ProSep inc.
TSX : PRP

ProSep inc.

08 août 2013 07h00 HE

ProSep déclare ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2013

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 8 août 2013) - ProSep inc. (TSX:PRP) (« ProSep » ou la « Société »), qui se consacre à fournir des solutions de traitement à l'industrie pétrolière et gazière, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre et le semestre terminés le 30 juin 2013. Tous les montants indiqués sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Faits saillants du deuxième trimestre de 2013 et événements postérieurs

Résultats financiers

  • Produits de 8,8 M$ pour le deuxième trimestre de 2013, comparativement à 13,9 M$ comptabilisés pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

  • Marge brute de 2,1 M$ ou 24 % des produits pour le trimestre, comparativement à 3,0 M$ ou 22 % des produits pour la période correspondante de 2012.

  • BAIIA* négatif de 1,6 M$ pour le trimestre, comparativement à un BAIIA négatif de 0,7 M$ dégagé au cours de la période correspondante de 2012.

  • Bénéfice net de 2,5 M$ (0,12 $ par action) pour le deuxième trimestre, comparativement à une perte nette de 1,6 M$ (0,08 $ par action) pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le succès de la vente de la participation dans la coentreprise sud-coréenne ProSep Kolon Ltd., pour un gain de 4,8 M$ explique cette amélioration significative.

  • Compte tenu des contrats récemment obtenus, le carnet de commandes de ProSep s'élevait à environ 18 M$ au 1 août 2013, comparativement à 18,6 M$ au début de l'exercice. À la fin du trimestre (30 juin 2013), le carnet de commandes de ProSep s'établissait à 12,8 M$.

Événements financiers

  • Évaluation des solutions stratégiques avec un certain nombre de parties intéressées par un comité spécial qui a été nommé par le conseil d'administration et qui travaille avec Groupe Financement corporatif KPMG.

  • Conclusion de la vente de la participation de 51 % dans la coentreprise sud-coréenne ProSep Kolon Ltd. pour un produit brut d'environ 5 M$.

  • Remboursement d'une débenture et des intérêts courus liés à ProSep Kolon Ltd. pour un montant total de 1,1 M$.

  • Réalisation d'économies d'environ 1,4 M$ depuis le début de l'exercice grâce à des initiatives de contrôle des coûts et de rationalisation de l'exploitation.

Événements commerciaux

  • Conclusion de nouveaux contrats de 9 M$ durant le deuxième trimestre et 6 M$ après la fin du trimestre, portant à 17,2 M$ la valeur des contrats signés depuis le début de l'exercice. La plupart des contrats signés depuis le début de l'exercice portent sur des systèmes de traitement de l'eau de production destinés à des installations sur terre et en mer.

Événements opérationnels

  • Maintien d'un excellent dossier sur le plan de la santé, de la sécurité et de la protection de l'environnement, et d'un taux global d'incidents à déclarer nul depuis deux ans.
* Le BAIIA est une mesure financière non conforme aux IFRS. Voir les détails dans le rapport de gestion.

Principaux points saillants financiers (en millions de dollars, sauf pour la perte par action)

Trimestre terminé le 30 juin Semestre terminé le 30 juin
2013 2012 2013 2012
Produits 8,8 $ 13,9 $ 17,6 $ 22,2 $
Marge brute* 2,1 $ 3,0 $ 5,3 $ 5,7 $
Marge brute en pourcentage des produits 24 % 22 % 30 % 26 %
BAIIA** (perte) (1,5 ) $ (0,7 ) $ (2,2 ) $ (2,9 ) $
Bénéfice (perte) de la période 2,5 $ (1,6 ) $ 1,1 $ (3,1 ) $
Bénéfice (perte) de base et dilué(e) par action 0,12 $ (0,00 ) $ 0,05 $ (0,01 ) $
Nombre moyen pondéré d'actions (de base et dilué) 21 068 737 20 978 721 21 118 215 20 947 221
Aux : 30 juin 2013 31 décembre 2012
Fonds de roulement net investi*** 0,6 $ (0,9 ) $
Actif total 23,7 $ 29,8 $
Emprunts 3,8 $ 9,3 $
Capitaux propres (0,04 ) $ (1,4 ) $
* La marge brute est une mesure financière non conforme aux IFRS que la Société définit comme la marge excluant l'amortissement.
** Le BAIIA est une mesure financière non conforme aux IFRS que la Société définit comme le bénéfice ou la perte lié aux opérations, exclusion faite de l'amortissement, des charges financières et des impôts sur le résultat.
*** Le fonds de roulement net investi est une mesure financière non conforme aux IFRS que la Société définit comme suit : (trésorerie affectée + clients et autres débiteurs + stocks + charges payées d'avance) - (fournisseurs et autres créditeurs + produits différés).

« Depuis le début de l'exercice, le conseil d'administration a mis en place un comité spécial évalue des solutions stratégiques visant à accroître la valeur pour les actionnaires et à nouer des partenariats de longue durée qui favoriseront la réalisation du plan d'affaires de la Société. Nous évaluons actuellement plusieurs alternatives avec un certain nombre de parties intéressées. Forts d'une organisation rationalisée, d'une reprise récente dans les commandes et de perspectives prometteuses à court terme, nous amorçons le second semestre en bonne position », commente Jacques L. Drouin, président et chef de la direction.

Résultats financiers

Le présent communiqué contient les résultats consolidés. Pour obtenir des résultats financiers détaillés, veuillez consulter le rapport de gestion et les états consolidés résumés intermédiaires pour le trimestre et le semestre terminés le 30 juin 2013.

Au cours du deuxième trimestre de 2013, ProSep a enregistré des produits consolidés de 8,8 M$, soit une baisse de 37 % par rapport aux 13,9 M$ dégagés durant la même période de 2012. Au cours du premier semestre de l'exercice, les produits consolidés ont baissé de 21 % pour s'établir à 17,6 M$, contre 22,2 M$ durant le premier semestre de 2012. La croissance des produits tirés des activités aux États-Unis n'a pas suffi à compenser la diminution des produits tirés des activités en Asie-Pacifique. Comme il est précisé dans les commentaires ci-dessous, le segment Asie-Pacifique a renouvelé son carnet d'opportunités depuis le début de l'exercice et conclu des nouveaux contrats de 6 M$, comparativement aux 4,5 M$ annoncés durant les six premiers mois de 2012, amorçant par conséquent le second semestre de l'exercice avec un carnet de commandes plus fourni.

La marge brute consolidée globale s'est chiffrée à 2,1 M$ (ou 24 % des produits) pour le deuxième trimestre de 2013, comparativement à 3,0 M$ (ou 22 % des produits) pour la même période de 2012. Au cours des six premiers mois de 2013, la marge brute consolidée s'est élevée à 5,3 M$ (ou 30 % des produits), comparativement à 5,7 M$ (ou 26 % des produits) pour la période correspondante de 2012. Bien que la marge brute sur les activités en Asie-Pacifique soit restée faible, sur une base consolidée, la marge brute en pourcentage des produits s'est améliorée surtout grâce à l'apport accru des technologies propriétaires.

La marge brute consolidée enregistrée depuis le début de l'exercice témoigne du succès de la nouvelle stratégie lancée en 2010 visant à accélérer la commercialisation des technologies propriétaires de la Société. La marge brute devrait continuer de s'améliorer à mesure que ces systèmes obtiennent la faveur du marché et sont déployés chez les clients actuels et nouveaux.

Pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2013, la Société a enregistré un BAIIA négatif de 1,6 M$, comparativement à un BAIIA négatif de 0,7 M$ au cours du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Des charges non récurrentes liées à l'évaluation stratégique en cours ont retranché environ 0,5 M$ au BAIIA durant le deuxième trimestre de 2013. Depuis le début de l'exercice, la Société a enregistré un BAIIA négatif de 2,2 M$, en hausse par rapport au BAIIA négatif de 2,9 M$ dégagé durant l'exercice précédent. Ce chiffre s'améliore encore, passant à une valeur négative de 1,3 M$, si l'on exclut les éléments non récurrents liés à l'évaluation stratégique.

Depuis le début de l'exercice, la hausse de la marge brute provenant des technologies propriétaires, le taux d'utilisation accru du personnel affecté aux projets et la mise en œuvre d'un programme de réduction des coûts ont contribué à une diminution des pertes. Ces initiatives ont permis d'économiser environ 1,4 M$ au chapitre des frais généraux et administratifs depuis le début de l'exercice.

Au cours du trimestre terminé le 30 juin 2013, la Société a inscrit un bénéfice net de 2,5 M$ (0,12 $ par action) grâce à la réalisation d'un gain sur la vente de sa participation dans la coentreprise sud-coréenne ProSep Kolon, qui avait été créée à la fin de 2010. ProSep a vendu cette participation au début du deuxième trimestre de 2013 et en a tiré un produit brut de 5 M$. Au cours du deuxième trimestre de l'exercice précédent, la Société avait inscrit une perte de 1,6 M$ (ou 0,08 $ par action). Depuis le début de l'exercice, le bénéfice net s'élève à 1,0 M$ (ou 0,05 $ par action), comparativement à une perte de 3,0 M$ (ou 0,15 $ par action) durant les six premiers mois de l'exercice précédent.

Au 30 juin 2013, la trésorerie de ProSep s'établissait à 1,9 M$, contre 2,8 M$ au 31 décembre 2012.

Dispense de se conformer à une clause restrictive

Au 30 juin 2013 ainsi, une des filiales en propriété exclusive de la Société ne respectait pas une clause restrictive l'obligeant à maintenir certains ratios financiers ainsi qu'une obligation de limitation de l'encours, en vertu de laquelle la facilité doit rester inutilisée pendant une période prédéterminée. La filiale de la Société a obtenu une dispense conditionnelle pour ce manquement pour la période de six mois terminée le 30 juin 2013, par laquelle le prêteur a confirmé que ces manquements n'étaient pas réputés constituer des cas de défaut. La Société a aussi obtenu que la date à partir de laquelle sa filiale devra commencer à limiter l'encours soit reportée au 1er octobre 2013.

Renseignements concernant la conférence téléphonique et la conférence diffusée en direct sur le Web

ProSep tiendra une conférence téléphonique et une conférence diffusée en direct sur le Web le 8 août 2013 à 8 h (HE) afin de passer en revue les résultats et les points saillants financiers du deuxième trimestre de 2013 et du semestre terminé le 30 juin 2013. Pour accéder par téléphone à la conférence téléphonique, composez le 1-416-981-9000 ou le 1-800-734-8507. Une diffusion en direct sur le Web, en version audio, de la conférence téléphonique sera disponible sur le site Web de ProSep, sous le calendrier des événements dans le centre des actualités et des investisseurs, et sur le site www.marketwire.com. Pour écouter la conférence en différé, composez le 1-416-626-4144 ou le 1-800-997-6910 et entrez le code de réservation # 21669601.

Déclarations réglementaires

ProSep a déposé ses états financiers consolidés condensés intermédiaires pour le trimestre et le semestre terminés le 30 juin 2013, ainsi que le rapport de gestion connexe, auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières. Ces documents seront disponibles auprès de SEDAR sur le site www.sedar.com et sur le site Web de la Société, www.prosep.com.

Au sujet de ProSep

ProSep est un fournisseur de technologies de traitement à l'industrie pétrolière et gazière en amont. ProSep conçoit, met au point, fabrique et commercialise des technologies pour séparer les hydrocarbures, l'eau et le gaz issus de la production pétrolière et gazière. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.prosep.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs au sens de la législation en valeurs mobilières canadienne. Les énoncés prospectifs se caractérisent habituellement par l'emploi du conditionnel, de mots tels que « croire », « projeter », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « prévoir », « estimer », « avoir pour objectif » ou « continuer », ainsi que par l'emploi de ces mots à la forme négative et de mots ou d'expressions semblables. Plus particulièrement, le dernier rapport de gestion comprend des énoncés prospectifs qui portent sur les plans de ProSep en ce qui concerne sa stratégie de développement des affaires, les commandes de clients, les ventes et les produits prévus, les prévisions financières et opérationnelles ainsi que les résultats attendus, les résultats prévus des mises à l'essai sur le terrain chez des clients éventuels et les avantages attendus des technologies propriétaires de ProSep et l'incidence prévue sur ProSep des facteurs dont il est question à la rubrique « Principaux risques » du dernier rapport de gestion. Ces énoncés prospectifs se fondent, entre autres, sur les hypothèses, attentes, estimations, objectifs, plans et intentions de la direction à la date des présentes en ce qui a trait notamment à la demande pour les solutions de ProSep, aux produits et aux charges attendus, aux contextes économique et sectoriel dans lesquels la Société exerce ses activités ou qui pourraient avoir une incidence sur celles-ci, à la capacité de la Société à attirer de nouveaux clients, aux charges opérationnelles attendues, aux coûts des matières premières et de l'approvisionnement en énergie projetés, au moment où les clients éventuels de ProSep prévoient réaliser leurs programmes de dépenses d'investissement et au montant des dépenses prévues dans ces programmes, à l'acceptation par le marché cible des solutions de ProSep, au rendement des solutions actuelles et futures, à l'évolution de la conjoncture du marché pour les producteurs de pétrole et de gaz, ainsi qu'à la réussite de la démarche de commercialisation et aux initiatives en matière de partenariat stratégique.
Bien que ProSep soit d'avis que les attentes et hypothèses sur lesquelles les énoncés prospectifs sont fondés sont raisonnables, nul ne devrait se fier indûment aux énoncés prospectifs puisque ProSep ne peut garantir qu'ils se révéleront corrects. Les énoncés prospectifs traitant de situations et d'événements futurs, ils comportent de nombreux risques et incertitudes inhérents qui pourraient faire en sorte qu'ils se révéleront incorrects. ProSep ne peut garantir aux investisseurs que ces énoncés prospectifs se révéleront exacts. De plus, si l'un d'entre eux devait se révéler inexact, l'inexactitude pourrait être importante. La performance et les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux prévus actuellement dans les énoncés prospectifs en raison d'un certain nombre de facteurs et de risques. Les facteurs susceptibles de provoquer de tels écarts sont notamment l'incertitude entourant l'acceptation de nouvelles solutions par le marché et de possibles changements technologiques, la concurrence, le contexte économique et plus particulièrement le contexte dans l'industrie pétrolière et gazière, les modifications apportées aux lois et aux règlements, la capacité de la Société de pénétrer des marchés clés et de nouveaux marchés, et de gérer sa croissance future, le besoin de fonds supplémentaires et l'incertitude quant à l'accès à des capitaux suffisants à des conditions acceptables, l'incertitude quant à l'atteinte de la rentabilité et à la capacité de répondre aux besoins de liquidités, la disponibilité et la fidélisation des dirigeants et du personnel clé, les cycles de vente et de mise en service prolongés des solutions de ProSep, la dépendance envers les principaux clients, le risque industriel et les risques liés à la mise en œuvre de projets, aux produits défectueux et à la responsabilité du fait des produits, la dépendance envers les fournisseurs tiers, les fluctuations des cours du change et des monnaies, la protection des droits de propriété intellectuelle de ProSep, et les risques liés aux activités de ProSep à l'étranger et à la conformité aux lois anticorruption.
La rubrique « Principaux risques » du dernier rapport de gestion traite plus amplement des hypothèses, attentes et estimations faites ou formulées dans la préparation des énoncés prospectifs et des risques qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des attentes actuelles. Compte tenu des risques et incertitudes importants que les énoncés prospectifs comportent, les investisseurs ne devraient pas s'y fier indûment ou les considérer comme une déclaration ou une garantie par la Société ou toute autre personne que la Société atteindra ses objectifs et réalisera ses stratégies et plans dans un délai donné, si elle réussit à le faire. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le rapport de gestion ou qui y sont intégrés par renvoi ne se rapportent qu'aux événements à la date à laquelle les énoncés ont été faits. Sauf si la législation en valeurs mobilières applicable l'exige, la Société ne compte pas mettre à jour ni réviser les énoncés prospectifs parce qu'elle aurait pris connaissance de nouveaux renseignements, à cause de faits nouveaux ou pour toute autre raison.

Renseignements

  • ProSep Inc.
    Relations avec les investisseurs et les médias :
    Danielle Ste-Marie
    Vice-présidente, Marketing et développement corporatif
    514-522-5550, poste 238
    dste-marie@prosep.com