Ressources Minières Pro-Or Inc.
TSX CROISSANCE : POI

Ressources Minières Pro-Or Inc.

26 juin 2013 16h59 HE

Pro-Or annonce des paramètres économiques positifs pour son usine commerciale proposée de récupération de métaux du groupe du platine

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 juin 2013) - Ressources Minières Pro-Or (la « Société » ou « Pro-Or ») (TSX CROISSANCE:POI) a le plaisir d'annoncer des paramètres économiques positifs pour son usine proposée de récupération d'éléments du groupe du platine (« EGP ») d'une capacité de 200 tonnes par année à partir de convertisseurs catalytiques recyclés, en combinant sa technologie en propriété exclusive et celle brevetée. Ces paramètres économiques ont été obtenus par le biais d'un mandat confié au groupe d'ingénierie indépendant Seneca et incluaient le design et l'estimation des coûts en capitaux et d'exploitation d'une usine automatisée dotée de quatre réacteurs, conçue dans un esprit d'excellence opérationnelle et conforme à toutes les réglementations en matière de santé et sécurité qui sont la norme de notre industrie.

L'analyse et la conception de l'usine proposée, exécutée par Seneca, se base sur les données opérationnelles accumulées en deux ans à partir du réacteur d'une capacité de 50 tonnes par année de l'usine de Pro-Or à St-Augustin au Québec. Seneca a aussi recouru aux données du bilan de masse exécuté et vérifié par la firme indépendante Laboratoire CIR en avril 2012.

FAITS SAILLANTS

  • Des revenus bruts estimés de l'usine proposée de 29 millions $CAN provenant de la récupération de 3,5 g par kg de convertisseur catalytique (« CC »), permettant de récupérer une moyenne de 700 kg de EGP par année;
  • Un coût d'alimentation de 200 000 CC (200 tonnes) pour l'usine proposée fonctionnant 24 heures/jour et 345 jours/année estimé à 16 millions $CAN en utilisant les prix moyens des métaux en 2010-2013 soit de 1 614,70 $US/once troy de platine, 659,50 $US/once troy de palladium, 1 732,40 $US/once troy de rhodium;
  • Des coûts en capitaux estimés à 8 millions $CAN pour l'usine proposée entièrement automatisée employant un maximum de quatorze personnes à temps plein;
  • Des coûts d'exploitation estimés de 2,7 millions $CAN ou 13,48 $ par kg de CC, incluant les coûts de raffinage extérieur;
  • Une marge bénéficiaire brute de 10,3 millions $ donnerait une période de récupération de l'investissement de 9,3 mois avant taxes sur le capital requis pour le projet.

« Nous sommes très heureux de recevoir des paramètres économiques positifs pour notre première usine commerciale proposée, » a déclaré Sylvain Boulanger, président et chef de la direction de Pro-Or. « Les estimations des coûts en équipements présentées par Seneca dépassent nos propres estimations internes, mais nous sommes confiants que nous pourrons les réduire de façon importante en cherchant des équipements à des prix compétitifs sur les marchés mondiaux. Cette usine proposée par Seneca, à la conception élégante, recourt à une automatisation poussée des opérations et à de nouveaux équipements pour assurer la sécurité du procédé, conformes à l'analyse HAZOP(1) ainsi qu'à toutes les mesures en santé et sécurité. »

« Puisque Pro-Or exploite depuis deux ans déjà un réacteur de 50 tonnes, Seneca a pu compléter la conception de l'usine commerciale en seulement 6 semaines, soit un peu moins que prévu à l'origine. Le bénéfice particulier de l'étude de Seneca est l'important accroissement de la précision de nos estimations de coûts en capitaux et d'exploitation. En fait de coûts d'exploitation, l'estimation de 13,48 $ le kg est 34% moindre que l'estimation courante du coût d'exploitation de 18 $ le kg et reflète de plus les économies découlant d'une plus grande automation et les gains lors d'achats de plus gros volumes de réactifs, » a ajouté M. Boulanger.

L'objectif de Pro-Or est de construire une usine commerciale afin de générer d'importants revenus et convaincre de futurs partenaires de construire en coentreprise d'autres installations semblables ailleurs dans le monde. Comme phase initiale, nous prévoyons installer quatre réacteurs de 50 tonnes dans un emplacement industriel au Québec pour accroître la capacité à 200 tonnes par année. Les sels d'EGP produits seront alors transportés à l'installation de Pro-Or à St-Augustin pour un traitement chimique final. Ceci devrait répartir les coûts en capitaux requis dans le temps tout en engendrant des revenus, en accumulant des données opérationnelles et en réduisant les risques de mise en oeuvre. Après une année entière d'exploitation, l'usine complète telle que proposée par Seneca pourrait être implantée au site où sera installée la nouvelle usine.

« Nous en sommes au processus d'obtention du financement pour notre usine proposée et faisons la transition d'une installation de 50 tonnes par année à une installation commerciale de 200 tonnes par année qui engendrera d'importants revenus. Ce financement en capital devrait être disponible par le biais d'un consortium de fournisseurs, de financeurs d'équipements, de prêt d'inventaire, d'emprunt et d'investisseurs dans le capital-actions, » a déclaré Sylvain Boulanger, président et chef de la direction de Pro-Or.

(1) L'étude de risques et d'exploitabilité (HAZOP) - A Hazard and Operability Study- est un examen structuré et systématique d'un processus ou d'une opération projetée ou en cours afin d'identifier et d'évaluer les problèmes qui peuvent représenter des risques pour le personnel ou l'équipement, ou d'empêcher un fonctionnement efficace.

TÉLÉCONFÉRENCE SUR LE WEB

Pro-Or tiendra une téléconférence le 27 juin 2013 à 10 h 30, heure de l'Est, dans le but de discuter des résultats économiques de l'étude de Seneca. Afin d'accéder à cette téléconférence, veuillez aller au site Web de la Société au www.pro-or.com

À propos de Seneca

Seneca est une firme canadienne de consultation en ingénierie indépendante ayant plus de 60 employés et offrant des services en ingénierie à Montréal et à Toronto; son expertise réside dans les procédés industriels et les champs associés en ingénierie mécanique et électrique, instrumentation et gestion de projet.

À propos de Pro-Or

Pro-Or exploite une usine prototype industrielle pour la récupération des éléments du groupe du platine (platine, palladium et rhodium ou EGP). L'usine est située à St-Augustin-de-Desmaures, près de la ville de Québec. Son procédé breveté donne un taux de plus de 97 % de récupération des EGP, est beaucoup moins coûteux et plus rapide que les procédés conventionnels de récupération des EGP réduisant ainsi considérablement le facteur temps. La mission de Pro-Or est de récupérer et recycler les métaux précieux en fin de vie de façon durable tout en répondant à des normes mondiales « plus vertes » de l'industrie automobile.

Pro-Or est également titulaire des droits miniers sur six propriétés minières et a concentré ses activités d'exploration sur la propriété Ménarik dans la région de la Baie-James, site d'un gisement important de chromite avec des occurrences d'or, de nickel, de cuivre et de métaux du groupe du platine (EGP). L'utilisation des procédés brevetés et exclusifs à Pro-Or sur ces gisements de minerai permettrait une percée dans la métallurgie à faible coût d'exploitation.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse contient certains énoncés qui constituent des « énoncés prospectifs », dont les énoncés concernant les plans, intentions, croyances et attentes actuelles de la Société, ses administrateurs ou ses dirigeants en regard des activités d'affaires de l'entreprise et la performance opérationnelle de la Société. Les mots « pouvoir », « entendre », « projeter », « anticiper », « croire », « estimer », « s'attendre à », ainsi que leurs variantes ou autres termes similaires, de même que les verbes conjugués au conditionnel ou au futur, en ce qu'ils ont trait à la Société ou sa direction, doivent être perçus comme des énoncés prospectifs. Les investisseurs sont prévenus que de tels énoncés prospectifs ne sont pas garants des activités futures de l'entreprise ou de sa performance future et comprennent des risques et incertitudes, et que les activités futures de l'entreprise peuvent différer de façon importante de celles décrites dans les énoncés prospectifs en raison de divers facteurs. De tels risques, incertitudes et facteurs sont décrits dans les dépôts périodiques auprès des autorités des valeurs mobilières du Canada, dont les Notices d'information annuelles et trimestrielles et du Rapport de gestion annuel de la Société qui peuvent être consultés sur SEDAR au www.sedar.com. Si un ou plusieurs de ces risques, incertitudes ou facteurs se matérialisaient, ou si les hypothèses sous-jacentes aux énoncés prospectifs étaient fautives, les résultats réels pourraient différer de façon importante par rapport à ceux décrits plus haut comme proposés, prévus, anticipés, estimés ou attendus. Bien que la Société a tenté d'identifier les risques, incertitudes et facteurs importants qui pourraient faire différer les résultats réels de façon importante, il pourrait y en avoir d'autres menant à des résultats qui ne sont pas tels que prévus, estimés ou attendus. La Société n'a pas l'intention ni n'assume aucune obligation de mettre à jours ces énoncés prospectifs.

Renseignements