Ressources minières Pro-Or Inc.
TSX CROISSANCE : POI

Ressources minières Pro-Or Inc.

10 juil. 2013 09h00 HE

Pro-Or annonce un placement privé de 2,3 millions $

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 10 juillet 2013) - Ressources Minières Pro-Or Inc. (TSX CROISSANCE:POI) annonce qu'elle compte réaliser un placement privé pour un montant maximal de 2,3 millions $. Ce placement privé s'adresse à des «investisseurs qualifiés» et compte 500 unités pour un total de 10 millions (10 000 000) d'actions de catégorie A, chaque unité étant composée de:

  • 20 000 actions de catégorie A à un prix unitaire de 0,23 $ et;
  • 20 000 bons de souscription, chaque bon permettant au porteur l'achat d'une action de catégorie A de la Société au prix de 0,35 $ par action, dans les douze mois suivant la date de clôture du placement, sujet à une clause accélératrice. Cette clause se définit comme suit : La date d'expiration des bons sera raccourcie au gré de la Société, si le cours de clôture des actions inscrites est égal ou supérieur à 0,50 $, pendant plus de 20 jours consécutifs et la nouvelle date d'expiration sera réputée être le 30ième jour suivant l'avis écrit de la Société, lequel avis ne pourra être donné avant la fin de la période de restriction applicable à tous les placements privés.

Les actions émises en vertu du placement seront soumises à une période de détention de quatre (4) mois.

« Suite à la confirmation de résultats positifs par l'étude de préfaisabilité exécutée par Seneca, une firme d'ingénierie indépendante, Pro-Or a décidé de réaliser immédiatement un financement par actions », a déclaré Sylvain Boulanger, président et chef de la direction de Pro-Or.

« Les coûts d'opération moindres démontrés par l'étude permettent d'améliorer la rentabilité du projet d'usine de 200 tonnes par année et de réduire la période de remboursement du capital à 9,3 mois. Pro-Or va entamer les activités qui conduiront à la construction des équipements et à la mise en fonction d'une usine de quatre réacteurs de 50 tonnes par année chacun. Un modèle financier complet et une analyse des options de financement afin de réaliser la construction de l'usine de 200 tonnes seront également préparés », a-t-il ajouté.

Le produit de ce financement servira à maintenir la production à l'usine de St-Augustin avec le réacteur de 50 tonnes par année, faire l'ingénierie de détail pour la fabrication des réacteurs et l'automatisation, procéder à l'achat des composantes à long délai de livraison et à l'organisation de la nouvelle usine ainsi que pour les activités corporatives générales de la Société.

Il n'est pas prévu que des honoraires de démarchage soient payés en vertu de ce placement et la transaction est sujette à l'approbation des organismes d'autoréglementation, dont la Bourse de croissance TSX et des actionnaires de la société.

« La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.»

À propos de Pro Or

Pro Or exploite une usine prototype industrielle pour la récupération des éléments du groupe du platine (platine, palladium et rhodium ou EGP). L'usine est située à St-Augustin-de-Desmaures, près de la ville de Québec. Son procédé breveté donne un taux de plus de 97 % de récupération des EGP, est beaucoup moins coûteux et plus rapide que les procédés conventionnels de récupération des EGP réduisant ainsi considérablement le facteur temps. La mission de Pro Or est de récupérer et recycler les métaux précieux en fin de vie de façon durable tout en répondant à des normes mondiales « plus vertes » de l'industrie automobile.

Pro-Or est également titulaire des droits miniers sur six propriétés minières et a concentré ses activités d'exploration sur la propriété Ménarik dans la région de la Baie-James, site d'un gisement important de chromite avec des occurrences d'or, de nickel, de cuivre et de métaux du groupe du platine (EGP). L'utilisation des procédés brevetés et exclusifs à Pro-Or sur ces gisements de minerai permettrait une percée dans la métallurgie à faible coût d'exploitation.

Renseignements