Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

11 sept. 2012 08h15 HE

Portrait du marché du neuf dans la région de St. John's en août

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 11 sept. 2012) - Selon les données provisoires(1) diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d'habitations ont augmenté le mois dernier dans la région de St. John's. Elles se sont chiffrées à 224, alors qu'elles étaient au nombre de 193 en août 2011. Quant au cumul annuel, il affiche une avance de 13 % par rapport à celui des huit premiers mois de 2011 et s'élève à 1 431.

En août, l'activité dans la région de St. John's s'est intensifiée tant du côté des maisons individuelles que du côté des logements collectifs. Dans le premier cas, le nombre de logements commencés a progressé de 10 % et s'est élevé à 133; dans le deuxième cas, il est passé de 72 à 91. « Les mises en chantier de maisons individuelles sont stationnaires depuis le début de l'année, mais la construction de copropriétés et de maisons avec appartement au sous-sol a été robuste, ce qui a compensé et a permis au segment des logements collectifs de faire des gains importants en comparaison de l'année dernière », a déclaré Chris Janes, analyste principal de marché à la SCHL pour Terre-Neuve-et-Labrador.

Dans les centres urbains du Canada, les constructeurs ont commencé 17 725 habitations en août 2012, à savoir 19 % de plus qu'en août 2011 (14 938). Le nombre de maisons individuelles relevées sur le marché du neuf a diminué de 5 % et s'est établi à 6 015 le mois dernier. En revanche, les mises en chantier de logements collectifs ont augmenté de 36 % et se sont chiffrées à 11 710. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 1 112 habitations le mois dernier, comparativement à 795 en août 2011.

Mettant à contribution plus de 65 années d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et les intervenants du secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

(1) Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

(This document is also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
AOÛT AOÛT CUMUL ANNUEL
2012 2011 Var. en % 2012 2011 Var. en %
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
RMR DE ST. JOHN'S
Logements individuels 133 121 9.9 % 824 835 -1.3 %
Logements collectifs 91 72 26.4 % 607 429 41.5 %
TOUS LOG. CONFONDUS 224 193 16.1 % 1,431 1,264 13.2 %
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS*
TOUS LES CENTRES
Logements individuels 150 160 -6.3 % 920 1,013 -9.2 %
Logements collectifs 96 79 21.5 % 656 493 33.1 %
TOUS LOG. CONFONDUS 246 239 2.9 % 1,576 1,506 4.6 %
Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.
* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de St . John's, AR de Corner Brook, DM de Gander, AR de Grand Falls/Windsor, et AR de Bay Roberts).
## Variation en pourcentage supérieure à 100%. Les variations supérieures à 100% ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements