SOURCE: TransUnion

TransUnion Logo

22 févr. 2017 06h00 HE

Quatre Canadiens sur 10 doutent de l'importance de rembourser davantage que le montant minimal exigé sur leurs cartes de crédit

Une étude de TransUnion sur les dépenses globales des consommateurs met en évidence les avantages d'une telle pratique

TORONTO, ON--(Marketwired - 22 février 2017) - Une nouvelle étude sur les marchés internationaux de TransUnion (NYSE: TRU) montre que les consommateurs qui effectuent des remboursements sur leur carte de crédit excédant le montant minimal exigible présentent moins de risques sur l'ensemble des produits de crédit auxquels ils ont souscrit.

Cette étude de TransUnion, qui a analysé les comportements de consommateurs au Canada, à Hong Kong et aux États-Unis, constate que plus les consommateurs effectuent des remboursements excédant le montant minimum exigible de leurs cartes de crédit ou d'autres lignes de crédit renouvelables, moins ils sont susceptibles de ne pas rembourser les montants qu'ils doivent. Ces conclusions tirées de données tendancielles peuvent aider les prêteurs à mieux atténuer leurs risques et à maximiser les possibilités de crédit des consommateurs.

Alors qu'un rapport de crédit traditionnel offre un aperçu instantané d'un consommateur à un moment donné, les actifs de données tendancielles permettent de visualiser jusqu'à 24 mois de données historiques. Par exemple, un rapport de crédit traditionnel vous indique qu'un consommateur détient une dette de 3 000 $ sur sa carte de crédit, tandis que l'utilisation de données tendancielles vous permet de voir si ce solde s'est accumulé ou a diminué au fil du temps.

" Nos conclusions, combinées avec l'utilisation accrue des données tendancielles, sont de bonnes nouvelles pour les consommateurs canadiens. Ces études bénéficieront surtout aux consommateurs qui effectuent chaque mois des remboursements supérieurs aux montants minimum, ", a déclaré Todd Skinner, Président de TransUnion Canada. " Même si les consommateurs ne peuvent pas rembourser la totalité de leur solde, ils sauront que les prêteurs les considèrent de façon plus positive selon les montants de leurs remboursements. Nous encourageons l'utilisation de données tendancielles et le signalement de comportements de paiement, car les prêteurs comme les consommateurs bénéficient de ces nouvelles informations. "

Selon un récent sondage de TransUnion effectué auprès de 1 010 consommateurs au Canada, 88 % des répondants ont indiqué rembourser chaque mois une quantité supérieure au montant minimum dû sur leurs dettes renouvelables. Pourtant, un nombre important (39 %) ne comprenaient ni l'importance, ni les avantages liés à des remboursements plus élevés que le montants minimum.

 
Dans le reste du monde : Comment les consommateurs remboursent-ils leurs cartes de crédit ?
Question/pays  Canada  États-unis  Afrique du
Sud
 Hong Kong
Pourcentage de titulaires de carte de crédit remboursant souvent une quantité supérieure au minimum dû sur leurs dettes renouvelables chaque mois  88 %  89 %  44 %  88 %
Pourcentage de titulaires de carte de crédit doutant de l'importance ou des avantages des remboursements supérieurs au solde minimum  39 %
 25 %
 21 %
 41 %

" S'appuyer sur des données conjoncturelles et sur les informations qui en découlent pourrait également apporter une aide précieuse aux prêteurs canadiens pour mieux identifier les risques associés à chaque emprunteur et à terme procurer aux consommateurs un meilleur accès au crédit. Cela n'est possible que lorsque les institutions financières utilisent des données tendancielles en temps réel, données uniquement disponible au Canada par le biais de TransUnion, " a déclaré Skinner. " Lorsque les prêteurs peuvent accéder à ces informations pour la totalité de leurs clients, cela leur permet de mieux adapter leurs produits aux consommateurs, ce qui génère de meilleures relations de prêt et à long terme une situation gagnant-gagnant. "

Les données de paiement constituent des indicateurs de défaut de paiement fiables

TransUnion utilise le Ratio total de paiement (RTP) afin de déterminer la corrélation entre le montant des paiements et le taux de défaut pour plusieurs produits bancaires à travers différentes régions. Le RTP est calculé en divisant les remboursements de crédit mensuels cumulés d'un consommateur par le total minimal dû sur l'ensemble des produits de crédit du consommateur. Plus le RTP est élevé, moins le consommateur est susceptible d'être en retard sur ses remboursements.

Par exemple, une personne qui effectue des remboursements de 400 $ sur trois cartes de crédit alors que son montant minimal exigé pour ces cartes est de 200 $ recevra un RTP de 2.0. Une personne effectuant 1200 $ de remboursement pour un montant minimal exigé de 200 $ aura un RTP de 6.0. TransUnion a utilisé cette métrique pour analyser les performances des utilisateurs de crédit à travers différents types de prêt.

" Nos recherches montrent que partout dans le monde, que ce soit en Amérique du Nord ou en Asie, les consommateurs peuvent bénéficier de remboursements supérieurs au montant minimal exigé " a déclaré Ezra Becker, vice-président principal et chef des opérations de recherche globale de TransUnion. " Cela peut sembler intuitif : les consommateurs qui sont en mesure de rembourser davantage ont généralement accès à plus de liquidités et sont donc moins susceptibles de ne pas effectuer leurs paiements. Mais c'est la quantification de cette intuition qui est importante. Il s'agit d'un aperçu qui ne peut être dérivé que de l'utilisation de données conjoncturelles, avec des données de paiement effectif, et qui peut s'avérer être une variable importante pour les prêteurs lors de l'évaluation du risque dans leurs portefeuilles de crédit. "

L'étude a révélé que la corrélation entre remboursements et défauts de paiement était vérifiable pour des marchés aussi divers que le Canada et Hong Kong. Par exemple, le taux de défaut grave sur les cartes de crédit (90 jours ou plus en souffrance ou " 90 + DPD ") à Hong Kong était considérablement réduit à travers l'ensemble des profils de risque dès lors que le RTP augmentait, même en tenant compte des cotes de risque traditionnelles.

Taux de défaut graves de carte de crédit (90 + DPD) - Hong Kong      
  Catégories de risque selon les scores de crédit
RTP Risque élevé Risque moyen Faible risque
RTP ≤ 5 3,85 % 1,32 % 0,22 %
5 < RTP 15 2,92 % 0,79 % 0,05 %
RTP > 15 1,47 % 0,23 % 0,02 %

L'étude a également confirmé que les comportements de paiement des dettes renouvelables avaient une incidence sur d'autres produits de crédit, tels que les prêts auto.

Taux de défaut graves pour les prêts auto (90 + DPD) - Canada
  Catégories de risque selon les scores de crédit
RTP Risque élevé Risque moyen Faible risque
RTP  5 1,77 % 0,56 % 0,10 %
5 < RTP 15 1,62 % 0,36 % 0,04 %
RTP > 15 1,40 % 0,16 % 0,02 %

" Notre étude a confirmé que l'augmentation des scores de RTP était corrélée à la diminution des taux de défaut de remboursement pour les cartes de crédit comme pour les prêts auto, même dans des marchés très différents, " a ajouté Becker. " Il s'agit là d'une nouvelle mesure très efficace, qui ajoute une valeur supplémentaire à la simple cote de crédit traditionnelle lors de l'évaluation des risques. "

L'utilisation de données tendancielles possède plusieurs avantages

Les nouvelles informations obtenues des scores de RTP ne peuvent être reçues que si des données tendancielles sont ajoutées à un rapport de crédit à la consommation. En 2015, TransUnion a lancé au Canada CreditVision, un service visant à améliorer les décisions de prêts et de marketing en s'appuyant sur des données dynamiques, pour fournir une vue élargie du profil de crédit de chaque consommateur.

Des recherches antérieures de TransUnion aux États-Unis ont conclu qu'il est probable que ces données profitent à un plus grand nombre de consommateurs. Par rapport à l'utilisation d'un score de risques traditionnels, celle d'une note de CreditVision pourrait faire passer le pourcentage des consommateurs dans la catégorie de risque Super Prime de 12 % à 21 %. Lors de l'achat de produits de crédit, les consommateurs de ce groupe de risque sont généralement éligibles aux meilleurs taux et aux clauses les plus avantageuses.

Pour plus d'informations sur cette étude, sa méthodologie, et sur les données CreditVision de TransUnion, veuillez visiter www.transunioninsights.ca/PaymentStudy. Pour en savoir plus sur votre rapport de solvabilité TransUnion, veuillez visiter www.transunion.ca

À propos de TransUnion (NYSE: TRU)
L'information constitue un outil puissant. Chez TransUnion, nous le savons. Nous nous engageons à trouver des moyens novateurs pour permettre aux individus de prendre de meilleures décisions en utilisant les informations que nous leur fournissons. Nous aidons à découvrir les histoires uniques, les tendances et les idées derrière chaque donnée, à l'aide d'informations historiques ainsi que d'autres sources de données. Cela permet à des marchés et à des entreprises de tous types de mieux gérer les risques et aide les consommateurs à mieux gérer leur crédit et la divulgation de leurs renseignements personnels et d'identité. Aujourd'hui, TransUnion touche des consommateurs et des entreprises dans plus de 30 pays à travers le monde sur les cinq continents. Basée à Burlington en Ontario, TransUnion fournit des services et une assistance locale partout au Canada. Grâce à la puissance des technologies de l'information, TransUnion s'efforce de créer des économies et des familles plus fortes ainsi que des collectivités plus sûres dans le monde entier. Nous appelons cela " l'information pour faire le bien ". Pour en savoir plus, veuillez visiter www.transunion.ca.

Renseignements

À propos de cette entreprise TransUnion
À propos de ce secteur industriel Financial Services
Media and Entertainment
À propos de ce sous-secteur industriel Investment Services and Trading
Personal Finance
Information Services

Voir tous les fils de nouvelles RSS