Exploration Puma inc.
TSX CROISSANCE : PUM

Exploration Puma inc.

18 oct. 2012 10h49 HE

Puma Exploration débute son programme de forages sur la propriété Nicholas-Denys au Nouveau-Brunswick

RIMOUSKI, QUEBEC--(Marketwire - 18 oct. 2012) - Exploration Puma (TSX CROISSANCE:PUM) est heureuse d'annoncer le début d'un programme de deux phases de forage à Nicholas-Denys, au Nouveau-Brunswick. La première phase d'environ 1 000 mètres est dirigée sur la lentille Henry East, située le long de la faille Rocky-Brook-Millstream, hôte de plusieurs gîtes minéralisés dont la lentille Haché. La deuxième phase, pour environ 1 000 mètres, permettra de tester l'horizon de skarns minéralisés et le porphyre Nicholas-Denys en profondeur.

Programme de forages en cours sur la lentille Henry-Est

La première phase du programme de forage est en cours et cible la zone de sulfures massifs de la lentille Henry East identifiée lors du programme de tranchées 2011 et située le long de la zone de la faille Rocky-Brook Millstream. Environ dix trous seront forés sur la zone principale en préparation de deux forages profonds de 250-300 mètres pour vérifier en profondeur l'anomalie électromagnétique EM-1.

La minéralisation de la lentille Henry East apparait en surface comme une zone de sulfures semi-massifs à massifs d'une épaisseur qui varie de 0,5 à 5 mètres avec des teneurs pouvant atteindre jusqu'à 943 g/t Ag, 29,5 g/t Au, 16,7 % Pb et 12,5 % Zn en échantillons choisis. La continuité de la minéralisation a été confirmée sur une distance d'environ 500 mètres par l'excavation de 9 tranchées espacées de 25-75 mètres (communiqué du 10/11/2012).

En raison des conditions hivernales, seulement une partie de la tranchée T11-29 était accessible pour le prélèvement des rainures. La rainure NS1 a présenté une teneur de 5 g/t Au, 267 g/t Ag, 4,9 % Pb et 2,3 % Zn sur 2,0 mètres. Les deux autres rainures ont présenté des teneurs de 3,6 g/t Au et 716 g/t Ag sur 2,2 mètres et 2,0 g/t Au et 130 g/t Ag sur 2,2 mètres.

Cette zone minéralisée d'environ 500 mètres de longueur est interprétée comme étant l'expression en surface de l'anomalie géophysique EM-1 détectée lors du levé réalisé à l'hiver 2011 (Communiqué du 19/05/2011). L'anomalie géophysique EM-1 est le conducteur le plus fort des 12 anomalies détectées lors du levé et montre une extension latérale de plus de 1,2 km et ouverte vers l'ouest. Le sommet du conducteur ou le niveau le plus conducteur se situe entre 150 et 250 mètres de profondeur. Aucun forage profond n'a vérifié la nature de ce conducteur en profondeur.

Horizon de skarn et porphyre Nicholas-Denys

La deuxième phase de forage comprendra deux (2) trous profonds d'environ 500-600 mètres localisés aux contacts sud et nord du porphyre Nicholas-Denys. Seulement des forages peu profonds ont été implantés en 2007 à ces endroits et des trous profonds sont nécessaires pour mieux évaluer tout le potentiel du système porphyrique de la propriété Nicholas-Denys. Des levés géophysiques en forage seront effectués dans ces trous.

Le premier forage sera localisé au contact sud du pluton près du forage F07-04 dans le secteur Millstream Iron où il a recoupé une minéralisation de type skarns à cuivre avec une teneur de 1,04% Cu, 0,3 g/t Au sur 9,75 mètres. Le deuxième forage sera situé au contact nord du pluton dans le secteur du forage F07-09 qui a recoupé une minéralisation en molybdène avec une teneur de 0,030 % Mo sur 93 mètres et une zone plus riche à 0,074 % Mo sur 23,4 mètres.

Programme d'exploration 2012

Exploration Puma a mené un vaste programme d'exploration sur Nicholas-Denys en 2012. En effet, 18 forages pour environ 2 000 mètres forés, 25 tranchées pour 3 100 mètres excavés et du décapage intensif sur environ 9 600 m2 ont été dirigés sur les deux structures principales de la propriété soit la faille Rocky Brook-Millstream et la faille principale. Actuellement, des travaux de décapages et des tranchées sont en cours le long de la faille Main Fault en plus d'un programme d'échantillonnage sur la lentille polymétallique (Au-Ag) Henry East. Les résultats seront diffusés dès leur réception.

À propos d'Exploration Puma

Exploration Puma est une Société canadienne d'exploration minière avec des projets avancés en métaux usuels et précieux au Canada. Les projets majeurs de la Société sont les projets d'argent Nicholas-Denys et de cuivre Turgeon au Nouveau-Brunswick et le projet aurifère Little Stull Lake au Manitoba. Puma met actuellement l'emphase sur ses projets du Nouveau-Brunswick qui est une région riche en ressources qui s'est qualifié comme étant le meilleur endroit au monde pour réaliser des travaux d'exploration minière selon l'institut Fraser en 2012.

Pour plus d'informations: www.explorationpuma.com

Le contenu de ce communiqué de presse a été préparé par Dominique Gagné, personne qualifiée NI 43-101. L'analyse des échantillons a été réalisée au laboratoire d'ALS Chemex de Val d'Or par les méthodes d'absorption atomique et ICP. Il n'y a pas suffisamment d'information pour définir la forme et l'épaisseur réelle de la minéralisation. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont associés à des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats, les rendements et les réalisations réels de Exploration Puma Inc. diffèrent grandement des résultats ou des réalisations futurs exprimés ou supposés par ces faits prospectifs. Les lecteurs sont avertis que ces énoncés peuvent ne pas être appropriés à toute fin car ils indiquent uniquement la situation à la date à laquelle ils ont été préparés. Sauf dans les cas prévus par la loi, Exploration Puma n'est pas tenue de mettre à jour ou de modifier publiquement les énoncés prospectifs. Les risques et les incertitudes sont décrits dans les rapports trimestriels et annuels et dans les documents présentés à l'administration des valeurs mobilières.

Renseignements