Développement économique Canada

Développement économique Canada

14 avr. 2014 15h30 HE

Quatre centres de recherche innovants de Trois-Rivières reçoivent l'appui financier du gouvernement du Canada

TROIS-RIVIÈRES, QUÉBEC--(Marketwired - 14 avril 2014) - Développement économique Canada

Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, a annoncé aujourd'hui que trois centres collégiaux de transfert technologique du Cégep de Trois-Rivières et qu'un centre de recherche de l'Université du Québec à Trois-Rivières ont reçu un soutien financier pour acquérir de l'équipement.

L'aide financière annoncée aujourd'hui s'élève à 2 472 000 $. Elle a été consentie sous forme de quatre contributions non remboursables, en vertu du Programme de développement économique du Québec de Développement économique Canada.

Les faits en bref

  • Les trois centres collégiaux de transfert technologique qui bénéficieront de cette aide financière sont : le Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3), le Centre de métallurgie du Québec (CMQ) et Innofibre.

  • Le Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques de l'Université du Québec à Trois-Rivières s'est également vu accorder un soutien financier.

  • Les quatre contributions servent à l'acquisition d'équipement de pointe.

Citations

« C'est un véritable coup de pouce à l'innovation et, par conséquent, à la croissance de l'économie que donne aujourd'hui notre gouvernement en appuyant financièrement quatre centres de recherche affiliés au Cégep de Trois-Rivières ainsi qu'à l'Université du Québec à Trois-Rivières. »

Denis Lebel, ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

« En encourageant ainsi la recherche appliquée et le transfert de l'expertise vers les PME, ces investissements contribuent au développement économique aussi bien qu'à l'innovation, afin que la Mauricie prenne sa place dans ce monde économique de plus en plus mondialisé. »

M. Raymond-Robert Tremblay, directeur général du Cégep de Trois-Rivières

« L'appui financier annoncé par Développement économique Canada permettra au Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques de l'Université du Québec à Trois-Rivières, d'une part, d'acquérir de l'équipement en vue de produire des micro-organismes et des enzymes à fort potentiel d'application pour l'industrie papetière et le milieu agricole dans nos régions, et d'autre part, de contribuer à offrir une formation de pointe en la matière à nos étudiants à la maîtrise et au doctorat. »

Mme Nadia Ghazzali, rectrice de l'Université du Québec à Trois-Rivières

Document connexe

Pour plus de précisions sur les quatre projets, consultez la fiche d'information connexe.

Pour rester au fait des dernières nouvelles de Développement économique Canada, consultez le site www.dec-ced.gc.ca ou abonnez-vous au compte Twitter @DevEconCan

FICHE D'INFORMATION

Aide financière consentie en vertu du Programme de développement économique du Québec (PDEQ)

Trois-Rivières

Promoteur
Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3) Contribution non remboursable de 485 000 $ sur un investissement total de 2 129 250 $.

Le C2T3 est un centre de transfert technologique intégré au Cégep de Trois-Rivières. Il offre à sa clientèle, composée de plus d'une trentaine d'entreprises de télécommunications, de la formation et du soutien pour appuyer son développement technologique. Le C2T3 effectue également de la recherche appliquée sur les signaux et la transmission de données sans fil, notamment dans les domaines de la téléphonie, des technologies de la santé, de la radio et de la télévision.

Le projet vise l'installation d'un nouveau laboratoire de préconformité et de caractérisation d'antennes radiofréquences. L'aide financière accordée servira principalement à faire l'acquisition d'une chambre anéchoïque compacte, de systèmes de tests en immunité et d'équipement varié.

Les nouvelles installations du C2T3 permettront à la Mauricie de se positionner comme chef de file en recherche appliquée dans le domaine des télécommunications et de fournir à sa clientèle un lieu de recherche de grande qualité.
Centre de métallurgie du Québec (CMQ) Contribution non remboursable de 1 300 000 $ (majoration de 300 000 $) sur un investissement total de 4 767 764 $.

Le Centre de métallurgie du Québec (CMQ) est un centre collégial de transfert technologique intégré au Cégep de Trois-Rivières. Il vise à soutenir le développement technologique des entreprises manufacturières du Québec. C'est ainsi qu'il leur offre un accès privilégié à une équipe de chercheurs, d'ingénieurs et d'enseignants aux connaissances pointues sur les matériaux métalliques et leurs procédés de transformation.

Au cours des derniers mois, le CMQ a procédé à l'agrandissement de ses installations et à la modernisation de son laboratoire. L'aide gouvernementale a principalement servi à faire l'achat d'équipement à la fine pointe de la technologie pour offrir un lieu de recherche performant à sa clientèle, composée d'entreprises spécialisées en transport terrestre et en aéronautique.
Innofibre - Centre d'innovation des produits cellulosiques Contribution non remboursable de 387 000 $ sur un investissement total de 516 000 $.

Innofibre est un centre collégial de transfert technologique intégré au Cégep de Trois-Rivières. Sa mission est de contribuer au positionnement technologique et au développement durable de l'industrie papetière et du bioraffinage au Québec. Pour y arriver, il soutient l'innovation et la diversification des produits issus de la biomasse et adapte les technologies papetières aux besoins de sa clientèle.

Le projet d'Innofibre vise à renforcer sa capacité de recherche appliquée grâce à l'acquisition d'équipement destiné à la transformation de divers types de biomasse en énergie. Le centre travaille aussi, en parallèle, à développer une expertise dans le domaine de l'échantillonnage, de l'analyse d'émissions atmosphériques et de l'opération de chaudières à biomasse pour répondre aux besoins de sa clientèle.
Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques (CRML) de l'Université du Québec à Trois-Rivières Contribution non remboursable de 300 000 $ sur un investissement total de 619 736 $.

Le Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques (CRML) de l'Université du Québec à Trois-Rivières est une unité de recherche vouée à l'étude de problématiques scientifiques fondamentales de diverses industries, comme celles des pâtes et papiers ou des matériaux composites et des matériaux lignocellulosiques. Le CRML possède plusieurs laboratoires et chaires de recherche.

Le projet mis de l'avant par le centre vise à mettre en place une plateforme-pilote de fermentation et d'expression d'enzymes industrielles. Le centre sera ainsi en mesure de produire des micro-organismes et des enzymes à fort potentiel applicatif pour sa clientèle. L'aide financière servira à acquérir l'équipement nécessaire à la mise en place de cette plateforme.
En résumé
Nombre total de projets : 4
Contributions de Développement économique Canada : 2 472 000 $
Investissements générés par ces projets : 8 032 750 $

Renseignements