Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

02 déc. 2014 15h20 HE

Présence confirmée de l'influenza aviaire dans deux exploitations de la vallée du Fraser

VICTORIA, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 2 déc. 2014) -

Des analyses préliminaires effectuées par la province de la Colombie-Britannique ont permis de confirmer la présence de l'influenza aviaire H5 dans deux exploitations de la vallée du Fraser, soit un élevage de dindons d'Abbotsford et un élevage de poulets à griller de Chilliwack.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a mis les deux exploitations en quarantaine afin de contrôler la propagation de la maladie et l'industrie a été avisée d'adopter des pratiques de biosécurité renforcées. L'ACIA mène actuellement d'autres analyses afin de confirmer la pathogénicité et de déterminer la souche et le sous-type exacts du virus. La pathogénicité représente la gravité de la maladie qu'elle cause chez les oiseaux. Les résultats devraient être connus d'ici quelques jours.

Les virus d'influenza aviaire ne posent aucun risque pour la salubrité des aliments lorsque la volaille et les produits connexes sont manipulés et cuits correctement. L'influenza aviaire touche rarement les humains, qui n'ont pas eu de contact cohérent avec des oiseaux infectés. Néanmoins, les autorités en matière de santé publique sont prêtes à prendre les mesures préventives qui s'imposent.

Les premières analyses de dépistage de la maladie ont été réalisées le 1er décembre dans un laboratoire du ministère de l'Agriculture de la Colombie-Britannique situé à Abbotsford, après que des oiseaux soient morts subitement au cours de la fin de semaine dans les deux exploitations.

Tous les oiseaux présents dans les exploitations infectées seront euthanasiés sans cruauté et éliminés conformément aux règlements environnementaux provinciaux et aux lignes directrices sur la lutte contre la maladie reconnues à l'échelle internationale. À titre d'organisme d'intervention responsable, l'ACIA veillera à la mise en quarantaine des exploitations infectées et déterminera une zone de surveillance avoisinante à des fins d'analyses supplémentaires. En outre, elle dirigera l'abattage intégral obligatoire des oiseaux, tandis que la province offrira un soutien technique pour l'élimination obligatoire des carcasses. Lorsque tous les oiseaux auront été retirés, l'ACIA assurera la supervision des activités de nettoyage et de désinfection des bâtiments, des véhicules, de l'équipement et des outils pour éliminer tout matériel infectieux qui pourrait rester.

La province de la Colombie-Britannique, l'ACIA, les propriétaires des oiseaux infectés et l'industrie de la volaille collaborent étroitement afin de gérer la situation. Les deux ordres de gouvernement travailleront de concert avec l'industrie de la volaille afin de régler les problèmes à mesure qu'ils surviennent. L'industrie canadienne de la volaille applique actuellement un niveau élevé de biosécurité qui atténue les risques de propagation de la maladie.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600

    Dave Townsend
    Ministère de l'Agriculture de la Colombie-Britannique
    250-356-7098
    250-889-5945 (téléphone cellulaire)