West Coast Environmental Law Association

West Coast Environmental Law Association

24 mars 2016 03h30 HE

Premières nations, scientifiques et conservationistes demandent au ministre des pêches d'agir rapidement pour améliorer la protection des poissons

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 24 mars 2016) - Dans un mémoire publié aujourd'hui, l'organisation West Coast Environmental Law, avec le soutien de Premières nations, de scientifiques et de groupes de conservation, exhorte le ministre des pêches du Canada à agir immédiatement pour s'acquitter de son mandat de «réinstaurer les protections éliminées» pour l'habitat du poisson supprimées par l'ancien gouvernement conservateur.

Près de cinquante signataires d'une lettre ouverte accompagnant le mémoire, incluant des scientifiques de renom, la Fédération du saumon atlantique et l'Union of BC Indian Chiefs, demandent au ministre des pêches et océans, Hunter Tootoo, de réinstaurer la protection de l'habitat et de mettre à jour la Loi sur les pêches en vue de moderniser un document vieux de 150 ans.

«C'est un grand soulagement de voir que le mandat direct du premier ministre au ministre des pêches consiste à s'assurer que les pêches et l'habitat des poisson demeurent en santé pour les futures générations,» déclare Linda Nowlan, avocate pour l'organisation West Coast Environmental Law. «Le gouvernement fédéral peut agir dès maintenant pour redonner du mordant à la Loi sur les pêches en réinstaurant entièrement les protections de l'habitat.»

Publié pendant la Semaine canadienne de l'eau et à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau de l'ONU, Scaling Up the Fisheries Act recommande l'abrogation immédiate des modifications controversées à la loi sur les pêches adoptées par le précédent gouvernement fédéral. En 2012, quatre anciens ministres des pêches et 600 Canadiens et scientifiques du monde entier ont décrié le projet de loi C-38 qui affaiblissait les protections de l'habitat des poissons et éliminait les contrôles de sécurité pour plus de 130 espèces menacées de poissons d'eau douce et de mer au Canada.

Linda Nowlan affirme que la restauration de l'article de la Loi connu sous le nom de DDP - qui interdit la détérioration, la destruction ou la perturbation de l'habitat des poissons - est largement appuyée par les Premières nations, les pêcheurs, les scientifiques, les groupes de conservation et les communautés côtières, et ne requiert pas de longues consultations.

Citant la destruction de l'habitat comme la cause la plus fréquente du déclin des espèces, le mémoire demande également au ministre de moderniser la Loi, en s'appuyant sur de précédents efforts de réforme interrompus brusquement en 2012.

Les recommandations comprennent notamment la reconnaissance des droits autochtones, le renforcement de la surveillance et la protection de zones écologiquement significatives pour garantir le maintien de populations de poissons en santé.

Citations

«La restauration de la Loi sur les pêches, qui a été vidée de sa substance par le gouvernement Harper, est essentielle au développement d'une relation renouvelée avec les Premières nations. Nos droits autochtones sont bien établis et ils sont fondamentaux dans le cadre de l'engagement du gouvernement du premier ministre Justin Trudeau à recréer une relation avec les Premières nations. Son engagement à donner suite aux recommandations de la Commission Cohen est un pas en avant très positif dans la perspective d'un nouveau rapport avec les Premières nations, mais cet engagement doit faire sien les «principes» inscrits dans ces recommandations et leur donner suite.»

Chef Robert Chamberlin, vice-président, Union of BC Indian Chiefs.

«De solides protections de l'habitat sont essentielles si nous voulons réussir à renverser le déclin à long terme du nombre de saumons sauvages de l'Atlantique.»

Sue Scott, vice-président communications, Fédération du saumon atlantique.

Liens:

Mémoire: Scaling up the Fisheries Act

http://wcel.org/sites/default/files/publications/ScalingUpTheFisheriesAct.pdf

Lettre de mandat du ministre Hunter Tootoo:

http://pm.gc.ca/eng/minister-fisheries-oceans-and-canadian-coast-guard-mandate-letter

Lettre au ministre Tootoo en date du 14 Mars, 2016, signée par 47 organisations:

http://fisheriesact.ca/sign-on-letter-march-2016.pdf

Site web de WCEL: http://wcel.org/

WCEL Facebook: https://www.facebook.com/WCELaw/

WCEL Twitter: https://twitter.com/WCELaw

Porte-parole des médias sera disponible pour des entrevues en anglais et en langue française en Colombie-Britannique, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Renseignements

  • Contact médias:
    Alexis Stoymenoff
    Gestionnaire des communications
    West Coast Environmental Law
    Cellulaire: 604-369-3351
    alexis_stoymenoff@wcel.org