Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

18 sept. 2014 08h00 HE

Protéger, renforcer et bonifier les soins de santé : une assemblée populaire à Sault Ste. Marie

SAULT STE. MARIE, ONTARIO--(Marketwired - 18 sept. 2014) - L'Ontario fait face à une réduction du financement fédéral consacré à la santé de l'ordre de 14 milliards de dollars sur les dix prochaines années. En refusant de renouveler l'Accord sur la santé avec les provinces, le fédéral tourne le dos à sa responsabilité de protéger la qualité des soins de santé publics de tous les Ontariens.

Ce soir, à Sault Ste. Marie, le Conseil des Canadiens et le Syndicat canadien de la fonction publique organisent une assemblée populaire pour discuter de ce que ces compressions représentent pour la population ontarienne et de ce que nous pouvons faire pour soutenir les solutions publiques qui permettront de renforcer notre système de santé pour tous.

« Avec un financement équitable du fédéral, nous pourrions créer le système de santé dont nous avons besoin, avec des soins publics de qualité pour tous les Ontariens et tous les Canadiens, explique Maude Barlow, présidente nationale du Conseil des Canadiens. Or, le gouvernement fédéral a laissé l'Accord sur la santé de 2004 expirer. Il refuse de négocier avec les provinces et les territoires afin de le renouveler. Il a tourné le dos à sa responsabilité de protéger le système de santé public. »

À l'assemblée populaire de ce soir, le président national du SCFP, Paul Moist, se joindra à Mme Barlow pour discuter de la nécessité, pour le fédéral, d'agir en partenaire avec les provinces et les territoires dans le dossier de la santé.

« Sans un nouvel accord sur la santé, le manque à gagner pour l'assurance-maladie totalisera 36 milliards de dollars pour les dix prochaines années, explique M. Moist. C'est inacceptable. Plus de 87 pour cent des Canadiens - de toutes les régions et de toutes les convictions politiques - appuient le renforcement du système de santé par la voie publique. Ce qui manque pour protéger notre système de santé public, c'est un leadership fédéral. »

L'assemblée populaire proposera un débat en profondeur sur l'effet des compressions dans la santé sur les services. On y explorera aussi des solutions afin d'élargir le système de santé pour mieux l'adapter aux besoins changeants de la population, par exemple en créant des programmes de soins à domicile et de soins de longue durée ou en créant un régime national d'assurance-médicaments.

Le Conseil des Canadiens et le SCFP invitent la population à participer à cette assemblée populaire. Les médias sont également les bienvenus.

Quand? Jeudi 18 septembre
de 18 h 30 à 20 h 30
Où? Hôtel et centre des congrès Delta Waterfront
208, promenade St. Mary's River
Sault Ste. Marie, Ontario

Renseignements

  • Willy Blomme
    Relations de presse du SCFP
    613-237-1590 poste 267
    wblomme@cupe.ca

    Andrea Addario
    Communications du SCFP-Ontario
    416 738-4329

    Sujata Dey
    Relationniste du Conseil des Canadiens
    613 796-7724
    sdey@canadians.org