Société d'assurance-dépôts du Canada

Société d'assurance-dépôts du Canada

07 juin 2013 11h26 HE

Protection des dépôts jusqu'à concurrence de 100 000 $ : La Société d'assurance-dépôts du Canada publie le résumé de son plan d'entreprise quinquennal

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 7 juin 2013) - Le ministre des Finances dépose aujourd'hui le résumé du plan d'entreprise de la Société d'assurance-dépôts du Canada (SADC).

Le plan d'entreprise quinquennal établit quatre stratégies d'entreprise et leurs stratégies de soutien :

  • permettre un accès rapide aux dépôts assurés en cas de faillite d'une institution membre ;
  • se préparer à des règlements de faillite complexes ;
  • sensibiliser le public au régime d'assurance-dépôts de la SADC ;
  • optimiser l'emploi des ressources stratégiques de la SADC.

« Nous continuons de peaufiner les systèmes et les processus qui nous permettent de suivre, d'évaluer et de gérer les risques posés par nos institutions membres », de dire Michèle Bourque, présidente et première dirigeante de la SADC.

« La récente crise financière a révélé que la faillite d'institutions financières de grande taille peut avoir de graves conséquences sur le plan national et international, vu la présence de telles institutions dans de nombreux pays. La SADC poursuit ses efforts en vue d'accroître sa capacité à régler avec efficacité la faillite d'une institution membre de grande taille et de nature complexe. »

Le Résumé du plan d'entreprise inclut un résumé du budget d'exploitation, du budget des investissements et du plan d'emprunt 2013-2014. On peut le consulter à www.sadc.ca.

La SADC est une société d'État qui encourage la stabilité du système financier canadien en fournissant une assurance contre la perte des dépôts assurables détenus par ses institutions membres en cas de faillite de l'une d'entre elles. Les dépôts assurables sont automatiquement protégés jusqu'à 100 000 $ par catégorie assurée, par institution membre. Sont membres de la SADC des banques, des coopératives de crédit sous réglementation fédérale, des sociétés de fiducie et des sociétés de prêt qui acceptent des dépôts, ainsi que des associations soumises à la Loi sur les associations coopératives de crédit qui acceptent des dépôts. La SADC finance ses activités à même les primes que lui versent ses institutions membres. Elle ne reçoit pas de fonds publics pour financer ses activités.

Renseignements

  • Brad Evenson
    Directeur, Communications et Affaires publiques
    613-943-4395
    media@cdic.ca