ProMetic Sciences de la Vie inc.
TSX : PLI

ProMetic Sciences de la Vie inc.

21 déc. 2006 18h30 HE

ProMetic Sciences de la Vie inc. : Une étude publiée dans the lancet fait état d'une 'découverte importante' en matière de prévention de la transmission de la vMCJ par transfusion sanguine

- Le filtre à prions P-Capt'MC' de PRDT élimine complètement l'infectiosité détectable dans le sang contaminé -

CAMBRIDGE, ROYAUME-UNI ET LILLE, FRANCE--(CCNMatthews - 21 déc. 2006) - Pathogen Removal and Diagnostic Technologies Inc. ("PRDT"), une coentreprise de ProMetic Sciences de la Vie inc. (TSX:PLI) ("ProMetic") et de la Croix-Rouge américaine, et son partenaire de co-développement, de fabrication et de commercialisation, MacoPharma, annoncent que la revue The Lancet (Gregori L., Gurgel P., Lathrop J. et al) a publié aujourd'hui les résultats d'une étude qui révèle que le filtre d'affinité qui s'allie aux prions mise au point par PRDT et intégré au filtre à prions P-CaptMC élimine toute trace détectable d'infectiosité naturellement présente dans le sang contaminé par une encéphalopathie spongiforme transmissible (EST), comme la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ), et prévient la transmission d'infections par transfusion de sang contaminé.

Dans le cadre de l'étude, des chercheurs ont inoculé du sang total déleucocyté provenant d'animaux infectés par une EST à 100 hamsters. Le sang avait été préalablement traité à l'aide du filtre de PRDT intégré au filtre à prions P-CaptMC. Aucun hamster n'a contracté la maladie. Les chercheurs ont aussi inoculé du sang déleucocyté provenant d'animaux infectés par une EST qui n'a pas été préalablement traité à l'aide du filtre à 99 autres hamsters. Quinze d'entre eux ont contracté l'EST présente dans le sang contaminé.

"Il s'agit d'une découverte importante en matière de prévention de la transmission du prion responsable de la vMCJ", annonce Pierre Laurin, président et chef de la direction de ProMetic. "A l'heure actuelle, il n'existe aucun test capable de déceler les protéines prions dans le sang provenant des donneurs. Bien que certaines mesures, comme le dépistage dans le sang des donneurs et la déleucocytation, aient permis de réduire le risque d'infection, celui-ci demeure un problème majeur, en particulier parce que les infections à prions peuvent passer inaperçues pendant des décennies."

Aux termes d'une entente de licence, PRDT fournit à MacoPharma le filtre d'affinité capable de se lier à des pathogènes spécifiques qui est intégré au filtre P-CaptMC. Ce filtre, le premier d'une série, est conçu pour retenir des pathogènes comme les prions et les virus, et ainsi les éliminer des dons de sang et des produits sanguins.

"La publication des résultats de l'étude représente le point culminant de plusieurs années de travaux de recherche visant à trouver un filtre d'affinité capable de se lier aux protéines prions infectieuses présentes dans le sang pour les éliminer", précise Peter Edwardson, directeur de projet à PRDT. "C'est la première preuve qu'il est possible d'éliminer efficacement, jusqu'au seuil de détection du bioessai, la plus importante forme endogène ou à diffusion hématogène d'infectiosité dans du sang contaminé par une EST."

"Après avoir obtenu le marquage CE pour le filtre P-CaptMC, nous franchissons une autre étape importante en publiant les résultats de l'étude, qui démontrent l'efficacité du filtre et devraient favoriser davantage l'acceptation du produit à mesure que nous avançons sur le chemin de la commercialisation", mentionne Iwona Walicka, gestionnaire de projet à MacoPharma. "L'utilisation du produit pour filtrer les dons de sang devrait réduire de façon importante le risque de transmission de la vMCJ pendant une transfusion."

Le filtre P-CaptMC, conçu pour éliminer l'infectiosité associée aux prions des concentrés de globules rouges (CGR) - un produit largement utilisé - a été homologué par les autorités réglementaires européennes (marquage CE) en septembre 2006. PRDT et MacoPharma collaborent avec les services de transfusion sanguine du Royaume-Unie et de l'Irlande pour faciliter leur évaluation du filtre. Celui-ci s'est déjà révélé efficace pour se lier in vitro à la protéine prion en présence de sang total et de plasma.

PRDT a été créée en 2002 pour concevoir et commercialiser des produits qui permettent de déceler et de réduire le nombre de pathogènes dans le sang, les dérivés du sang, les produits biopharmaceutiques et d'autres produits biologiques. PRDT a formé une alliance stratégique avec MacoPharma en 2004 pour mettre au point un filtre capable d'éliminer la vMCJ du sang et des produits sanguins. Le filtre P-CaptMC est le premier fruit de cette collaboration.

La vMCJ et l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) font toutes les deux partie de la famille des maladies appelées encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) qui sont causées par des prions - la forme pathologique de protéines normales. Il est bien connu que les maladies à prions ont une longue période d'incubation. Une personne peut donc être infectée sans présenter de symptômes pendant plusieurs décennies. Cette personne représente alors un risque pour les autres, car elle pourrait la leur transmettre par transfusion sanguine ou en contaminant des instruments chirurgicaux et médicaux.

"A l'échelle mondiale, on recueille plus de 90 millions de dons de sang chaque année et MacoPharma a à cour de fournir des solutions pour en garantir la sûreté", affirme André Pollet, directeur général de MacoPharma. "Combinée au marquage CE, la publication des résultats de l'étude dans The Lancet permettra à MacoPharma d'aider à fournir des produits sanguins plus sûrs en ce qui concerne la transmission de la vMCJ pendant une transfusion."

Une récente étude publiée par le professeur John Collinge et ses collègues après avoir examiné le troisième patient britannique ayant contracté la vMCJ à la suite d'une transfusion sanguine, montre à quel point les prions se transmettent relativement facilement pendant ce type de transfusion. La confirmation de la transmission de la maladie par transfusion de sang à ce troisième patient a d'ailleurs ravivé les préoccupations à l'égard de cette voie de transmission des prions (The Lancet 2006; 368: 2061-67).

Depuis 1996, on a signalé 199 cas de vMCJ dans le monde, dont 164 au Royaume-Uni. En 2004, des Britanniques ont étudié les échantillons d'appendices et d'amygdales de plus de 12 000 personnes et ont découvert que trois d'entre elles incubaient la vMCJ, ce qui laisse croire qu'au moins 3 800 personnes âgées entre 10 et 30 ans pourraient être infectées par la maladie sans le savoir ou sans présenter de symptômes (porteurs asymptomatiques). La Health Protection Agency est actuellement en train de réaliser une étude qui porte sur des tissus d'amygdales. Nous pourrions donc très bientôt avoir une estimation du nombre exact de personnes infectées "silencieusement" par des prions et susceptibles de devenir des donneurs asymptomatiques.

A propos de ProMetic Sciences de la Vie inc.

ProMetic Sciences de la Vie inc. (www.prometic.com) est une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation d'un éventail d'applications commerciales tirées de sa technologie facilitante exclusive Ligand MimeticMC. Cette technologie est mise à profit dans la purification à grande échelle des produits biologiques et l'élimination des agents pathogènes. ProMetic oeuvre également dans le développement de produits thérapeutiques, avec pour mission de commercialiser des produits efficaces, innovateurs, abordables et à faible toxicité pour le traitement de maladies inflammatoires et de cancers. Les activités de recherche de médicaments de la Société visent aussi à remplacer des protéines complexes et coûteuses par des composés mimétiques synthétiques. Etablie à Montréal (Canada), ProMetic possède des installations de R et D et de fabrication au Royaume-Uni et dirige des activités de développement des affaires aux Etats-Unis, en Asie et dans les pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord).

A propos de Pathogen Removal and Diagnostic Technologies Inc. (PRDT)

PRDT est une coentreprise fondée en avril 2002 par la Croix-Rouge américaine et ProMetic Sciences de la Vie inc. Par PRDT, la Croix-Rouge et ProMetic procèdent à un échange réciproque de technologies et au partage de connaissances. La mission de PRDT consiste à mettre au point des produits et des technologies capables d'extraire et de détecter divers agents pathogènes présents dans différents produits biologiques. La recherche menée chez PRDT contribue à parfaire le travail déjà accompli indépendamment par ProMetic, la Croix-Rouge américaine et les chercheurs fondateurs de PRDT au cours de nombreuses années.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs sur les objectifs, les stratégies et les activités de ProMetic. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et incertitudes. Ces énoncés sont de nature "prospective" puisqu'ils sont fondés sur des attentes actuelles au sujet des marchés dans lesquels nous exerçons nos activités et sur diverses estimations et hypothèses. Les événements ou les résultats réels sont susceptibles de différer considérablement de ceux prévus dans le cadre des énoncés prospectifs si des risques connus ou inconnus affectent nos activités ou si nos estimations ou nos hypothèses se révèlent inexactes. Ces risques, estimations et hypothèses portent notamment sur la capacité de ProMetic d'assurer le développement, la fabrication et la commercialisation de produits pharmaceutiques à valeur ajoutée et d'obtenir des contrats relatifs à ses produits et services, la disponibilité de ressources financières et autres pour compléter des projets de recherche et développement, le succès et la durée d'études cliniques, la capacité de la Société à se prévaloir d'occasions d'affaires dans l'industrie pharmaceutique, les incertitudes liées au processus de réglementation et tout changement du contexte économique. Vous trouverez de plus amples renseignements sur les risques qui pourraient faire en sorte que ces énoncés diffèrent de nos attentes actuelles de façon importante à la page 20 de la notice annuelle de la société pour l'année terminée le 31 décembre 2005, sous la rubrique "Facteurs de risques". Par conséquent, nous ne pouvons garantir la réalisation des énoncés prospectifs; nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ces énoncés prospectifs, même si de nouveaux renseignements devenaient disponibles, à la suite d'événements futurs ou pour toute autre raison.

Renseignements

  • ProMetic Sciences de la Vie inc.
    Pierre Laurin
    Président et directeur général
    p.laurin@ProMetic.com
    514-341-2115
    ou
    ProMetic Sciences de la Vie inc.
    Anne Hodgkinson
    Gestionnaire aux communications
    a.hodgkinson@ProMetic.com
    514-341-2115 ext.2234