AFFAIRES PUBLIQUES DE LA FORCE AERIENNE

AFFAIRES PUBLIQUES DE LA FORCE AERIENNE

21 sept. 2010 14h20 HE

Premier exercice nordique national de recherche et de sauvetage tenu à Whitehorse

WHITEHORSE, YUKON--(Marketwire - 21 sept. 2010) - Pour la première fois, l'exercice national de recherche et de sauvetage (SAREX) se tiendra à Whitehorse (Yukon), du 20 au 25 septembre 2010. Cet exercice d'envergure, organisé par la 19e Escadre Comox (Colombie-Britannique), impli quera la participation d'aéronefs de recherche et de sauvetage des Forces canadiennes et de quelque 200 militaires de tous les coins du pays, qui participeront à une semaine d'entraînement et de compétition. 

« Chaque année, ces hommes et ces femmes sauvent des centaines de vies à l'échelle du pays », a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. « Grâce à ce type d'exercice, nous assurons l'efficacité du système canadien de recherche et de sauvetage (SAR) et nous améliorons notre capacité d'intervention d'un océan à l'autre, surtout dans les régions éloignées, notamment dans le Nord canadien, là où d'autres formes d'aide ne sont pas nécessairement disponibles rapidement. »

« La mise en pratique des techniques et procédures SAR fait partie du quotidien de toutes les unités SAR des Forces canadiennes », a expliqué le Colonel Michel Lalumière, commandant de la 19e Escadre. « Toutefois, le SAREX est essentiel, car il permet aux spécialistes de la recherche et du sauvetage de normaliser et d'évaluer leurs procédures. Il leur donne également la possibilité de mettre en œuvre un scénario SAR à grande échelle et, pour la première fois cette année, il se déroulera dans un endroit stratégique : le Nord canadien. »

Par ailleurs, le SAREX national représente une occasion unique pour les unités SAR des Forces canadiennes de travailler avec les organismes régionaux et locaux chargés de recherche et de sauvetage et des secours.

« Le système SAR canadien dépend de notre capacité à collaborer efficacement avec des organismes qui ne sont pas intégrés aux Forces canadiennes », souligne le Col Lalumière. « Le SAREX favorisera le renforcement de nos relations avec l'Organisation des mesures d'urgence du Yukon, l'Association civile de recherche et de sauvetage aériens de la région et nos partenaires américains, et contribuera ainsi à l'amélioration de notre capacité à mener des opérations de recherche et de sauvetage dans la région. »

On comptera parmi les participants certains des membres les plus reconnus de l'aviation, à savoir les techniciens en recherche et en sauvetage, mieux connus sous le nom de « Tech SAR ». Ils ont suivi un entraînement sur les soins avancés de réanimation traumatologique, sur la survie sur terre et en mer ainsi que sur les techniques spécialisées de sauvetage, notamment le sauvetage dans l'Arctique, le parachutisme, la plongée, l'alpinisme et la descente en rappel.

Cette année, des unités SAR de la Garde côtière américaine de l'Alaska et de la Force aérienne des États-Unis de la Floride et de l'Oregon ainsi qu'un groupe d'observateurs d'Europe participeront au SAREX.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web du SAREX 2010, à http://www.forceaerienne.forces.gc.ca/sarex/index-fra.asp

Note au rédacteur en chef : Des images et le rouleau B seront mis à la disposition des médias intéressés à assurer la couverture du SAREX 2010.

Renseignements