Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

16 déc. 2011 18h54 HE

Préservation d'un édifice patrimonial d'importance : Réhabilitation de l'ancien édifice de la Banque de Montréal

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwire - 16 déc. 2011) - Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a annoncé aujourd'hui l'attribution d'un contrat pour la gestion des travaux de construction visant à réhabiliter complètement l'ancien édifice de la Banque de Montréal.

Le bâtiment, situé au 144, rue Wellington, a besoin d'être restauré et il faut mettre à niveau ses différents systèmes pour prolonger sa durée de vie. La réfection de cet immeuble patrimonial important fait partie de la vision et du plan à long terme pour la Cité parlementaire.

Une fois la réhabilitation terminée, le bâtiment accueillera en permanence la salle de la Confédération où auront lieu les cérémonies et les grandes réunions du Parlement. La salle de la Confédération remplacera définitivement la salle 200 de l'édifice de l'Ouest, où se tenaient ces activités avant que l'édifice ne soit fermé pour restauration.

L'attribution du contrat de gestion de la construction s'est faite en fonction d'une approche concurrentielle axée sur le meilleur rapport qualité prix. Un surveillant de l'équité indépendant a observé le processus au complet pour s'assurer qu'il était exécuté de manière juste, ouverte et transparente.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a attribué le contrat de gestion de la construction qui couvre la réhabilitation complète de l'édifice et la construction d'une annexe, à la EllisDon Corporation, d'Ottawa (Ontario). Le contrat a une valeur totale de 66 millions de dollars.

Les travaux de construction et de réhabilitation de cet important bâtiment patrimonial devraient commencer au début de 2012 et être terminés d'ici 2015.

Au moyen de la réhabilitation des édifices de la Cité parlementaire, le gouvernement du Canada stimule l'économie et crée des emplois, en particulier pour la main-d'œuvre spécialisée.

On peut également consulter les communiqués de presse de TPSGC sur son site Web, à l'adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

Document d'information:

La réhabilitation des édifices du patrimoine se poursuit

Réhabilitation de l'ancien édifice de la Banque de Montréal

Pour préserver notre patrimoine parlementaire, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et ses partenaires parlementaires (la Chambre des communes, le Sénat et la Bibliothèque du Parlement) ont établi une démarche coordonnée pour la remise en état et la modernisation de la Cité parlementaire. L'ancien édifice de la Banque de Montréal fait partie intégrante de cette approche.

Une fois la réhabilitation terminée, le bâtiment accueillera en permanence la salle de la Confédération où auront lieu les cérémonies et les grandes réunions du Parlement. Une nouvelle salle de la Confédération remplacera définitivement la salle 200 de l'édifice de l'Ouest, où se tenaient ces activités avant que l'édifice ne soit fermé pour restauration.

Historique architectural

L'édifice qui se trouve au 144, rue Wellington a été construit au début des années 1930 par la Banque de Montréal. La banque était propriétaire de l'immeuble jusqu'à ce que le gouvernement fédéral en fasse l'acquisition en 1973 et elle en a été le seul occupant jusqu'au moment où il a été libéré en juin 2005.

L'architecture de l'édifice est un exemple concret du classicisme moderne qui combine le style Art Déco sophistiqué avec la planification traditionnelle des Beaux-Arts. En 1986, l'immeuble a été désigné « classé », la plus haute désignation patrimoniale pour un édifice, en raison de son style architectural supérieur et de sa contribution aux rues Wellington et Sparks.

Réhabilitation

L'édifice inoccupé a besoin d'être restauré et il faut moderniser ses systèmes pour prolonger sa durée de vie et pour que les parlementaires et le public puissent l'utiliser. Grâce à la modernisation des bâtiments de la Cité parlementaire, ces derniers continueront d'être au cœur du système démocratique du Canada pendant une grande partie du 21e siècle.

La majeure partie de l'enveloppe de l'édifice, de l'infrastructure mécanique et électrique et des finitions n'a pas été touchée depuis la construction de l'édifice. Compte tenu de l'âge et de l'état de l'édifice, des travaux majeurs de réhabilitation, de mise à niveau et de remplacement des systèmes sont nécessaires pour respecter les codes du bâtiment modernes.

Les travaux de réhabilitation comprendront la restauration complète du caractère patrimonial de l'édifice, les mises à niveau de la structure et de la protection sismique, la remise en état de l'intérieur de l'édifice et le remplacement de tous les systèmes, à savoir les systèmes mécaniques, électriques, de plomberie et de sécurité des personnes.

De plus, le projet prévoit la construction d'une annexe de 31 000 pieds carrés sur le terrain vacant à l'ouest de l'édifice. Cette annexe fournira une entrée sécurisée pour les invités, d'autres salles de réunion et des fonctions de soutien essentielles, y compris un quai de chargement, des locaux techniques, des services d'alimentation, des toilettes et des vestiaires.

Les travaux de construction et de réhabilitation de cet important bâtiment patrimonial devraient commencer au début de 2012 et être terminés d'ici 2015.

Processus de passation de marchés

On a choisi un contrat de gestion de la construction pour ce projet complexe de grande envergure afin que plusieurs entreprises puissent travailler dans le bâtiment en même temps.

Le processus d'appel d'offres visant à engager un gestionnaire de la construction a été lancé en affichant une demande de propositions (DP) sur le Service électronique d'appels d'offres du gouvernement (MERX). La DP comprenait des critères techniques et une méthode d'évaluation transparente.

La société qui a remporté le contrat avait la meilleure combinaison de note technique et de prix. Cette combinaison déterminait la meilleure proposition.

Comme pour tous les contrats importants sur la Colline du Parlement, un surveillant de l'équité indépendant a supervisé l'ensemble du processus concurrentiel et a confirmé que le processus a été mené de manière juste, ouverte, concurrentielle et transparente.

This text is also available in English.

Renseignements

  • Michelle Bakos
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    819-997-5421

    Bureau des relations avec les médias
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    819-956-2315