Priva Inc.
TSX CROISSANCE : PIV

Priva Inc.

28 nov. 2007 17h24 HE

Priva Inc. : Rapport de gestion et résultats financiers pour le trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2007

Rapport aux actionnaires pour la période ayant pris fin le 30 septembre 2007. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 28 nov. 2007) - Ce rapport de gestion vise à aider le lecteur à mieux comprendre les activités et les principaux résultats financiers de Priva inc. Il comprend des précisions sur les tendances découlant de la situation financière de la société, de ses résultats et de son bilan pour le trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2007, ainsi qu'une comparaison de ces résultats avec ceux de la période ayant pris fin le 30 septembre 2006.

Les états financiers de la société ont été rédigés conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) au Canada. Les états financiers ont été vérifiés par le comité de la vérification de Priva et approuvés par le conseil d'administration de la société.

Ces états financiers ont été rédigés conformément au règlement 51-102 sur les obligations d'information continue. Ce rapport de gestion sur la situation financière doit être lu parallèlement aux états financiers non vérifiés et aux notes afférentes pour le trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2007. Ce rapport de gestion date du 16 novembre 2007.

ACTIVITES DE PRIVA

Priva inc. était un fournisseur de produits textiles hydrofuges, absorbants et protecteurs pour les détaillants, les revendeurs et les utilisateurs à l'échelle internationale.

PRINCIPAUX INDICATEURS

La direction évalue le rendement de la société en fonction des tendances de divers indicateurs financiers tels que les ventes, le bénéfice net, le bénéfice d'exploitation, les gains nets, le bénéfice par action et l'encaisse d'exploitation. La direction prend également en compte les coûts reliés à la fabrication, y compris ceux générés par les matières premières et la main-d'uvre. Cependant, la direction n'a aucun contrôle sur les coûts des matières premières et du transport, ceux-ci étant directement liés au coût du pétrole. La direction ne peut non plus contrôler la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain ou à la livre du RU. Ces facteurs peuvent avoir un effet important sur la rentabilité de Priva.

EVENEMENT MAJEUR DU TROISIEME TRIMESTRE 2007

Au cours du troisième trimestre, Priva a reçu une importante commande d'une valeur de 822 026 $ de la part de Costco Wholesale Corporation, dont une partie, d'une valeur de 209 241 $, a été livrée et facturée en septembre 2007. Il s'agissait d'une commande de protecteurs de table et de bavoirs pour bébé.

POINTS SAILLANTS FINANCIERS

Les résultats d'exploitation des huit derniers trimestres sont présentés dans le tableau ci-dessous. La direction est d'avis que les renseignements fournis sur ces trimestres ont été préparés conformément aux mêmes principes auxquels ont été soumis les résultats financiers pour l'exercice ayant pris fin le 31 décembre 2006.



ANALYSE TRIMESTRIELLE

2007 2007 2007
T3 T2 T1
------------------------------------------------------------------------
Ventes 2 865 205 $ 2 294 668 $ 2 413 412 $
Marge brute 21,21 % 25,90 % 23,94 %
Frais de vente et
d'administration 459 968 $ 488 239 $ 649 702 $

Ratio des frais de vente
et d'administration 16,05 % 21,28 % 26,92 %
Bénéfice d'exploitation
(perte) 2 101 $ (32 376 $) (157 538 $)
Ratio de la marge
d'exploitation 0,07 % (1,41 %) (6,53 %)

Bénéfice net (perte) 2 101 $ (32 376 $) (157 538 $)
Perte nette par
action (de base) 0,000 (0,002) (0,009)
Perte nette par
action (diluée) 0,000 (0,002) (0,009)

Nombre moyen d'actions
ordinaires en
circulation émises 17 242 858 17 242 858 17 242 858

Nombre moyen d'actions
ordinaires en
circulation diluées 19 479 048 19 479 048 19 479 048


2006 2006 2006 200 2005
T4 T3 T2 T1 T4
------------------------------------------------------------------------
Ventes 3 820 214 $ 4 174 681 $ 4 005 849 $ 3 840 585 $ 2 884 673 $
Marge brute 23,59 % 20,92 % 26,95 % 22,24 % 29,02 %
Frais de
vente et
d'ad-
minis-
tration 1 706 105 $ 754 916 $ 1 003 860 $ 752 368 $ 1 343 000 $

Ratio des
frais de
vente et
d'adminis-
tration 44,42 % 18,08 % 25,06 % 19,69 % 50,72 %
Bénéfice
d'exploi-
tation
(perte) (359 556 $) (270 201 $) (179 627 $) (21 639 $) (201 766 $)
Ratio de la
marge d'ex-
ploitation (9,36 %) (6,47 %) (4,48 %) (0,56 %) (6,99 %)

Bénéfice net
(perte) (447 918 $) (276 997 $) (156 076 $) (45 190 $) (196 015 $)
Perte nette
par action
(de base) (0,026) (0,016) (0,009) (0,003) (0,012)
Perte nette
par action
(diluée) (0,026) (0,016) (0,009) (0,003) (0,012)

Nombre moyen
d'actions
ordinaires
en circu-
lation
émises 17 242 858 17 242 858 17 242 858 17 242 858 17 242 858

Nombre moyen
d'actions
ordinaires
en circu-
lation
diluées 19 479 048 19 479 048 19 479 048 19 479 048 19 479 048


L'événement marquant a été la vente de la filiale à part entière le 16 janvier 2007.



RESULTATS D'EXPLOITATION POUR LE TRIMESTRE AYANT PRIS FIN LE 30 SEPTEMBRE
2007

Trimestre ayant pris fin le 30 septembre
2007 2006 % de changement
------------------------------------------------------------------------
Ventes 2 865 205 $ 4 174 681 $ (31,37 %)
Coût des marchandises vendues 2 257 469 $ 3 588 632 $ (37,09 %)
Bénéfice net 607 736 $ 586 049 $ 3,70 %
Marge brute 21,21 % 14,04 % 51,07 %


ANALYSE DU TRIMESTRE

Trimestre ayant pris fin le 30 septembre
2007 2006 % de changement
------------------------------------------------------------------------
Ventes 2 865 205 $ 4 174 681 $ (31,37 %)
Marge brute 21,21 % 20,92 % 1,39 %
Frais de vente et
d'administration 459 968 $ 754 916 $ (39,07 %)
Ratio des frais de vente et
d'administration 16,05 % 18,08 % (11,23 %)
Bénéfice d'exploitation (perte) 2 101 $ (270 201 $) 100,78 %
Ratio de la marge
d'exploitation 0,07 % (6,47 %) 101,08 %

Bénéfice net (perte) 2 101 $ (276 997 $) 100,76 %
Perte nette par action (de base) 0,000 (0,016) 100,00 %
Perte nette par action (diluée) 0,000 (0,016) 100,00 %

Nombre moyen d'actions
ordinaires en circulation
- émises 17 242 858 17 242 858 -
Nombre moyen d'actions
ordinaires en circulation 19 479 048 19 479 048 -
- diluées


ANALYSE DE LA PERIODE DE NEUF MOIS

Période de neuf mois ayant pris fin le 30 septembre
2007 2006 % de changement
------------------------------------------------------------------------
Ventes 7 573 285 $ 12 000 746 $ (36,89 %)
Marge brute 23,50 % 21,05 % 11,64 %
Frais de vente et
d'administration 1 597 908 $ 2 511 145 $ (36,37 %)
Ratio des frais de vente et
d'administration 21,10 % 20,92 % 0,86 %
Perte d'exploitation (187 812 $) (471 469 $) (60,16 %)
Ratio de la marge
d'exploitation (2,48 %) (3,93 %) (36,90 %)

Perte nette (187 812 $) (478 265 $) (60,73 %)
Perte nette par action (de base) (0,011) (0,028) (60,71 %)
Perte nette par action (diluée) (0,011) (0,028) (60,71 %)

Nombre moyen d'actions
ordinaires en circulation
- émises 17 242 858 17 242 858 -
Nombre moyen d'actions
ordinaires en circulation
- diluées 19 479 048 19 479 048 -


GAINS NETS

Au cours du troisième trimestre 2007, les ventes nettes se sont élevées à 2 865 205 $, une baisse par rapport à 4 174 681 $ au cours de l'exercice précédent. Ce recul est attribuable à la vente de la filiale à part entière. De plus, la dépréciation des devises a entraîné une baisse du chiffre d'affaires après sa conversion en devises autres que le dollar canadien.

La marge brute s'est élevée à 607 736 $ ou à 21,21 % des ventes au cours du troisième trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2007, comparativement à 25,9 % des ventes pour le deuxième trimestre ayant pris fin le 30 juin 2007 et à 20,92 % des ventes pour le troisième trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2006.

Au cours du troisième trimestre de 2007, les frais de vente et d'administration se sont chiffrés à 459 968 $ ou 16,05 % des ventes, comparativement à 488 239 $ ou 21,28 % des ventes pour le deuxième trimestre de 2007 et à 754 916 $ ou 18,08 % des ventes pour le troisième trimestre de 2006.

Pour le trimestre ayant pris fin le 30 septembre 2007, les profits d'exploitation ont totalisé 2 101 $ comparativement à une perte de 276 997 $ pour le même trimestre en 2006.



BILAN

Au 30 septembre 2007 Au 31 décembre 2006
-------------------------------------------------------------------------
Encaisse - 290 644 $
Comptes débiteurs 2 160 845 $ 2 735 478 $
Stocks 1 030 859 $ 3 012 521 $
Charges fiscales sur revenus futurs 184 487 $ 184 487 $
Immobilisations 38 836 $ 130 354 $
Eléments d'actif incorporels 377 551 $ 411 157 $
Total de l'actif 3 816 098 $ 6 790 060 $
Comptes fournisseurs 2 135 364 $ 3 660 740 $
Dette à court terme - 637 327 $
Dette à long terme - -
Total du passif 3 880 312 $ 7 178 067 $


Les comptes débiteurs sont passés de 2 735 478 $ à la fin de 2006 à 2 160 845 $ au 30 septembre 2007. La direction croit avoir correctement évalué ses créances irrécouvrables potentielles. Au cours de la période de neuf mois ayant pris fin le 30 septembre 2007, les stocks, qui étaient de 3 012 521 $ à la fin de 2006, ont diminué pour atteindre 1 030 859 $. Le financement des besoins financiers de la société provient essentiellement de la collecte des comptes débiteurs et de la réduction des stocks. Les comptes fournisseurs s'élevaient à 2 135 364 $, une baisse par rapport à 3 660 740 $ pour la période de neuf mois ayant pris fin le 30 septembre 2007. La dette bancaire au 30 septembre 2007 était de
1 610 000 $, une baisse comparativement à 2 880 000 $ à la fin de 2006.

Tous les paiements d'intérêts sont à jour. Afin de respecter ses besoins en fonds de roulement, Priva continue d'avoir recours à sa marge de crédit.

ENTENTES HORS BILAN

Priva inc. n'a conclu aucune entente hors bilan au cours de l'exercice 2007.

OPERATIONS ENTRE APPARENTES

Priva a participé à des opérations entre apparentés. Priva inc. achète certains produits finis ainsi que certains services administratifs de son principal actionnaire, Med-I-Pant inc. Au 30 septembre 2007, Priva inc. devait à Med-I-Pant inc. un montant de 1 012 019 $, une baisse comparativement à 1 612 966 $ au 31 décembre 2006.

PERSPECTIVES

La société est constituée en personne morale en vertu des lois de l'Alberta. A cause de difficultés financières, la société a dû cesser ses activités le 1er novembre 2007.

Le 26 octobre 2007, la société a déposé un Avis de l'intention de faire une proposition à ses créanciers en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

A la suite du dépôt de l'Avis, la société dispose d'une période de trente jours pour déposer sa proposition ou demander un délai supplémentaire. Concurremment au dépôt de l'Avis, la société a demandé à la Cour supérieure du Québec de nommer un séquestre intérimaire pour certains de ses actifs et d'autoriser la vente de la majorité de ses actifs; la société a obtenu l'ordonnance demandée ("l'ordonnance de la Cour"). De plus, la Cour supérieure du Québec a autorisé la société à déposer une modification de ses statuts afin de changer son nom.

En s'appuyant sur l'attestation d'équité produite par le séquestre intérimaire, Priva est d'avis que la transaction proposée de vente de ses actifs représente le meilleur choix pour toutes les parties intéressées.

La majorité des actifs de la société a été vendue le 1er novembre 2007 pour la somme totale de 1 288 010 $ et comprenait les éléments suivants :

a) Tous les stocks des produits finis, la production en cours, les matières premières et autres matières et fournitures utilisées dans le cadre des activités de la société.

b) Le fonds commercial de la société ainsi que le droit exclusif de représenter le successeur dans l'activité de la société, tous les droits liés au nom Priva et à ses variantes, aux listes de clients et aux listes de fournisseurs, tout le matériel de vente et de promotion, toutes les caractéristiques de produit et l'ensemble des droits, des intérêts et des bénéfices, s'il y a lieu, liés de quelque façon que ce soit aux numéros de téléphone et aux numéros de télécopieur qu'elle utilise dans le cadre de ses activités.

c) La totalité des droits de propriété intellectuelle de la société, y compris les marques de commerce, les noms commerciaux, les noms de site Web et de domaine, les marques de certification, les marques de service et les autres indicateurs de source ainsi que le fonds commercial de toute activité représentée par des symboles, les brevets, les droits d'auteur (y compris ceux s'appliquant aux logiciels, aux codes, aux applications, aux systèmes, aux bases de données, aux données, à la documentation et au contenu du site Web), le savoir-faire, les formules, les processus, les inventions, l'expertise technique, les données de recherche, les secrets commerciaux, les créations industrielles et les autres propriétés similaires, et tous les enregistrements, les demandes d'enregistrement et les autres droits similaires liés à la propriété intellectuelle.

d) La totalité des meubles et des installations ainsi que les ordinateurs appartenant à la société.

Le produit de la vente (une fois déduits les montants à payer pour la transaction) sera distribué par le séquestre intérimaire aux créanciers de la société conformément à l'ordonnance de la Cour.

RISQUES ET INCERTITUDES

Priva fait partie d'une industrie soumise à divers risques et incertitudes. Certains risques décrits ci-dessous peuvent influer sur ses résultats d'exploitation et sa situation financière.

Risque de change. Puisque la société exporte un haut pourcentage de ses ventes à l'extérieur du Canada, la fluctuation du taux de change constitue un risque. Afin de diminuer sa vulnérabilité à ce risque, la société achète des contrats d'opération à terme.

Coût des matières premières. Les produits de Priva comprennent plusieurs composantes fabriquées par d'autres entreprises et acquises auprès de nombreux pays. Les fluctuations du prix des matières premières peuvent avoir une incidence sur le prix des marchandises. La société vise à trouver d'autres fournisseurs lorsque c'est possible.

Concurrence. Le marché des produits textiles absorbants est très compétitif. Ainsi, il est possible que les clients de Priva optent pour des produits concurrents. Afin de réduire sa vulnérabilité à ce risque, Priva a étendu sa gamme de produits et son réseau de distribution en vue de diminuer les possibilités que la perte d'un compte ait un impact sur ses résultats financiers. Du même coup, la société offre une valeur ajoutée à ses clients.

CONTROLES ET PROCEDURES DE DIVULGATION ET CONTROLES INTERNES EN MATIERE DE RAPPORTS FINANCIERS

La société s'est conformée à la norme multilatérale 52-109 sur l'attestation de l'information présentée dans les documents annuels et intermédiaires des émetteurs, émise par les organismes canadiens de réglementation de commerce des valeurs mobilières.

Afin de s'assurer que l'information concernant les rapports présentés ou déposés en vertu des lois sur les valeurs mobilières donne, pour ce qui est de toutes les données, une image fidèle de la situation financière de la société, il incombe au chef de la direction et au directeur des finances d'établir et de maintenir des contrôles et des procédures de divulgation, ainsi que des contrôles internes en matière de rapports financiers.

Contrôles et procédures de divulgation

Les contrôles et les procédures de divulgation sont conçus et mis en uvre par le chef de la direction et le directeur des finances, ou sous leur supervision, de façon à ce que les renseignements importants au sujet de la société leur soient transmis par les autres membres du personnel, à mesure que ces renseignements sont connus. Ces contrôles et procédures ont également pour but d'assurer une communication appropriée de l'information, conformément aux obligations d'information continue des lois sur les valeurs mobilières. Ces types de contrôles sont essentiellement liés à la qualité et à la communication en temps opportun des renseignements financiers et non financiers contenus dans les documents déposés auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières. Le chef de la direction et le directeur des finances ont effectué et supervisé, en date du 31 décembre 2006, une évaluation de l'efficacité de la conception et de l'exécution des contrôles et des procédures de divulgation de la société. A la suite de cette évaluation, le chef de la direction et le directeur des finances ont conclu que les contrôles et les procédures de divulgation de la société sont efficaces.

Contrôles internes en matière de rapports financiers

Les contrôles internes en matière de rapports financiers ont pour but de fournir une assurance raisonnable quant à la fiabilité de nos renseignements financiers et de faire en sorte que nos états financiers consolidés soient conformes aux principes comptables généralement reconnus du Canada. La direction évalue les contrôles internes en matière de rapports financiers au cours du quatrième trimestre de chaque année. Durant l'évaluation des contrôles internes, nous n'avons trouvé aucune lacune majeure et nous sommes satisfaits de l'efficacité de nos contrôles pour les exercices 2006 et 2007.

Renseignements

  • Priva Inc.
    David Arditi