Comité fédéral-provincial-territorial des Chefs des poursuites pénales

15 sept. 2011 15h23 HE

Prix d'excellence décernés aux meilleurs poursuivants

ST.JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 15 sept. 2011) - Hier soir, le Comité fédéral-provincial-territorial des Chefs des poursuites pénales a reconnu les réalisations exceptionnelles de quatre poursuivants lors d'une cérémonie. Le programme de reconnaissance, lancé en 2006, honore l'excellence professionnelle, le service exemplaire et les réalisations exceptionnelles.

Les prix ont été remis par l'honorable Felix Collins, ministre de la Justice et procureur général de Terre-Neuve-et-Labrador.

« C'est un honneur d'accueillir les Chefs des poursuites de l'ensemble du Canada et de reconnaître l'excellence des réalisations au sein du système de justice pénale de ces quatre personnes engagées et de talent, a déclaré le ministre Collins. Ces quatre procureurs sont une source d'inspiration pour tous ceux qui travaillent avec eux, et je les félicite pour l'important travail qu'ils ont accompli en vue d'améliorer la vie de tant de gens. »

Le Comité a choisi les poursuivants suivants pour leur contribution à l'avancement et à la promotion des poursuites au sein du système de justice pénale canadien :

  • Me Rupert Ross, avocat auprès du ministère du Procureur général de l'Ontario, a reçu le Prix pour l'engagement humanitaire 2011. En tant que procureur dans des communautés du Nord accessibles uniquement par voie aérienne, Me Ross a appris à mieux comprendre les besoins et les traditions culturelles des peuples autochtones, ce qui l'a amené à prôner des mesures de rechange au système de justice traditionnelle, dans le but d'améliorer la qualité de vie des communautés des Premières nations. Il a étudié et décrit les enseignements et les valeurs autochtones, ainsi que l'effet dévastateur de l'ère moderne sur ces valeurs. Il a beaucoup écrit et fait de nombreuses conférences en vue d'exposer le sort tragique de ces communautés
  • Me Paul Lindsay, avocat auprès du ministère du Procureur général de l'Ontario, a reçu le Prix de l'engagement envers la justice 2011. Depuis son admission au barreau en 1979, il a exercé bien des fonctions au sein du ministère; notamment celui de sous-procureur général adjoint, Division du droit criminel. Son expertise et sa volonté d'améliorer le système de justice pénale ont été essentielles dans le cadre de la surveillance qu'il a exercée à l'égard de nombreux projets à grande échelle, notamment lors du projet « Upfront Justice », une approche multidimensionnelle visant à régler les problèmes de longue date relatifs aux délais et à l'arriéré.
  • Me Carmen Rioux, avocate, Bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec, et Me Cal Deedman, avocat, ministère du Procureur général de la Colombie-Britannique, division générale de la justice criminelle, ont reçu le Prix pour le courage et la persévérance 2011.

Me Carmen Rioux, procureure de première ligne spécialisée dans les affaires d'agressions sexuelles, a dirigé une poursuite contre deux travailleurs humanitaires canadiens accusés d'avoir agressé sexuellement des jeunes orphelins en Haïti. Malgré l'hostilité locale à l'égard de l'affaire, basée sur la réputation des suspects au sein de la communauté, elle s'est rendue, sous la protection de la police, dans des régions reculées d'Haïti pour interroger les victimes. La rigueur de l'enquête et de la préparation du dossier a donné lieu à des plaidoyers de culpabilité et à des peines d'emprisonnement pour les deux accusés. Depuis, Me Rioux a donné de nombreuses conférences, à l'échelle nationale et internationale.

Me Cal Deedman a, depuis les dix dernières années, pris part à de nombreuses initiatives visant à renforcer le système de justice pénale au Guatemala, un des pays les plus dangereux au monde. Au Guatemala, il a pu voir des dizaines de scènes de meurtre, souvent au beau milieu de la nuit, dans des zones dangereuses. Il a contribué à l'élaboration et à la mise en œuvre d'une formation efficace à l'intention de plus de 600 procureurs, 500 techniciens en scène de crime et 300 enquêteurs. Il a préparé des guides de procédure, des processus de surveillance et même un lexique de terminologie en espagnol visant à expliquer les concepts et les procédures juridiques.

Le Comité regroupe les chefs des services de poursuite canadiens afin de faciliter l'entraide et la coopération sur des questions opérationnelles relatives aux poursuites criminelles. Le Comité présente également la perspective des poursuivants aux ministres et sous-ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la justice.

(English version available)

Renseignements

  • Robert Doyle
    Secrétaire, Comité FPT des Chefs des poursuites pénales
    613-952-0267

    Vanessa Colman-Sadd
    Directrice des communications
    Ministère de la Justice, Terre-Neuve-et-Labrador
    709-729-6985, 682-6593
    vanessacolmansadd@gov.nl.ca