Office de consultation publique de Montréal

Office de consultation publique de Montréal

21 nov. 2007 10h53 HE

Plus de 200 participants au colloque sur la consultation publique et l'aménagement du territoire

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 21 nov. 2007) - Plus de 200 personnes ont participé hier au colloque qu'organisait l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) pour marquer son 5ième anniversaire. Les participants provenaient d'horizons très divers ayant tous en commun d'être des acteurs dans l'aménagement du territoire à Montréal. Le colloque a permis des échanges entre promoteurs, consultants, citoyens , fonctionnaires et groupes communautaires sur la consultation publique, son rôle et ses limites dans l'aménagement du territoire à Montréal. Les discussions se sont déroulées à la lumière de contributions de panélistes tels Claude Béland et Dinu Bumbaru ou par l'examen de cas concrets tels le développement du site Contrecoeur dans l'est de la ville ou l'action de revitalisation urbaine intégrée dans le quartier Saint-Michel.

La rencontre s'est ouverte par une allocution e la Présidente de l'Office. Madame Louise Roy, qui posait la question suivante : Les citoyens sont-ils des bâtisseurs de la Ville? Et, s'ils le sont, jusqu'où devrait aller leur implication? L'implication des citoyens, tant dans la recherche de cohérence que dans l'implication dans les grands projets, ne peut se faire qu'en mettant en évidence les consensus ou les tensions inhérentes à une société urbaine qui se décline en plusieurs registres culturel, religieux, environnemental et social notamment.

Les débats qui ont eu cours tout au long de cette journée auront permis d'examiner la question de la consultation publique en aménagement sous deux angles : celui de la recherche de cohérence et de la contribution de la consultation à cette cohérence et l'angle du rôle et des limites de la consultation publique dans le développement et l'implantation de grands projets. Madame Roy a examiné ces deux sous-thèmes de plusieurs façons notamment à la lumière des enjeux de proximité versus les enjeux métropolitains. Les consultations servent souvent de révélateur des enjeux de proximité qui ne doivent cependant pas faire abstraction des enjeux collectifs dans l'appréciation des dossiers en consultation.

Le colloque a été clôturé par M. André Lavallée, maire de l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie , membre du comité exécutif responsable du transport collectif et de l'aménagement du territoire.

Renseignements

  • Office de consultation publique de Montréal
    Luc Doray
    514-872-3568
    Cell.: 514-977-8365