SOURCE: FADOQ

FADOQ

08 sept. 2016 13h11 HE

Projet de loi sur l'aide sociale : non au bâillon

MONTRÉAL, QC--(Marketwired - 8 septembre 2016) - Le Réseau FADOQ dénonce la déclaration menaçante du premier ministre Couillard, qui fait poindre la possibilité de recourir au bâillon, si nécessaire, pour faire passer le projet de loi 70 sur l'aide sociale. " Il est troublant de constater que le gouvernement du Québec est, encore une fois, prêt à bafouer le processus démocratique pour réaliser une économie de 50 M$ sur le dos des personnes les plus pauvres et vulnérables de notre société ", fait valoir Maurice Dupont, président du Réseau FADOQ.

Rappelons que ce projet de loi prévoit des pénalités financières pour les premiers demandeurs de l'aide sociale qui ne s'inscrivent pas dans un processus d'embauche ou refusent un emploi " convenable ", terme non défini par ailleurs. Ces derniers verront leurs prestations coupées de manière draconienne. Pour le Réseau FADOQ, il est inacceptable de prétendre faire progresser le Québec par des mesures punitives et non incitatives, et ce, au détriment de citoyens démunis.

Par ailleurs, rappelons que le taux d'appauvrissement augmente de façon significative chez les aînés. Dans son étude Conditions de vie - Portrait social du Québec, 2010, l'Institut de la statistique du Québec démontre clairement que le pourcentage de gens de 50 ans et plus bénéficiant de l'aide sociale connaît une croissance soutenue. " Il y a lieu de se demander pourquoi le gouvernement choisit de pénaliser notamment ces demandeurs âgés, qui ont déjà de la difficulté à se replacer sur le marché du travail et qui sont confrontés à des risques accrus de contraintes à l'emploi. Pourtant, il est évident que la solution est plutôt de les accompagner, de les appuyer et de les inciter de manière positive et constructive à retourner sur le marché de l'emploi ", ajoute Maurice Dupont.

C'est pourquoi, le Réseau FADOQ demande au gouvernement du Québec de retirer les mesures punitives du projet de loi 70, de manière à ne pas accroître les inégalités sociales au Québec.

Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver et d'améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits, valorise leur apport dans la société et les soutient par des programmes, services et activités. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 450 000 membres et est le plus grand organisme d'aînés au Canada.

Renseignements

  • Source et informations :

    Sophie Gagnon

    Conseillère - Communications
    Réseau FADOQ
    450 775-0316
    sophiegagnon@sympatico.ca

    Caroline Bouchard

    Conseillère - Affaires publiques et gouvernementales
    Réseau FADOQ
    514 252-3017, poste 3440
    Cell : 514-793-2533
    caroline.bouchard@fadoq.ca