Autisme et troubles envahissants du développement Montréal

Autisme et troubles envahissants du développement Montréal

27 févr. 2014 15h07 HE

Peut-on avoir un diagnostic d'autisme à l'âge adulte?

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 27 fév. 2014) - Au Québec, il n'y a aucun spécialiste professionnel dans le réseau public de la santé qui est mandaté pour évaluer et poser un diagnostic de trouble du spectre de l'autisme (TSA) pour des personnes adultes. Encore une fois, le gouvernement nous démontre que les personnes autistes sont simplement invisibles et oubliées. En ne répondant pas à ce besoin essentiel, des adultes vulnérables font face à un vide de services au niveau du secteur public.

Le fait de ne pas pouvoir obtenir un diagnostic officiel génère une détresse qui affecte toutes les sphères de vie d'une personne adulte. Être sans diagnostic officiel équivaut à ne pas avoir de reconnaissance de leurs besoins particuliers. De plus, cela rend l'accessibilité au réseau public de services sociaux et à la solidarité sociale, qui est une question de survie pour la plupart, littéralement impossible. Ces adultes complexes sont marginalisés et sont en plus exclus en raison du manque flagrant au niveau de l'expertise dans les secteurs publics.

Ainsi, cette clientèle se retrouve fréquemment en situation de détresse ou même de crise, et ne peut recevoir d'aide du fait qu'ils n'ont pas de diagnostic officiel. Le cercle vicieux est sans fin. L'isolation et l'épuisement s'installe en permanence. Certains se retrouvent même en situation d'itinérance.

En réalité, une personne adulte sans diagnostic équivaut à laisser une personne handicapée sans soutien et sans aide. Cela serait-il accepté pour tout autre diagnostic que celui de TSA? L'injustice est apparente et entraine des répercussions néfastes pour beaucoup d'adultes et ce, dans toutes les régions du Québec.

En tant qu'organisme qui défend les droits de personnes présentant un TSA, nous tenons à souligner que cette injustice est une discrimination et un préjudice envers les personnes autistes. ATEDM reçoit, à chaque semaine, un nombre élevé de demandes d'aide à ce sujet et constate la détresse vécue par ces adultes sans diagnostic.

Renseignements