'une évaluation de ressources indépendante réalisée par Sproule Associates Limited (« Sproule ») sur la structure forée sur sa propriété détenue en entente d'opération conjointe du Bas-Saint-Laurent (la « Propriété ») et localisée dans le bassin appalachien du Québec. Sproule a réalisé cette évaluation selon les règles du Canadian Oil and Gas Evaluation Handbook reserve and resource definitions. La Compagnie détient un intérêt dans les 431 339 hectares (1 065 839 acres) de la Propriété par le biais d'une entente d'opération conjointe avec Squatex Inc. (« Squatex »), qui en est l'opérateur.

Les résultats de cette évaluation indépendante (consignés dans le tableau 1 ci-dessous) reposent sur les données récoltées durant le forage du puits carotté Massé No.1. Les résultats de l'évaluation reposent sur le jeu de données publié par Petrolympic dans son communiqué de presse émis le 15 novembre 2013 (enregistré sur www. sedar.com). Paul Laroche, géologue auprès de Petrolympic, commente ainsi les résultats : « le puits a révélé la présence d'un réservoir localisé dans la formation silurienne de Sayabec et consistant en un intervalle de calcaire dolomitisé de type hydrothermal de 10 mètres d'épaisseur et présentant des valeurs de porosité et de perméabilité élevées allant jusqu'à 20,8% et 1624 mD, respectivement (tel que rapporté au tableau 2 ci-dessous). Contrairement au gaz de schiste, ce type de réservoir ne nécessite pas de fracturation hydraulique. L'analyse du gaz présent dans le réservoir indique qu'il est composé à 89% de méthane et dépourvu de sulfure d'hydrogène. »

Jean-Claude Caron, Président de Squatex, compare la Propriété avec le réservoir de Saint-Flavien dans les Basses-Terres du Saint-Laurent - l'un des deux seuls réservoirs ayant produit du gaz naturel en quantités économiques au Québec : « Les paramètres obtenus à partir du puits carotté Massé No.1 sont similaires à ceux du réservoir de Saint-Flavien, qui est également développé dans un intervalle de calcaire dolomitisé de type hydrothermal, dont l'épaisseur varie entre 1 et 8 mètres et qui présente une gamme de porosités s'étalant de 2,5% à 10% (en moyenne de 3% à 5%). Le réservoir de Saint-Flavien a produit 5,7BCFG (milliards de pieds cubes de gaz) avant d'être converti en réservoir d'entreposage souterrain de gaz naturel, et demeure en opération depuis 1998. »

Les résultats obtenus par Petrolympic et Squatex dans le Bas-Saint-Laurent sont d'autant plus encourageants que la présente évaluation de ressources porte sur une seule des trois zones riches en hydrocarbures identifiées dans le puits. De surcroît, plusieurs anomalies sismiques ayant des caractéristiques similaires à l'anomalie vérifiée par le puits carotté Massé No.1 ont également été mises en évidence au sein de la Propriété lors de l'examen des données sismiques. Ces anomalies ne sont pas prises en considération dans la présente évaluation de ressources et représentent un potentiel significatif pour la Propriété, confortant ainsi les efforts de Petrolympic et Squatex pour ouvrir la voie à l'exploration du potentiel de la région.

Petrolympic et son partenaire Squatex préparent à présent un programme de forage pour valider le potentiel de la Structure Massé, ainsi qu'un programme d'exploration pour mieux documenter et tester d'autres structures prospectives identifiées au sein de la Propriété. « La conjoncture est bonne pour démontrer que l'on peut produire du gaz naturel à partir d'un réservoir conventionnel dans le Bas-Saint-Laurent, car la croissance économique de la région devrait être stimulée par la récente élection d'un gouvernement majoritaire dans la Province, et les sources d'énergie propres seront très en demande sur les marchés locaux », remarque Mendel Ekstein, Président et Chef de la Direction de Petrolympic.

Petrolympic détient également un intérêt de 100% dans deux permis d'exploration situés dans la même région, les propriétés Matapédia et Mitis. Plusieurs plays conventionnels et guides d'exploration ont été identifiés dans ces permis où du pétrole et du gaz naturel ont été rencontrés dans des forages miniers dans les années 1990. D'après les données sismiques détenues par la Compagnie, la Formation de Sayabec semble également présente en profondeur dans les deux permis.

Tableau 1: Résultats de l'évaluation de la ressource tells que présentés dans le rapport de Sproule.

Tableau S-2
Estimation du Gaz initialement en place, non découvert, non récupérable, et sans égard au risque et au partage des intérêts pour le projet
Formation du Sayabec de la Structure Massé, Secteur du Bas-St-Laurent, Québec, Canada
(1),(2)
Estimation réalisée par Sproule Associates Limited, au 28 février 2014
Structure Formation Gaz (BCF)(2),(3)
Bas(4) Meilleur(5) Haut(6) Moyenne(7)
(P90) (P50) (P10)
Massé Sayabec 3 8 26 12
(1) Le pétrole initialement en place et non-découvert (équivalant à des ressources non découvertes) est la quantité de pétrole estimée, à une date donnée, contenue dans une accumulation qui reste à être découverte. La portion récupérable du pétrole initialement en place et non découvert est décrite comme "ressources prospectives", le reste comme non récupérable. Seuls les volumes en place sont ici présentés, aucun projet de développement visant à récupérer des hydrocarbures non découverts n'ayant été défini. Il n'existe aucune certitude qu'une quelconque portion des ressources non découvertes sans égard au risque sera découverte et, si découverte, il n'existe aucune certitude qu'elles seront développées ou, si elles sont développées, il n'existe aucune certitude quant au moment ou non un tel développement surviendra et si ce développement sera ou non viable commercialement pour une quelconque portion de ces ressources.
(2) L'estimation du volume de pétrole non découvert sans égard au risque pour la Formation du Sayabec de la Structure Massé est une estimation brute (100% du projet entier) pour laquelle aucun ajustement n'a été apporté pour tenir compte du partage des intérêts sur les territoires visés par l'estimation et avant déduction de toute royauté.
(3) "BCF" représente des milliards de pieds cubes, "MMboe" représente des millions de barils d'équivalent de pétrole.
(4) L'estimation basse est considérée comme une estimation conservatrice de la quantité effectivement en place. Si les méthodes probabilistes sont utilisées, il devrait y avoir une probabilité d'au moins 90 pourcent (P90) que les quantités effectivement en place seront égales ou supérieures à l'estimation basse.
(5) La meilleure estimation est considérée comme la meilleure estimation de la quantité qui sera effectivement en place. Il est aussi probable que les quantités en place seront plus grandes ou moindre que la meilleure estimation Si les méthodes probabilistes sont utilisées, il devrait y avoir une probabilité d'au moins 50 pour cent (P50) pour que les quantités effectivement en place soient égales ou supérieures à la meilleure estimation.
(6) L'estimation haute est considérée comme une estimation optimiste de la quantité qui sera effectivement en place. Si les méthodes probabilistes sont utilisées, il devrait y avoir une probabilité d'au moins 10 pour cent (P10) que les quantités effectivement en place seront égales ou supérieures à l'estimation haute
(7) L'agrégation statistique est un processus probabiliste d'agrégation de distributions qui représentent des estimés des quantités de ressources, au niveau d'un réservoir, d'un prospect ou d'un ensemble d'actifs. La somme arithmétique et l'agrégation statistique des moyennes produisent des résultats similaires. Du point de vue statistique, la somme arithmétique des estimés bas, meilleur et haut n'est pas appropriée. La somme arithmétique et la somme statistique des prospects (sans évaluation de risque) peuvent être toutes deux trompeuses parce qu'elles supposent le succès de chacun des éléments du prospect. La chance que cela se produise est extrêmement peu probable. La récupération réelle sera probablement moindre et elle peut être significativement moindre ou même zéro

Tableau 2: Analyses de laboratoire réalisées sur les carottes du puits Massé No.1, telles que considérées par Sproule et utilisées dans les paramètres de l'évaluation de la ressource.

SQUATEX RESSOURCE ET ENERGIE SQUATEX MASSE #1 File No. : 52131-13-0145
Champs : Formation : Date : 2013-07-26
Province : QUEBEC Equip. de carottage: Analysts : DJB
Licence : Fluid de carottage : WATER BASE MUD Core Dia : 48 mm
CORE ANALYSIS RESULTS
SAMPLE NUMBER DEPTH
m
SAMPLE LENGTH
m
PERMEABILITY (MAXIMUM)
Kair
mD
PERMEABILITY
(90 DEG)
Kair
mD
PERMEABILITY
(VERTICAL)
Kair
mD
POROSITY
(HELIUM)
fraction
BULK
DENSITY
(kg/m3)
GRAIN
DENSITY
(kg/m3)
DESCRIPTION
FD 1 1845.20 0.11 0.02 0.01 <0.01 0.037 2710 2810. dol i ppv sv mv
FD 2 1847.10 0.07 1624. 1584. <0.01 0.208 2220 2800. dol i ppv sv
FD 3 1848.00 0.09 0.01 0.01 <0.01 0.013 2780 2810. dol i sv
FD 4 1856.00 0.05 0.06 0.02 0.02 0.007 2640 2660. ss vf f vfrac
FD 5 1873.50 0.04 <0.01 <0.01 <0.01 0.002 2640 2640. ss vf f
Résultats d'analyses de cinq échantillons de carottes pour le puit Massé # 1. La Compagnie a déterminé une moyenne de porosité estimée de 4,1% pour la zone dolomitisée ciblée en utilisant les résultats des Échantillons FD-1 (1,845.2 m; 3,7%), FD-2 (1,847.1 m; 20,8%), et FD-3 (1,848.0 m;1,3%). Une porosité de 4,1% sur une épaisseur exploitable (net pay thickness) de 5 m (4,7m = ~3%; 0,3 m = 20,8%) est une moyenne mathématique supposant que le puit Massé # 1 est représentatif des caractéristiques pétrophysiques moyennes pour l'ensemble de la Structure Massé - ce qui, en réalité, n'est probablement pas le cas (Estimation du Gaz en Place - Structure Massé, Septembre 2013).

À propos de Petrolympic Ltd.

Petrolympic Ltd. est une compagnie pétrolière et gazière canadienne junior active en exploration pour le pétrole léger et le gaz naturel en Amérique du Nord. L'intérêt de la Compagnie est présentement concentré sur ses actifs de production pétrolière à court-terme dans le riche bassin pétrolier de Maverick au Texas, États-Unis. La Compagnie détient également un intérêt dans un total de 754 216 hectares (1 863 668 acres) de permis d'exploration pétrolière et gazière du bassin appalachien québécois, incluant des possessions dans les Basses-Terres du Saint-Laurent et la péninsule gaspésienne. Les possessions de la Compagnie dans les Basses-Terres du Saint-Laurent consistent en un intérêt de 30% dans 217 370 hectares (536 941 acres) par le biais d'une entente d'opération conjointe avec Ressources & Énergie Squatex Inc. (« Squatex »), un intérêt de 12% dans 8 000 hectares (19 768 acres) par le biais d'une entente d'affermage avec Canbriam Energy Inc., et un intérêt de 100% dans 56 622 hectares (139 913 acres) situés dans la plate-forme carbonatée des Basses-Terres moins de 30 kilomètres au sud-ouest de Montréal. Ces propriétés constituent une position majeure dans les plays de l'Utica, du Lorraine et du Trenton-Black-River. Petrolympic maintient également des possessions dans les régions de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, incluant un intérêt de 30% dans 431 339 hectares (1 065 839 acres) par le biais d'une entente d'opération conjointe avec Squatex et un intérêt de 100% dans un bloc de permis d'exploration pour un total de 40 885 hectares (101 029 acres) localisés entre Rimouski et Matane, une région prospective pour le pétrole présent dans des réservoirs de dolomies hydrothermales.

À propos de Ressources & Énergie Squatex Inc.

Ressources & Énergie Squatex (« Squatex ») est une société d'exploration pétrolière et gazière junior qui a été constituée en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés le 12 avril 2002 et dont le siège social est situé au 7055, Boul. Taschereau, suite 500, Brossard (Québec) J4Z 1A7. Squatex est un émetteur assujetti uniquement dans la province de Québec dont les titres ne sont pas inscrits sur un marché organisé. L'activité principale de Squatex consiste, comme opérateur, à effectuer des travaux et études qui ont pour objectifs d'évaluer le potentiel gazier et pétrolier du territoire de 656 093 hectares sous permis d'exploration. Squatex détient dans le territoire des Basses-Terres du St-Laurent un intérêt de 70 % sur 217 370 hectares sous forme d'une entente d'opération conjointe avec Petrolympic Ltd (TSXV : PCQ) et un intérêt de 28 % sur 8 000 hectares affermés à Canbriam Energy Inc. Squatex détient aussi dans le territoire du Bas St-Laurent un intérêt de 70 % sur 431 339 hectares sous forme d'une entente d'opération conjointe avec Petrolympic Ltd.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations faites aux présentes peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces déclarations se rapportent à des événements futurs ou à des résultats économiques futurs de Petrolympic Ltd. et comportent des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui pourraient modifier de manière appréciable leurs résultats, rendements ou réalisations par rapport à ce qu'expriment ou laissent entendre les déclarations de Petrolympic Ltd. Les événements ou résultats réels pourraient être très différents. Petrolympic Ltd. décline toute intention ainsi que toute obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la Bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l'exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

Renseignements