Ressources Minières Pro-Or Inc.
TSX CROISSANCE : POI

Ressources Minières Pro-Or Inc.

12 déc. 2006 12h42 HE

Pro-Or commente ses résultats du troisième trimestre

- La société entame la phase 3 de son procédé de récupération du groupe platine - Un contrat de forage de 5 000 mètres est octroyé pour sa propriété Ménarik à la Baie James au Québec - Au 30 septembre 2006, le fonds de roulement excédait 1 million $

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 12 déc. 2006) - Ressources Minières Pro-Or Inc. ("Pro-Or", "la Société") (TSX CROISSANCE:POI), une société québécoise d'exploration minière, commente ses résultats pour le 3ième trimestre terminé le 30 septembre 2006. La Société a rapporté une perte nette de 208 883$ pour le 3ième trimestre de 2006 comparativement à 66 873$ pour la même période l'an dernier. Pour l'exercice en cours, la perte totalise 362 499$ comparativement à 155 217$ l'an dernier. L'accroissement de la perte est attribuable à des frais plus élevés de relations avec les investisseurs et de consultation en ingénierie au cours de cette période de transition pour la Société.

"Pro-Or a atteint une nouvelle étape de son développement," déclare le président et chef de la direction de la Société, M. Pierre Gévry. "Notre procédé de récupération des Éléments du Groupe Platine (ÉGP) démontre un bon potentiel, et nous avons maintenant la capacité à l'interne de superviser la modification de l'usine actuelle afin de permettre la récupération d'ÉGP à partir de concentrés à l'échelle industrielle. Ceci a nécessité un niveau de dépenses accru tant du côté des opérations que des relations aux investisseurs."

Subséquemment, à la fin du troisième trimestre, la Société a annoncé de début des travaux visant la modification de son usine de Saint-Augustin-de-Desmaures, Québec. Ces modifications affectent l'ingénierie de procédés, l'accroissement de la capacité d'alimentation et les périphériques d'opération et de traitement des concentrés. Les travaux sont effectués sous la supervision de la firme Phytronix Technologies inc. de Québec et seront réalisés sur une période de 6 mois.

En octobre, le procédé de récupération des ÉGP a été l'objet d'un rapport exhaustif par ResourceInvestor.com, un site web de nouvelles basé aux États Unis, dont la spécialité est reliée à l'industrie minière et des métaux. Cet article peut être consulté à l'adresse suivante: http://www.resourceinvestor.com/pebble.asp?relid=24812.

Pro-Or poursuit présentement l'exploration de sa propriété Ménarik de la Baie James. Une campagne de forage de 5 000 mètres est en cours; 2 000 mètres seront complétés d'ici la fin de l'année et un minimum de 3 000 mètres additionnels seront forés à compter de mars 2007. Ces forages sont orientés vers de nouvelles cibles de chromite et aussi sur des indices de surface déjà identifiés de nickel, cuivre, platine et palladium. Le géologue qualifié, Yvan Bussières dirige ces travaux.

A propos de Pro-Or

Société fondée en 1986, Pro-Or est impliquée dans l'exploration de propriétés minières avec l'intention de développer leur potentiel commercial. Au cours des cinq dernières années, avec la participation de l'Institut National de la Recherche Scientifique, Pro-Or a réalisé des travaux de R&D qui ont mené à la création de deux nouveaux procédés : l'enrichissement de la chromite et l'extraction des Éléments du groupe du platine de minerais réfractaires et de riches concentrés provenant du recyclage de catalyseurs d'autos. Ces procédés sont maintenant brevetés.

La Bourse TSX de croissance n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements