MethylGene Inc.
TSX : MYG

MethylGene Inc.

22 oct. 2008 07h30 HE

Présentation, lors du 20e symposium de l'EORTC-NCI-AACR, de données précliniques concernant certains biomarqueurs du MGCD265 de MethylGene

- Les études précliniques montrent que le MGCD265 inhibe l'activité de ses récepteurs cibles - Recueil et analyses de données sur divers biomarqueurs du MGCD265 dans les études de phase I

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 22 oct. 2008) - Au cours d'une présentation faite à Genève dans le cadre du 20e Symposium de l'EORTC-NCI-AACR sur les cibles moléculaires et le traitement du cancer, MethylGene Inc. (TSX:MYG) a dévoilé des données précliniques concernant certains biomarqueurs du MGCD265, son inhibiteur de kinases à cibles multiples.

Le MGCD265 est un inhibiteur de kinases à cibles multiples de faible poids moléculaire actif par voie orale, qui cible les récepteurs à tyrosine kinase c-Met, VEGFR1, VEGFR2, VEGFR3, Tie-2 et Ron. Ces récepteurs jouent un rôle dans le développement et la survie des tumeurs, de même que dans l'angiogenèse. Le MGCD265 fait actuellement l'objet de deux études cliniques de phase I sur le traitement des tumeurs solides. Afin de suivre l'activité biologique du MGCD265 dans ces études de phase I, certains marqueurs pharmacodynamiques ont été déterminés à partir d'échantillons plasmatiques et de prélèvements tissulaires obtenus chez des souris porteuses de xénogreffes tumorales humaines.

Dans une affiche ayant pour titre "Preclinical Pharmacodynamic Markers of MGCD265, a Potent Orally Active c-Met / VEGFR Multi-targeted Kinase Inhibitor in Phase I Clinical Trials" (affiche no 81), MethylGene montre que le MGCD265 possède une activité antitumorale non seulement dans les modèles de xénogreffes tumorales humaines à composante c-Met, mais également dans des modèles où c-Met n'est pas du tout impliqué.

Dans le cas des cancers à composante c-Met, le MGCD265 s'est révélé actif dans un modèle de cancer gastrique dans lequel c-Met est amplifié, ainsi que dans un modèle de glioblastome dans lequel l'expression du facteur de croissance des hépatocytes (HGF) - le facteur de croissance qui se lie au récepteur c-Met - et l'active selon un mode autocrine. Dans les modèles de xénogreffes tumorales indépendantes de c-Met, dont le cancer du sein, le cancer colorectal et celui des poumons, l'activité antitumorale du MGCD265 suggère que ce composé à cibles multiples peut aussi stopper la croissance tumorale en inhibant les VEGFRs et le récepteur Tie-2. Ce spectre d'action étendu fait envisager la possibilité de poursuivre la mise au point du MGCD265 tant pour le traitement des cancers à composante c-Met que pour celui des tumeurs dépendantes du VEGFR.

Le MGCD265 inhibe la phosphorylation de c-Met in vivo, de même que l'activation des voies de signalisation en aval Erk et Akt. Cette inhibition est en corrélation avec la puissante inhibition in vivo de la prolifération des cellules cancéreuses et l'induction de l'apoptose par le MGCD265. De plus, nos résultats montrent que le MGCD265 produit une régulation négative des gènes impliqués dans l'angiogenèse et qu'il diminue les taux plasmatiques des facteurs angiogènes dérivés des tumeurs que sont le VEGF et l'HGF. Le MGCD265 inhibe également le shed-c-Met (ectodomaine du c-Met) circulant dérivé des tumeurs, lequel est associé à la progression tumorale. Par conséquent, les concentrations plasmatiques de VEGF, d'HGF et de shed-c-Met pourraient constituer de nouveaux biomarqueurs de l'activité clinique du MGCD265 chez les patients atteints de tumeurs solides. MethylGene procède actuellement au recueil et à l'analyse de ces paramètres pharmacodynamiques dans ses deux études cliniques de phase I.

A propos de MethylGene

Société biopharmaceutique ouverte ayant des activités au stade clinique, MethylGene Inc (TSX:MYG) se consacre à la découverte, au développement et à la commercialisation de nouveaux traitements contre le cancer. La Société possède plusieurs produits candidats dont le MGCD265, un inhibiteur de kinases à cibles multiples actif par voie orale, qui cible les récepteurs à tyrosine kinase c-Met, Tie-2, Ron et ceux des VEGF, inhibiteur actuellement à l'étape des essais cliniques de phase I contre des cancers à tumeurs solides ; le MGCD290, un inhibiteur de la Hos2 (HDAC) fongique utilisé avec des azoles pour traiter des infections fongiques et qui se trouve également en essai clinique de phase I ; et le MGCD0103, un inhibiteur d'HDAC isosélectif actif par voie orale qui a fait l'objet de plusieurs essais cliniques contre des tumeurs solides ou hématologiques et pour lequel Celgene Corporation et Taiho Pharmaceutical détiennent une licence. MethylGene possède également des programmes qui en sont à l'étape préclinique dont un programme d'inhibiteurs de kinases pour le traitement de maladies oculaires et un programme d'inhibiteurs de sirtuines contre le cancer. Nos collaborateurs pour le développement et la commercialisation de ces produits comprennent Celgene Corporation, Taiho Pharmaceutical Co. Ltd., Otsuka Pharmaceutical Co. Ltd. et EnVivo Pharmaceuticals. Notre site Web vous accueille au www.methylgene.com.

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué, sauf les énoncés relatifs à des faits qui peuvent être vérifiés de façon indépendante à la date des présentes, peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces énoncés, qui sont fondés sur les attentes actuelles de la direction de MethylGene, comportent de par leur nature plusieurs risques et incertitudes, connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de MethylGene. Ces risques et incertitudes pourraient faire en sorte que le rendement, les réalisations ou les résultats futurs diffèrent considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces réalisations, ce rendement ou ces résultats comprennent notamment ce qui suit : le moment de l'application de mesures réglementaires et leurs conséquences ; la poursuite des collaborations ; les résultats d'essais cliniques ; le moment du recrutement des participants ou de la fin des essais cliniques ; le succès, l'efficacité ou l'innocuité du MGCD0103, du MGCD265 ou du MGCD290 ; la capacité d'extrapoler, de formuler ou de fabriquer des quantités suffisantes, conformes aux BPF, de MGCD0103, de MGCD265 ou de MGCD290 à des fins cliniques ou commerciales ; le succès relatif ou l'échec du développement d'un composé ou d'un nouveau produit, notamment le MGCD0103, le MGCD265 ou
le MGCD290, ainsi que l'obtention de l'approbation des organismes de réglementation ou l'acception du composé ou du nouveau produit par le marché. Ces risques comprennent notamment l'incidence de la conjoncture économique générale et de la conjoncture économique dans le secteur pharmaceutique, les changements apportés à la réglementation des territoires dans lesquels MethylGene exerce des activités, la volatilité des marchés boursiers, les fluctuations des coûts, les attentes à l'égard de notre position en matière de propriété intellectuelle ainsi que notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle et à exploiter notre entreprise sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, l'évolution de la concurrence, notamment les changements apportés au degré de soin pour les diverses indications auxquelles MethylGene participe et l'évolution de la concurrence résultant de regroupements, de même que d'autres risques, dont nous vous invitons instamment à prendre connaissance et qui sont décrits dans la notice annuelle de MethylGene pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, sous la rubrique "Facteurs de risque", ainsi que dans les autres documents de la Société, consultables sur www.sedar.com. Par conséquent, les résultats réels futurs peuvent différer considérablement des résultats attendus qui sont exprimés dans les énoncés prospectifs. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs inclus dans les présentes. Ces énoncés sont donnés uniquement en date des présentes et, sauf si la loi l'exige, MethylGene n'est pas tenue de les mettre à jour à la lumière de faits nouveaux, de circonstances nouvelles ou d'autres éléments.

Renseignements