ProSep Inc.
TSX : PRP

ProSep Inc.

10 mars 2011 07h00 HE

ProSep dévoile ses résultats financiers de 2010

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 10 mars 2011) - ProSep inc. (TSX:PRP) («ProSep» ou la «Société»), qui se consacre à fournir des solutions de traitement à l'industrie pétrolière et gazière, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre et l'exercice terminés le 31 décembre 2010. Tous les montants indiqués sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Principaux faits saillants de l'exercice et événements postérieurs :

Finances :

  • Produits de 34,7 M$, en recul de 16 % par rapport aux produits de 41,4 M$ dégagés pour la même période en 2009.

  • Marge brute de 10,3 M$ (30 % des produits), contre 13,3 M$ (32 %) pour la même période en 2009.

  • BAIIA négatif de moins 1,9 M$, contre un BAIIA de 0,14 M$ pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009.

  • Perte nette de 4,4 M$, comparativement à une perte nette de 13,9 M$ pour l'exercice précédent, clos le 31 décembre 2009. La perte nette du cumul annuel pour 2009 incluait une dépréciation de l'écart d'acquisition de 6,5 M$ ainsi que la conversion de titres d'emprunt et les frais de règlement afférents de 2,1 M$.

  • Réalisation d'un financement par actions de 3,7 M$ pour répondre aux besoins en fonds de roulement en faisant appel aux actionnaires existants et à de nouveaux actionnaires.

  • Réalisation d'une débenture convertible subordonnée de 1 M$ pour le financement de la coentreprise ProSep Kolon.

Opérations commerciales :

  • Annonce de nouveaux contrats d'environ 23 M$ durant l'exercice. Le carnet de commandes se chiffre actuellement à environ 19,4 M$, contre 7,8 M$ à la fin de l'exercice.

  • Conclusion d'une entente de coentreprise avec le président du conseil et actionnaire contrôlant de Kolon Group, une grande société intégrée et le premier groupe de traitement de l'eau en Corée. Ce partenariat permettra a la Société de bénéficier de la réputation et du vaste réseau de contacts de Kolon Group afin de promouvoir les solutions d'ingénierie de ProSep sur le marché en plein essor de la construction d'unités flottantes de production, de stockage et de déchargement en mer et des firmes d'ingénierie du secteur pétrolier et gazier en Corée du Sud et en Chine.

  • Signature d'un accord de collaboration avec Bandariyah International Group, important fournisseur auprès des industries pétrolière, gazière et pétrochimique d'Arabie saoudite, pour accélérer la commercialisation des solutions de ProSep dans le Royaume.

  • Commercialisation réussie dans deux nouveaux marchés de la gamme de traitement de l'eau de production avec la conclusion de contrats dans le Golfe du Mexique ainsi qu'en Asie du Sud Est. Ce dernier représente un marché à fort potentiel pour ProSep.

  • Conclusion d'un important contrat pour la livraison d'un CTour®, système de traitement de l'eau de production exclusif à ProSep, pour un vaste projet de redéveloppement en Mer du Nord d'une grande société pétrolière et gazière.

  • Conclusion de la première vente importante de ProSep dans le secteur canadien des sables bitumineux, pour la fourniture d'ingénierie et de pièces pour un système de traitement du pétrole, contrat évalué à $2 millions.

  • Réussite de la phase trois de développement de ProDry en association avec Total, Statoil et ConocoPhillips. Les résultats obtenus attestent le rendement élevé et la robustesse de la technologie.

  • Annonce de l'utilisation des technologies exclusives de ProSep dans un centre d'essai de capture de CO2 appartenant à Statoil, Norske Shell et Gassnova.

  • Résultats prometteurs des essais pratiques du Sorbfloc, floculant biodégradable révolutionnaire servant à traiter l'eau de production, capable d'éliminer une gamme complète d'éléments nocifs, y compris les métaux lourds.

Société :

  • Nomination de deux administrateurs réputés au conseil de la Société.

    • M. Claude Fontaine, c.r., F.IAS, associé principal à la retraite de chez Ogilvy Renault S.E.N.C.R.L.

    • M. Joseph Wilson, récemment à la retraite après avoir occupé le poste de vice- président principal des entreprises mondiales au sein de NATCO Group jusqu'au moment de son acquisition par Cameron International Corporation, un équipementier chef de file dans l'industrie pétrolière ayant des ventes supérieures à 5 milliards de dollars.

  • Mise en œuvre d'un plan d'intégration mondial visant à améliorer la portée de la Société et garantir l'application des meilleures pratiques dans toutes les unités d'affaires. Deux vétérans du secteur ont été nommés au Comité exécutif pour diriger cette initiative :

    • Douglas A. Campbell, ing., M.B.A., a été nommé vice-président exécutif, ventes et développement des affaires. M. Campbell était auparavant vice-président, Marketing et expansion commerciale, à NATCO ou il a été étroitement lié au succès international du groupe et à ses stratégies de développement de la clientèle. M. Campbell possède plus de 33 ans d'expérience dans le domaine de l'ingénierie et de la construction pour l'industrie pétrolière et gazière en amont.

    • Parag P. Jhonsa a été promu vice-président exécutif, opérations. Il dirigeait auparavant les équipes de l'ingénierie et des opérations de la division des États- Unis.

  • Classée au palmarès Technologie Fast 50(MC) de Deloitte pour la deuxième année consécutive; obtention d'un troisième prix Technologie 15 sociétés vertes(MC); et classée quatorzième au palmarès Fast 500 de Deloitte des sociétés nord-américaines affichant l'essor le plus rapide selon le taux de croissance des produits sur les cinq dernières années.

«La reprise économique mondiale et la poussée de la demande d'énergie contribuent à augmenter le carnet de commandes de ProSep. Depuis le début de l'année, nous avons annoncé 17 M$ de nouveaux contrats, contre 23 M$ sur l'ensemble de la période précédente de 12 mois, a déclaré Jacques L. Drouin, président et chef de la direction. Compte tenu de la solidité des fondamentaux du secteur et des défis croissants qui se présentent en matière de production, nous nous attendons à ce que les prises de commandes s'amplifient encore au cours de l'année et entraînent une forte croissance des produits.»

«Nous croyons que ProSep tirera profit des bonnes conditions de marché et d'une conjoncture favorable sur le plan concurrentiel. Afin obtenir des résultats supérieurs à ceux de notre secteur, atteindre une forte rentabilité et offrir une plus value à nos actionnaires, nous avons mis en œuvre un plan de croissance très dynamique. Nous avons recruté des experts au sein de nos équipes de vente et d'ingénierie. Ceci nous permettra d'exploiter le potentiel de notre marché, d'améliorer notre portée mondiale, de développer notre savoir-faire et d'optimiser l'exécution dans toutes nos unités d'affaires. Nous estimons être en mesure de devenir le prochain chef de file parmi les fournisseurs indépendants de solutions de traitement axées sur les technologies», a ajouté M. Drouin.

Principaux points saillants financiers (en millions de dollars, sauf pour la perte par action)

  Trimestre terminé     Période de 12 mois terminée    
  le 31 décembre     le 31 décembre    
  2010     2009     2010     2009    
Produits 8,5   $ 9,7   $ 34,7   $ 41,4   $
Marge brute 3,2   $ 3,7   $ 10,3   $ 13,3   $
Marge brute en % du chiffre d'affaires 38 %   38 %   30 %   32 %  
BAIIA* (perte) (0,2 ) $ 0,4   $ (1,9 ) $ 0,1   $
Perte nette (1,2 ) $ (1,3 ) $ (4,4 ) $ (13,9 ) $
Perte de base et diluée paraction (0,01 ) $ (0,01 ) $ (0,02 ) $ (0,13 ) $
Nombre moyen pondéré d'actions (de base et dilué) 191,8     163,3     180,9     106,1    
         
Au : 31 décembre 2010   31 décembre 2009  
Fonds de roulement 4,3 $ 2,7 $
Actif total 46,5 $ 53,4 $
Dette à long terme 10,4 $ 11,7 $
Capitaux propres 19,9 $ 20,0 $
*Le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR que la Société définit comme le bénéfice ou la perte résultant de l'exploitation, exclusion faite de l'amortissement, des charges financières et des impôts sur les bénéfices. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée Mesures financières hors PCGR du rapport de gestion.
 
** Le fonds de roulement s'entend de l'actif à court terme moins le passif à court terme

Résultats financiers

Le présent communiqué ne contient que les résultats consolidés. Pour obtenir des résultats financiers détaillés, veuillez consulter le rapport de gestion et les états financiers vérifiés pour l'exercice qui s'est terminé les 31 décembre 2010.

Produits

ProSep a enregistré des produits consolidés de 34,7 M$ durant l'exercice qui s'est terminé le 31 décembre 2010, en recul de 16 % par rapport aux 41,4 M$ générés en 2009. La croissance des activités en Europe et au Moyen-Orient (près de 18 %) a été contrebalancée par la diminution des produits découlant des activités aux États-Unis et en Asie-Pacifique. Dans l'ensemble, ce recul s'explique par le ralentissement des commandes lié à la faiblesse résiduelle des dépenses en immobilisations de l'industrie pétrolière et gazière en amont, par

l'intensification de la concurrence, par les retards dans l'exécution de contrats en Asie et par les taux de change défavorables entre le dollar canadien et le dollar américain.

Au quatrième trimestre de 2010, ProSep a enregistré des produits consolidés de 8,5 M$, en baisse de 12 % par rapport aux 9,7 M$ dégagés durant la même période en 2009. Les produits de toutes les unités d'affaires ont encore souffert d'un carnet de commandes plus faible, mais les contrats annoncés au premier trimestre de 2011 témoignent de la nette reprise des activités aux États-Unis et en Asie du Sud-Est.

Marge brute

En 2010, la marge brute s'est chiffrée à 10,3 M$, soit 30 % des produits, comparativement à 13,3 M$ ou 32 % des produits en 2009. Le recul des marges aux États-Unis et en Asie du Sud- Est a été contrebalancé par la stabilité et l'augmentation des marges brutes en Europe, où se concentre le savoir-faire exclusif de la Société. La compression des marges est attribuable à la faiblesse résiduelle du marché et à la forte concurrence. L'appréciation des monnaies locales et les défis soulevés par la mise en oeuvre des projets en Asie du Sud-Est ont également pesé sur les marges.

Pour améliorer les marges brutes à travers l'organisation, ProSep a lancé deux grandes initiatives dans le cadre de son plan d'intégration mondial (voir la nouvelle orientation stratégique présentée dans le rapport de gestion). En instaurant une structure organisationnelle matricielle et en regroupant les employés selon leurs fonctions opérationnelles (ventes, exploitation, marketing, etc.), la Société peut exploiter ses meilleures ressources, créer des synergies et garantir l'uniformité de l'exécution dans toutes les unités d'affaires. La deuxième initiative consiste à décentraliser les connaissances visant les solutions exclusives, afin d'aider toutes les unités d'affaires à promouvoir ces nouvelles solutions sur leurs marchés respectifs et à dégager de meilleures marges brutes.

Au quatrième trimestre, la marge brute consolidée s'est chiffrée à 3,2 M$, soit 38 % des produits, comparativement à 3,7 M$ ou 38 % des produits durant la même période en 2009. Le niveau exceptionnellement élevé des marges brutes au quatrième trimestre de 2010 et de 2009 s'explique par les économies découlant de l'achèvement de projets, la composition des contrats et la capitalisation de certains frais administratifs qui étaient comptabilisés au poste du coût des marchandises vendues durant les trimestres antérieurs.

BAIIA et perte nette

Au quatrième trimestre, la Société a enregistré un BAIIA négatif de moins 0,2 M$ en 2010, contre un BAIIA de 0,4 M$ l'exercice précédent. Bien que la Société ait réussi à réduire les charges d'exploitation, la faiblesse résiduelle de l'industrie et l'évolution défavorable des taux de change ont produit un BAIIA annuel de négatif 1,9 M$, comparativement à un BAIIA de 0,1 M$ pour la période de 12 mois précédente en 2009.

Au quatrième trimestre de 2010, la perte nette s'est inscrite à 1,2 M$ (0,01 $ par action), contre une perte nette de 1,3 M$ (0,01 $ par action) l'exercice précédent. À la clôture de l'exercice, la perte nette se chiffre à 4,4 M$ (0,02 $ par action), tandis qu'elle s'établissait à 13,9 M$ (0,13 $ par action) en 2009. En 2009, la perte nette avait été gonflée par l'inscription d'une dépréciation de l'écart d'acquisition de 6,5 M$, ainsi que par la conversion de titres d'emprunt et les frais de règlement afférents de 2,1 M$, en raison de la restructuration du bilan réalisée au troisième trimestre de 2009.

Les pertes de base et diluées par action ont été établies d'après la moyenne pondérée de 180 912 158 actions ordinaires en circulation en 2010. Au 31 décembre 2010, il y avait 191 798 008 actions ordinaires émises et en circulation contre 163 255 910 un an plus tôt. Au 31 décembre 2010, les liquidités détenues par ProSep s'élevaient à 3,7 M$, contre 7,7 M$ au 31 décembre 2009.

Exercice de l'option de vente rattachée à la facilité de crédit reliée au papier commercial adossé à des créances (« PCAC»)

En vertu de l'entente de crédit avec la Banque Nationale du Canada concernant les Billets de Remplacements de catégorie 2, la Société a exercé son droit de transférer à la Banque Nationale du Canada, en date du 10 mars 2011, ses droit de propriété relatifs aux Billets de Remplacement de catégorie 2 et tout montant reçu en vue du remboursement du capital de la facilité de crédit relié au Papier Commercial Adossé à des Créances de 2,5 millions de dollars.

Informations concernant la conférence téléphonique et la conférence diffusée en direct sur le Web

ProSep tiendra une conférence téléphonique le jeudi 10 mars 2011 à 8 h (HE) afin de passer en revue les résultats et les points saillants financiers du trimestre et de l'année terminés le 31 décembre 2010. Pour suivre la conférence téléphonique, composez le 1-416-981-9000 ou le 1-800-772-3714. Une diffusion en direct sur le Web, en version audio, de la conférence téléphonique sera disponible sur le site Web de ProSep, sous le calendrier des événements dans le centre des actualités et des investisseurs, et sur le site www.marketwire.com. Pour écouter la conférence en différé, composez le 1-416-626-4100 ou le 1-800-558-5253 et entrez le code de réservation 21513834.

Déclarations réglementaires

ProSep a déposé ses états financiers consolidés vérifiés pour les périodes de quatre et de douze mois terminés le 31 décembre 2010, ainsi que le rapport de gestion connexe, auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières. Ces documents seront disponibles auprès de SEDAR sur le site www.sedar.com et sur le site Web de la Société à l'adresse, www.prosep.com.

À propos de ProSep

ProSep est un fournisseur de technologies de traitement à l'industrie pétrolière et gazière. ProSep conçoit, met au point, fabrique et commercialise des technologies pour séparer les hydrocarbures, l'eau et le gaz issus de la production pétrolière et gazière. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.prosep.com .

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs concernant notamment les activités et la performance financière prévue de ProSep inc. Ces énoncés se fondent entre autres sur les hypothèses, attentes, estimations, objectifs, plans et intentions actuels de la Société concernant les produits et les charges, sur les contextes économique et sectoriel dans lesquels la Société exerce ses activités ou qui pourraient avoir une incidence sur celles-ci, sur la capacité de la Société à attirer de nouveaux clients et consommateurs, ainsi que sur ses frais d'exploitation, ses matières premières et ses approvisionnements en énergie, lesquels sont tributaires d'un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les énoncés prospectifs se caractérisent habituellement par l'emploi du conditionnel, de mots tels que «croire», «projeter», «s'attendre à», «avoir l'intention de», «prévoir», «estimer», «avoir pour objectif» ou «continuer», ainsi que par l'emploi de ces mots à la forme négative et de mots ou d'expressions semblables. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des conclusions, prévisions ou projections énoncées dans de telles informations prospectives. Les prévisions faites dans ces énoncés sont tributaires d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte qu'elles diffèrent sensiblement des résultats réels. Les facteurs susceptibles de provoquer de tels écarts comprennent notamment la capacité de la Société à mettre au point, fabriquer et commercialiser avec succès de l'équipement et des services à valeur ajoutée, la disponibilité des fonds et des ressources nécessaires à la poursuite de ses activités et de ses projets, les changements apportés aux lois et aux règlements, la concurrence, les avancées technologiques, les modifications apportées aux politiques gouvernementales et économiques, l'inflation et le contexte économique général des secteurs géographiques dans lesquels ProSep inc. exerce ses activités. Ces facteurs, ainsi que d'autres, requièrent un examen attentif; il serait donc inapproprié de se fier indûment aux énoncés prospectifs.

Renseignements