Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

26 août 2014 08h00 HE

Protéger, renforcer et bonifier les soins de santé : Assemblée populaire sur l'avenir des soins de santé à l'occasion du Conseil de la fédération

CHARLOTTETOWN, ILE-DU-PRINCE-EDOUARD--(Marketwired - 26 août 2014) - Les provinces et les territoires font face à une réduction du financement fédéral consacré à la santé de l'ordre de 36 milliards de dollars sur les dix prochaines années. En refusant de renouveler l'Accord sur la santé avec les provinces, le fédéral tourne le dos à sa responsabilité de protéger la qualité des soins de santé publics de tous les Canadiens.

Ce soir, à Charlottetown, le Conseil des Canadiens et le Syndicat canadien de la fonction publique organisent une assemblée populaire pour discuter de ce que ces compressions représentent pour la population. Cette assemblée populaire coïncide avec le Conseil de la fédération qui a lieu aussi cette semaine dans l'Î.-P.-É. On y discutera de ce que peuvent faire les premiers ministres pour rendre notre système de santé plus fort pour tous les Canadiens.

« Avec un financement équitable du fédéral, nous pourrions créer le système de santé dont nous avons besoin, avec des soins publics de qualité pour tous les Ontariens et tous les Canadiens, explique Maude Barlow, présidente nationale du Conseil des Canadiens. Or, le gouvernement fédéral a laissé l'Accord sur la santé de 2004 expirer. Il refuse de négocier avec les provinces et les territoires afin de le renouveler. Il a tourné le dos à sa responsabilité de protéger le système de santé public. »

À l'assemblée populaire de ce soir, le président national du SCFP, Paul Moist, se joindra à Mme Barlow pour discuter de la nécessité, pour le fédéral, d'agir en partenaire avec les provinces et les territoires dans le dossier de la santé.

« Les premiers ministres savent qu'on ne peut pas accepter que le budget de l'assurance-maladie soit réduit de 36 milliards de dollars au cours des dix prochaines années, lance M. Moist. Plus de 87 pour cent des Canadiens - de toutes les régions et de toutes les convictions politiques - appuient le renforcement du système de santé par la voie publique. Ce qui manque pour protéger notre système de santé public, c'est un leadership fédéral. »

L'assemblée populaire proposera un débat en profondeur sur l'effet des compressions dans la santé sur les services. On y explorera aussi des solutions afin d'élargir le système de santé pour mieux l'adapter aux besoins changeants de la population, par exemple en créant des programmes de soins à domicile et de soins de longue durée ou en créant un régime national d'assurance-médicaments.

Le Conseil des Canadiens et le SCFP invitent la population à participer à cette assemblée populaire. Les médias sont également les bienvenus.

Quand? Mardi 26 août 2014
De 18 h 30 à 20 h 30
Où? Rodd Charlottetown
75, rue Kent
Charlottetown, Î.-P.-É.

Renseignements