CLIPP (Centre de liaison sur l'intervention et la prévention psychosociales)

CLIPP (Centre de liaison sur l'intervention et la prévention psychosociales)

27 avr. 2005 12h01 HE

POUR FAVORISER LE TRANSFERT DES CONNAISSANCES EN SCIENCES SOCIALES E

Attention: Rédacteur à l'éducation, Rédacteur de la santé, Rédacteur des sciences MONTRÉAL, QUÉBEC--(CCNMatthews - 27 avril 2005) - Québec, le 26 avril 2005 - En sciences sociales et en sciences humaines, les résultats de la recherche ne font pas toujours leur chemin jusque dans les milieux de pratique. Comment permettre que ces nouvelles connaissances deviennent accessibles au plus grand nombre d'utilisateurs potentiels, afin d'en accroître les retombées pour la société québécoise ? Quels sont les défis, les enjeux et les conditions de réussite du transfert de connaissances dans ces domaines ?

Voilà l'objet du colloque Une valeur ajoutée à la recherche, qui se tiendra à Saguenay, à compter de 8 h 30 le 12 mai, dans le cadre du 73e Congrès sur les Innovations durables de l'ACFAS. L'activité, qui se déroulera dans le local P0-5120 (Pavillon principal, niveau 0) de l'Université du Québec à Chicoutimi, est organisée conjointement par le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), le Centre francophone d'informatisation des organisations (CEFRIO) et le Centre de liaison sur l'intervention et la prévention psychosociales (CLIPP), avec l'appui financier de Valorisation-Recherche Québec.

En conférence d'ouverture, la présidente du Conseil de la science et de la technologie, Hélène P. Tremblay, viendra expliquer aux participants l'importance que son organisme accorde au transfert des connaissances en sciences sociales et humaines pour soutenir l'innovation sociale nécessaire au développement socioéconomique du Québec. Dans l'autre conférence au programme, Robert Bisaillon, ex-sous-ministre adjoint au ministère de l'Éducation du Québec, montrera comment le transfert de connaissances peut influer sur l'orientation des politiques publiques.

Au cœur du colloque, il y aura deux tables rondes au cours desquelles des représentants du monde de la recherche (administrateurs et chercheurs), de centres de liaison et de transfert ainsi que des milieux de pratique feront part de leurs réflexions et de leurs expériences sur les défis et enjeux du transfert et sur les conditions de succès du transfert.

TABLE RONDE SUR LES DÉFIS ET ENJEUX DU TRANSFERT

« Le transfert de la recherche en sciences sociales et humaines est un secteur relativement jeune, dont l'ancrage définitif présente encore plusieurs défis », fait valoir Mireille Mathieu, présidente-directrice générale du CLIPP et animatrice de la première table ronde. Parmi ces défis ressort la nécessité de créer un lien entre les chercheurs et les utilisateurs des résultats de la recherche, deux groupes qui évoluent souvent dans des mondes séparés.

Les uns ignorent fréquemment ce que les autres réalisent. Ainsi, alors que les chercheurs détiennent plusieurs réponses aux questions qui se posent en milieu de pratique, la plupart du temps, les praticiens ne connaissent même pas l'existence des recherches sur les sujets qui les intéressent. À l'inverse, les milieux de pratique foisonnent d'expériences novatrices, basées sur des connaissances empiriques qui pourraient avantageusement être validées et systématisées par la recherche. Comment établir les ponts nécessaires ?

Et comment valoriser le transfert ? Les chercheurs qui se préoccupent de cet aspect de leurs recherches ne reçoivent pas toujours la reconnaissance qu'ils en attendent, que ce soit dans leur milieu de travail ou auprès des organismes subventionnaires. Tous n'ont pas, non plus, le souci de transférer les résultats de leurs recherches au-delà de leurs collègues et des étudiants.

TABLE RONDE SUR LES CONDITIONS DE SUCCÈS DU TRANSFERT

« Le transfert des connaissances vers les milieux de pratique constitue pourtant un maillon essentiel de l'innovation dans toutes les sphères d'activité de la société », affirme Céline Saint-Pierre, ex-présidente du Conseil supérieur de l'éducation, aujourd'hui vice-présidente Innovation et Transfert au CEFRIO et animatrice de la seconde table ronde. Il s'agit donc de déterminer quelles sont les conditions de succès du transfert. En sciences sociales et humaines, ces conditions s'avèrent plus difficiles à réaliser qu'en technologie, où les incitatifs commerciaux agissent comme puissants moteurs du transfert.

Faut-il axer les efforts sur la vulgarisation des résultats de recherche ? Revoir la notion de propriété intellectuelle liée à l'innovation en sciences sociales et humaines, par exemple, dans le cas de la mise au point d'outils de travail découlant des résultats d'une recherche ? Chose certaine, ajoute Christian Payeur, président du CTREQ, « pour réussir le transfert, il faut reconnaître le rôle particulier de chacun des acteurs dans la chaîne, et notamment de ceux qui, comme les centres de transfert et de liaison, assurent le relais entre les milieux de la recherche et de la pratique. » C'est en s'appropriant les connaissances issues de la recherche que les intervenants de toutes les sphères d'activité pourront intégrer à leur pratique des innovations susceptibles de profiter à la société, conclut Mme Saint-Pierre. « Mais pour cela, tous doivent travailler en synergie. »
Le programme du colloque est en ligne à l'adresse ?www.ctreq.qc.ca?.

-30-

COLLOQUE SUR LE TRANSFERT DE CONNAISSANCES EN SCIENCES SOCIALES ET HUMAINES :
UNE VALEUR AJOUTÉE À LA RECHERCHE
Date : Jeudi 12 mai 2005
Contexte : Activité spéciale du 73e congrès de l'ACFAS sur les innovations durables
Lieu : Local P0-5120, niveau 0, Pavillon principal
Université du Québec à Chicoutimi, 555, boul. de l'Université, Saguenay
Tél. : (418) 545-5011

Source : Hélène Rioux, coordonnatrice du colloque
Directrice du marketing et des communications, CTREQ
Téléphone : (418) 840-2223, poste 32
Courriel : helene.rioux@ctreq.qc.ca
IN: ÉDUCATION, SANTÉ, TECHNOLOGIE

Renseignements

  • Henri Martin-Laval, Directeur des communications, CLIPP
    Numéro de téléphone: 514-393-4666 poste 2013
    Courriel: hml@clipp.ca