Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

04 avr. 2014 14h33 HE

Plus de 99 % des échantillons de cantaloups entiers sont exempts de la salmonelle

Enquête ciblée du Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 4 avril 2014) - Agence canadienne d'inspection des aliments

Dans le cadre des analyses courantes de divers produits alimentaires effectuées par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), un rapport d'enquête publié aujourd'hui révèle que 99,8 pour cent des cantaloups entiers échantillonnés n'étaient pas contaminés par la bactérie Salmonella.

Un total de 499 échantillons de cantaloups entiers ont été prélevés et analysés aux fins de dépistage de la salmonelle, une bactérie qui peut causer une maladie grave pouvant avoir des effets à long terme. Un échantillon a été jugé insatisfaisant en raison d'une contamination par la salmonelle. L'ACIA a donc entamé une enquête sur la salubrité des aliments, laquelle a entraîné le rappel du produit (le rappel se trouve sur le site de Bibliothèque et Archives Canada). Aucun cas de maladie associé à la consommation de ce produit n'a été signalé.

L'ACIA a identifié les cantaloups comme un des groupes de produits prioritaires parmi les fruits et légumes frais devant faire l'objet d'une surveillance accrue. Cette enquête ciblée sur la salmonelle représente une partie des 3 500 échantillons et plus de cantaloups prélevés sur une période de cinq ans (de 2008-2009 à 2012-2013). L'ACIA poursuit ses activités de surveillance et rendra publiques ses conclusions dès que ce sera possible.

Les constatations générales faites durant la présente enquête donnent à penser que la grande majorité des cantaloups vendus sur le marché canadien sont produits et manipulés selon des bonnes pratiques agricoles et des bonnes pratiques de fabrication. Cependant, des cas isolés de contamination de cantaloups par Salmonella sont possibles. Les consommateurs devraient suivre les conseils sur le site http://canadiensensante.gc.ca/ lorsqu'ils décident d'acheter et de consommer des cantaloups ou d'autres melons.

En bref

  • Les cantaloups peuvent être contaminés par des agents pathogènes lors de la production, de la récolte, de la manutention après la récolte, de la transformation et de la distribution.
  • La présence de pathogènes dans les cantaloups pose un risque de maladie d'origine alimentaire étant donné que les cantaloups sont consommés crus.
  • Une fois que le produit a été contaminé, il est difficile d'éliminer la bactérie en raison de la surface rugueuse du melon, qui constitue des zones d'attache pour les bactéries et nuit à la désinfection.

Produits connexes

Présence de Salmonella dans les cantaloups (2010-2011) - Sommaire

Liens connexes

Enquêtes ciblées - Résidus chimiques/Microbiologie

Renseignements

  • Michael Bolkenius
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de la Santé
    613-957-0200

    Relations avec les médias
    Agence canadienne d'inspection des aliments
    613-773-6600