Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 déc. 2011 08h15 HE

Portrait du marché du neuf dans la région de St. John's en novembre

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 8 déc. 2011) - Selon les données provisoires1 diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le rythme d'activité sur le marché du neuf s'est accéléré dans la région de St. John's au mois de novembre. Les constructeurs y ont coulé les fondations de 207 logements le mois dernier, comparativement à 155 en novembre 2010. Ils ont aussi commencé 14 autres habitations en milieu urbain à l'extérieur de la région de St. John's, ce qui donne un total de 221 mises en chantier dans les centres urbains de Terre-Neuve-et-Labrador.

« Les mises en chantier ont augmenté dans la région de St. John's en novembre, tant du côté des maisons individuelles que du côté des logements collectifs, a déclaré Chris Janes, analyste principal de marché à la SCHL pour Terre-Neuve-et-Labrador. Ce sont les mises en chantier de logements collectifs qui ont le plus progressé, puisqu'elles ont plus que doublé en novembre pour atteindre 77. Le nombre de maisons individuelles commencées a monté de 10 % et s'est élevé à 130. À la fin de novembre, le cumul annuel des mises en chantier d'habitations dans la région de St. John's dépassait de 9 % le niveau enregistré pour la période correspondante l'an passé. »

Dans les centres urbains du Canada, 14 701 mises en chantier d'habitations ont été relevées en novembre 2011, ce qui représente une baisse de 5 % par rapport au total inscrit un an plus tôt (15 540). Celles de maisons individuelles n'ont pratiquement pas changé et se sont chiffrées à 5 920 en novembre, tandis que celles de logements collectifs ont fléchi de 8 % et ont été au nombre de 8 781. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 674 logements le mois dernier, comparativement à 731 en novembre 2010.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

1 Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

(This document is also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

2011 2010 CUMUL ANNUEL
Var. en % Var. en %
NOV. NOV. 2011 2010
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
RMR DE ST. JOHN'S
Logements individuels 130 118 10.2% 1,200 1,359 -11.7%
Logements collectifs 77 37 # # 592 285 ##
TOUS LOG. CONFONDUS 207 155 33.5% 1,792 1,644 9.0%
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
TOUS LES CENTRES*
Logements individuels 140 140 0.0% 1,439 1,624 -11.4%
Logements collectifs 81 53 52.8% 706 391 80.6%
TOUS LOG. CONFONDUS 221 193 14.5% 2,145 2,015 6.5%

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de St . John's, AR de Corner Brook, DM de Gander, AR de Grand Falls/Windsor, et AR de Bay Roberts).

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements