BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

09 juil. 2012 06h00 HE

Près de la moitié des Canadiens connaissent mal les nouvelles règles en matière de prêts hypothécaires, selon un sondage de BMO sur l'habitation

- Alors que les nouvelles règles hypothécaires entrent en vigueur, de nombreux Canadiens ne sont pas au courant des changements

- Un quart des répondants croient que la période d'amortissement maximale est de 30 ans ou plus

- Le sondage vise à comprendre de quelle façon les nouvelles règles hypothécaires vont influencer les intentions d'acheter

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 juillet 2012) - Alors que les nouvelles règles annoncées par le gouvernement fédéral en matière de prêts hypothécaires vont officiellement entrer en vigueur le 9 juillet, les résultats d'un nouveau sondage publiés aujourd'hui par BMO Banque de Montréal révèlent que de nombreux Canadiens connaissent mal la nouvelle réglementation.

Parmi les changements apportés à la réglementation sur les prêts garantis par le gouvernement, la période d'amortissement maximale sera réduite, passant de 30 ans à 25 ans, et la quotité de financement pouvant être empruntée à l'achat d'une maison passera de 85 pour cent à 80 pour cent de la valeur de la propriété.

Le sondage, effectué par la firme Pollara, a révélé ce qui suit :

  • près de la moitié des Canadiens (49 pour cent) connaissent mal les nouvelles mesures mises en place par le ministre des Finances, Jim Flaherty;
  • la majorité des Canadiens ignorent quelle est la période d'amortissement maximale au Canada dans le cas des prêts garantis par le gouvernement, seuls 45 pour cent ayant correctement répondu qu'elle était de 25 ans;
  • actuellement, un quart des Canadiens (26 pour cent) croient que la période d'amortissement maximale est de 30 ans ou plus.

Les résultats contredisent le fait que les deux tiers des répondants (66 pour cent) ont indiqué être au courant des règles actuelles en matière de prêts hypothécaires au Canada. Laura Parsons, experte hypothécaire, BMO Banque de Montréal, a expliqué qu'il était important que les Canadiens se tiennent au courant de l'évolution des règles et de la réglementation qui sont susceptibles d'influencer directement leurs plans, leurs objectifs et leur stabilité sur le plan financier.

« Depuis maintenant deux ans, nous expliquons à nos clients les conséquences financières qu'entraîne une dette à long terme, et comment le choix d'une période d'amortissement maximale de 25 ans peut les aider à atteindre leurs objectifs à long terme », a expliqué Mme Parsons. « Les changements apportés récemment sont prudents, mesurés et responsables en plus d'arriver à point nommé, et ils influenceront les habitudes des Canadiens en matière d'achat de propriétés. Il est donc maintenant plus important que jamais d'être bien au fait des lignes directrices qui sont actuellement en place. »

Selon le service des Études économiques de BMO, les nouvelles règles favoriseront un allègement du fardeau général de l'endettement des ménages au Canada, et exerceront une influence importante en vue de ralentir le marché immobilier canadien.

« Selon nos estimations, pour contrebalancer l'influence sur les versements hypothécaires des changements apportés à la période d'amortissement, le prix moyen des maisons devrait baisser d'environ trois pour cent. En aidant à ralentir le marché dès maintenant, les changements apportés à la réglementation devraient accroître les probabilités d'un atterrissage en douceur, plutôt qu'en catastrophe », a expliqué Sal Guatieri, économiste en chef, BMO Marchés des capitaux.

Le sondage a également permis de comprendre de quelle façon les comportements et les intentions d'achat seraient modifiés par les nouvelles lignes directrices. Ainsi :

  • quatorze pour cent des acheteurs potentiels d'une propriété ont expliqué qu'à cause des nouvelles règles, il y avait moins de chances pour qu'ils achètent une nouvelle propriété au cours des cinq prochaines années;
  • pour 41 pour cent de ceux qui prévoient malgré tout acheter une maison d'ici les cinq prochaines années, il est fort probable qu'ils dépensent moins que prévu pour l'achat de leur résidence, du fait des nouvelles règles;
  • près de la moitié des répondants (45 pour cent) ont affirmé qu'ils opteraient probablement pour une hypothèque d'un montant moins élevé.

Mme Parsons a ajouté que les nouvelles règles pourraient bien avoir l'effet désiré, si, comme les chiffres semblent l'indiquer, les Canadiens empruntent moins et achètent des propriétés à un prix moindre, à la suite de ces changements.

BMO Banque de Montréal encourage les Canadiens à s'assurer de bien comprendre les implications financières des nouvelles mesures, y compris les avantages qu'il y a à choisir une période d'amortissement de 25 ans.

Qu'est-ce qui a changé?

  • En raison des inquiétudes de plus en plus grandes au sujet de l'endettement des ménages au Canada, le gouvernement fédéral a annoncé que la période d'amortissement maximale autorisée pour les prêts hypothécaires garantis par le gouvernement passera de 30 à 25 ans.

Que signifie une période d'amortissement plus courte?

  • La période d'amortissement correspond au temps qu'il faut pour rembourser intégralement un prêt hypothécaire. Si cette période est plus courte, vous pouvez économiser des milliers de dollars en frais d'intérêts et vous libérer plus rapidement de votre dette.

Comment une période d'amortissement plus courte contribue-t-elle à améliorer la situation financière des propriétaires de maison canadiens?

  • Plus la durée de votre hypothèque est courte, moins vous payez d'intérêts. Une période d'amortissement maximale de 25 ans peut vous faire économiser des milliers de dollars de frais d'intérêts sur la durée de vie de votre hypothèque.
  • Une période d'amortissement plus courte permet aux propriétaires de maison de commencer plus tôt à augmenter la valeur de réalisation nette de leur maison. Cette valeur peut ensuite être utilisée à l'occasion de certains événements marquants de votre vie, par exemple pour financer les études postsecondaires de vos enfants, acheter ou rénover une résidence secondaire familiale ou agrandir votre maison actuelle.
  • Grâce à une période d'amortissement maximale de 25 ans, vous pourrez aussi fêter la fin de votre hypothèque plus tôt, ce qui vous permettra de progresser plus rapidement dans la réalisation d'autres objectifs financiers, comme épargner en vue de votre retraite.

Le sondage a été effectué en ligne du 29 juin au 4 juillet 2012, auprès d'un échantillon de 1 000 canadiens âgés de 18 ans et plus. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 525 milliards de dollars au 30 avril 2012 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements