MDN inc.
TSX : MDN

MDN inc.

15 oct. 2013 08h30 HE

Projet Ikungu : MDN signe une lettre d'intention avec Tanzania Minerals Corp.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 15 oct. 2013) - MDN Inc. (« MDN ») (TSX:MDN) a le plaisir d'annoncer la signature d'une lettre d'intention avec la compagnie Tanzania Minerals Corporation (« TZM »), en vertu de laquelle MDN octroie l'option à TZM d'acquérir 50 % de son intérêt qu'elle détient dans son projet d'exploration Ikungu. La propriété Ikungu couvre une surface de 17,9 km2 et est située à 17 km au sud-ouest de Musoma et à 135 km au nord-est de Mwanza, la deuxième plus grande ville de Tanzanie.

Pour acquérir 50 % d'intérêt dans la propriété Ikungu, TZM devra investir 12 millions de $US en dépenses d'exploration sur une période de quatre ans (La « période d'Option »). Cette période d'option débutera à la date à laquelle l'entente définitive aura été signée. Le calendrier d'investissement se déroulera selon les étapes suivantes :

-Un montant minimum de 3 000 000 $US au cours de la première année pour acquérir 12,5 % d'intérêt. (La « première période ») ;

-À condition que la première période ait été exercée, un montant supplémentaire de 3 000 000 $US au cours de la deuxième année pour acquérir un supplément de 12,5 % d'intérêt (La « deuxième période ») ;

-À condition que la seconde période ait été exercée, un montant supplémentaire de 3 000 000 $US au cours de la troisième année pour acquérir un supplément de 12,5 % d'intérêt (La "troisième période") ;

-et pour autant que la troisième période ait été exercée, un montant supplémentaire de 3 000 000 $US au cours de la quatrième année pour acquérir un supplément de 12,5 % d'intérêt.

À la signature de la lettre d'intention, MDN a reçu de TZM un paiement non remboursable de 200,000 $. Ce paiement sera placé en fiducie jusqu'à ce que les deux parties exécutent l'entente définitive. Ce montant sera crédité contre les 3 000 000 $ engagés par TZM durant la première année de l'Option lorsque l'entente définitive aura été complétée.

Marc Boisvert, président et chef de la direction MDN a déclaré : « Le projet Ikungu est devenu récemment l'un des projets d'exploration le plus avancé en Tanzanie avec une zone minéralisée en or justifiant certainement davantage de forages d'exploration. Nous sommes très heureux de travailler avec Kal et l'équipe professionnelle de TZM qui connaissent et comprennent l'environnement géologique et de travail de la Tanzanie".

TZM et MDN s'engagent à mettre en place tous les efforts nécessaires pour que l'entente définitive soit ratifiée avant ou au plus tard le 30 novembre 2013, à moins d'un accord entre les deux parties. MDN sera l'opérateur du programme des travaux pour toute la période de l'option.

Le travail géologique accompli à ce jour sur la propriété montre que la minéralisation aurifère d'Ikungu se retrouve au contact entre deux domaines géologiques; au nord une série de basaltes coussinés et intercalés avec des sédiments, au sud une série de basaltes cousinés et intercalés à des filons gabbroïques. La minéralisation aurifère est associée à un réseau de veines de quartz gris-bleuté contenues dans une zone de remplacement fortement silicifiée et riche en sulfures.

Ce contexte stratigraphique s'apparente à la géologie de la mine Bulyanhulu en Tanzanie. Entre autres choses, la mine Bulyanhulu est caractérisée par sa structure étroite, de 2 à 4 mètres, et une continuité verticale jusqu'à une profondeur de plus de 2 km.

Ressources potentielles

À ce jour, un total de 53 forages a été foré le long de la structure d'Ikungu, reconnue sur une longueur de plus de quatre kilomètres. Le long de ce quatre kilomètres, les forages ont identifié plus précisément une zone minéralisée longue de 2 kilomètres, interceptée jusqu'à 300 mètres de profondeur. Le long de cette zone minéralisée, les forages ont délimité quatre secteurs de qualité supérieure ayant une épaisseur horizontale minimale de deux mètres. Ces zones sont formées autour des intersections aurifères dans les trous suivants : IKD-45 (8,6 g/t Au sur 14,78 m) percé sur la Section 2230mE, IKD-48 (3,11 g/t Au sur 9,50 m) percé sur la Section 2830mE, IKD-51 (3,39 g/t Au sur 7,05 m) percé sur la Section 3190mE et IKD-36 (13.22 g/t Au sur 4,62 m) percé sur la Section 3610mE. Les longueurs sont l'épaisseur horizontal.

A propos de TZM (TSX CROISSANCE:TZM)

Tanzania Minerals Corp. est une société junior émergente d'exploration minière dont le titre est négocié à la bourse de croissance TSX. La société possède un vaste portefeuille de projets en Tanzanie et se concentre actuellement sur l'exploration aurifère.

A propos MDN (TSX:MDN)

MDN Inc est une société d'exploration et de développement miniers avec des propriétés situées au Québec et en Tanzanie. En Tanzanie, MDN détient un intérêt participatif de 30 % dans la mine d'or Tulawaka ainsi que de plusieurs projets prometteurs d'exploration pour l'or. Au Québec, MDN détient une participation de 72,5 % dans la compagnie Les Minéraux Crevier Inc. qui possède une ressource de niobium et de tantale qui est conforme à la norme canadienne NI 43-101 et qui fait présentement l'objet d'une étude de faisabilité.

Marc Boisvert, Président et Chef de la Direction agit comme personne qualifiée tel que défini selon la norme canadienne NI 43-101. Il a revu les informations techniques et scientifiques de ce communiqué de presse.

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/MDN_INC

RSS : http://www.mdn-mines.com/fr/rss/

Énoncés prospectifs

Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que TZN investira les sommes requises en dépenses d'exploration pour acquérir un intérêt dans la propriété Ikungu, dont la somme de 3 000 000 $ prévue durant la première année de l'option. Ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements