Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

01 sept. 2012 07h00 HE

"Portons la tête bien haute le jour de la fête du Travail" : Le président du CTC dit que les syndicats favorisent l'équité

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 1 sept. 2012) - Le Congrès du travail du Canada (CTC) déclare que les membres de syndicats devraient porter la tête haute le jour de la fête du Travail parce qu'ils font la promotion de l'équité pour tous les membres de la population canadienne.

« Le jour de la fête du Travail, nous célébrons les nombreuses contributions apportées par les travailleurs et les travailleuses en vue de bâtir un Canada meilleur », indique Ken Georgetti, président du CTC. « Bon nombre des avantages dont bénéficient actuellement tous les travailleurs et les travailleuses, y compris le congé de maternité, les vacances payées et les lois sur la santé et la sécurité au travail, ont été initialement obtenus par les syndicats. En revendiquant l'équité, les syndicats montent la barre pour tous. »

En août, le CTC a publié une étude selon laquelle les travailleurs et les travailleuses syndiqués gagnent en moyenne 5,11 $ de plus par heure que leurs confrères et consœurs non syndiqués. « Le fait de mettre cette somme supplémentaire dans les poches des travailleurs et travailleuses individuels signifie que l'avantage syndical se traduit par l'injection de 793 millions de dollars de plus par semaine dans notre économie », fait remarquer M. Georgetti.

L'étude, intitulée L'avantage syndical dans les communautés canadiennes, révèle les avantages que les travailleurs et les travailleuses syndiqués apportent à l'ensemble du Canada et à 29 communautés choisies des différentes parties du pays. M. Georgetti précise que les villes comprenant le plus de travailleurs et travailleuses syndiqués ont un niveau de revenu global relativement plus élevé que les autres et ont une combinaison d'entreprises et de services plus riche. « Tous les membres de la communauté profitent de ces services car ils créent des milieux où il fait mieux travailler et vivre. »

M. Georgetti déclare que le Fonds monétaire international et l'Organisation de coopération et de développement économiques ont confirmé que la négociation collective au nom du plus grand nombre possible de personnes est le meilleur moyen de créer une classe moyenne saine. « Quand les travailleurs et les travailleuses du Canada réussissent, par l'entremise de leurs syndicats, à négocier librement pour obtenir des salaires, des conditions de travail, des pensions et des avantages sociaux acceptables, cela présente des avantages mesurables pour l'ensemble de la société. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter @CanadianLabour.

Renseignements