Quebecor Inc.
TSX : QBR.A
TSX : QBR.B

Quebecor Inc.

25 févr. 2009 06h00 HE

Quebecor inc. annonce ses résultats consolidés pour l'exercice 2008

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 25 fév. 2009) - Quebecor inc. (TSX:QBR.A) (TSX:QBR.B) communique aujourd'hui ses résultats financiers consolidés pour l'exercice 2008 et pour le quatrième trimestre 2008. Quebecor consolide les résultats financiers de sa filiale Quebecor Media inc. dans laquelle elle détient une participation de 54,7 %.

Faits saillants de l'exercice 2008

- Quebecor enregistre des revenus de 3,73 G$, en hausse de 364,2 M$ (10,8 %) par rapport à 2007.

- Bénéfice d'exploitation(1) de 1,12 G$, en hausse de 171,7 M$ (18,1 %).

- Bénéfice net de 187,3 M$ (2,91 $ par action de base) en 2008, contre une perte nette de 969,2 M$ (15,07 $ par action de base) en 2007.

- Bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies(2) de 178,8 M$ en 2008 (2,78 $ par action de base), en hausse de 45,1 M$ (33,7 %).

- Augmentation de 154,5 M$ (24,0 %) du bénéfice d'exploitation du secteur Câblodistribution. Croissance de la clientèle en 2008 : 215 600 clients à la téléphonie par câble, 130 800 clients à l'accès Internet par câble, 77 500 clients à la télédistribution (dont une augmentation de 159 100 clients à illico télé numérique) et 18 300 lignes à la téléphonie sans fil.

- Quebecor Media a confirmé, en 2008, son intention d'investir entre 800,0 M$ et 1,0 G$ dans son nouveau réseau de services sans fil évolués (SSFE) au cours des quatre prochaines années, y compris un montant de 554,6 M$ déjà déboursé en 2008 dans le cadre de l'acquisition de 17 licences d'exploitation.

- Charges hors caisse pour dépréciation de l'écart d'acquisition et des marques de commerce de publication de 671,2 M$, surtout dans le secteur Journaux, dues à la transformation de l'industrie et à l'environnement économique difficile. Des mesures de restructuration totalisant 54,6 M$ sont annoncées pour s'adapter aux conditions du marché et réduire la taille des effectifs.

(1) Voir "Définitions - Bénéfice d'exploitation".

(2) Voir "Définitions - Bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies".

"Quebecor a réussi à accroître ses revenus et son bénéfice d'exploitation en 2008, en raison principalement des bons résultats de son secteur Câblodistribution qui a continué pendant toute l'année d'enregistrer une solide croissance de sa clientèle à tous ses services. Au quatrième trimestre 2008, illico télé numérique a même connu sa plus forte croissance trimestrielle de clientèle depuis le lancement de ce service en 1999", a commenté Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Quebecor. Par ailleurs, le secteur Journaux traverse une période de profondes transformations touchant l'ensemble de l'industrie des journaux depuis quelques années, ce qui, jumelé à l'environnement financier et économique difficile, a affecté négativement les revenus publicitaires du secteur. Dans ce contexte, une réduction de 10 % des effectifs du secteur Journaux a été annoncée en décembre 2008. De même, une charge hors caisse importante a été inscrite aux résultats pour la dépréciation de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels", a poursuivi Pierre Karl Péladeau.

"Quebecor demeure une entreprise de communications et de médias bien diversifiée, à l'écoute des besoins de sa clientèle et qui garde le cap sur sa stratégie de développement et de croissance. Nous demeurons persuadés que la stratégie de Quebecor Media d'investir dans son réseau de services sans fil évolués, mise de l'avant en 2008, sera bénéfique à moyen et à long terme. Cette stratégie permettra à l'entreprise de déployer ses contenus originaux et exclusifs sur de nouvelles plateformes, et positionnera Quebecor Media comme une société encore mieux intégrée, capable d'offrir aux consommateurs des services complets de très haute qualité à prix concurrentiel et à ses partenaires d'affaires de nouvelles opportunités", a-t-il ajouté.

"En tant que conglomérat de médias jouissant d'un haut niveau d'intégration, nous voyons dans l'émergence de l'ère numérique non seulement des défis à relever, mais aussi, et surtout, des occasions d'affaires très prometteuses à saisir. Notre stratégie n'en est donc pas une de simple adaptation à cette nouvelle économie, mais plutôt de prendre les devants et d'exploiter, avec créativité, tout le potentiel de cette nouvelle ère. Je crois que l'entreprise de l'avenir sera mue par ses clients, en leur offrant précisément ce qu'ils demandent en termes d'information et de divertissement, au moment où ils le désirent et sur la plateforme de leur choix. C'est cette vision que nous adoptons désormais dans toutes nos activités parce qu'elle seule peut garantir notre rentabilité dans le futur", a conclu Pierre Karl Péladeau.



Tableau 1
Faits saillants financiers (2004 à 2008) de Quebecor inc.
(en millions de dollars canadiens, sauf pour les montants relatifs aux
données par action de base)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2006 2005 2004
-------------------------------------------------------------------------
Revenus 3 730,1 $ 3 365,9 $ 2 998,6 $ 2 695,4 $ 2 456,8 $
Bénéfice
d'exploitation(a) 1 121,0 949,3 788,5 732,9 697,7
Bénéfice net (perte nette) 187,3 (969,2) (93,9) 69,7 112,2
Bénéfice ajusté
lié aux activités
d'exploitation
poursuivies(b)(C) 178,8 133,7 97,7 55,3 44,7
Par action de base :
Bénéfice net (perte nette) 2,91 (15,07) (1,46) 1,08 1,74
Bénéfice ajusté
lié aux activités
d'exploitation
poursuivies(b)(C) 2,78 2,08 1,52 0,86 0,69
-------------------------------------------------------------------------
(a) Voir "Définitions - Bénéfice d'exploitation".
(b) Voir "Quebecor inc. - Activités abandonnées".
(C) Voir "Définitions - Bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation
poursuivies".

Analyse des résultats de l'exercice 2008

- Les revenus consolidés des activités d'exploitation poursuivies de
Quebecor ont totalisé 3,73 G$ en 2008, en hausse de 364,2 M$ (10,8 %).
Les revenus ont surtout augmenté dans les secteurs suivants :

- Câblodistribution (251,6 M$ ou 16,2 % des revenus du secteur),
reflétant une croissance soutenue de la clientèle à l'ensemble des
services ;

- Journaux (107,5 M$ ou 10,0 %), en raison surtout de l'impact de
l'acquisition d'Osprey Media Income Fund (Osprey Media) en août 2007 ;

- Télédiffusion (21,2 M$ ou 5,1 %).

- Le bénéfice d'exploitation des activités d'exploitation poursuivies de
Quebecor s'est chiffré à 1,12 G$, soit une hausse de 171,7 M$ (18,1 %)
expliquée surtout par la progression dans le secteur Câblodistribution
(154,5 M$ ou 24,0 % du bénéfice d'exploitation du secteur), due
principalement à la croissance de la clientèle.

- Le bénéfice net de Quebecor a été de 187,3 M$ (2,91 $ par action de base)
en 2008, contre une perte nette de 969,2 M$ (15,07 $ par action de base)
en 2007. Cet écart favorable de 1,16 G$ (17,98 $ par action de base)
s'explique surtout par :

- la variation favorable de 1,63 G$ liée aux résultats d'exploitation des
activités abandonnées(3) ;

- l'augmentation de 171,7 M$ du bénéfice d'exploitation.

Contrebalancées en partie par :

- l'inscription au quatrième trimestre 2008 d'une charge hors caisse pour
dépréciation de l'écart d'acquisition et d'actifs incorporels au
montant de 671,2 M$, dont 631,0 M$ sans incidence fiscale,
principalement dans le secteur Journaux (361,1 M$ déduction faite des
économies d'impôts et de la part des actionnaires sans contrôle) ;

- la diminution de 119,2 M$ du gain sur évaluation et conversion des
instruments financiers ;

- l'augmentation de 48,4 M$ de la charge d'impôts sur le bénéfice ;

- la hausse de 45,8 M$ des frais financiers due à l'augmentation du
niveau moyen d'endettement ;

- la hausse de 43,4 M$ de la charge pour restructuration des activités
d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres éléments spéciaux,
surtout dans le secteur Journaux.

- Bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies de 178,8 M$
en 2008 (2,78 $ par action de base), contre 133,7 M$ (2,08 $ par action
de base) en 2007, soit une hausse de 45,1 M$ (0,70 $ par action de base),
ou de 33,7 %.

(3) Voir "Quebecor inc. - Activités abandonnées".

Analyse des résultats d'exploitation du quatrième trimestre 2008

- Revenus consolidés des activités d'exploitation poursuivies de Quebecor
de 1,00 G$, en hausse de 37,7 M$ (3,9 %). Les revenus ont surtout
augmenté dans les secteurs Câblodistribution (46,2 M$ ou 10,8 % des
revenus du secteur), reflétant une croissance soutenue de la clientèle à
l'ensemble des services.

- Bénéfice d'exploitation des activités d'exploitation poursuivies de
Quebecor de 310,1 M$, en hausse de 32,0 M$ (11,5 %). Il a surtout
progressé dans le secteur Câblodistribution (42,4 M$ ou 24,1 % du
bénéfice d'exploitation du secteur), due principalement à la croissance
de la clientèle.

- Perte nette de 343,7 M$ (5,34 $ par action de base) au quatrième
trimestre 2008, contre une perte nette de 962,6 M$ (14,96 $ par action de
base) au même trimestre de 2007. Cet écart favorable de 618,9 M$ (9,62 $
par action de base) s'explique surtout par :

- l'incidence favorable sur l'analyse de 2008 de la perte de 1,10 G$ liée
aux activités abandonnées enregistrée au quatrième trimestre 2007 ;

- l'augmentation de 32,0 M$ du bénéfice d'exploitation.

Contrebalancées en partie par :

- l'inscription au quatrième trimestre 2008 d'une charge hors caisse pour
dépréciation de l'écart d'acquisition et d'actifs incorporels au
montant de 671,2 M$, dont 631,0 M$ sans incidence fiscale (361,1 M$
déduction faite des économies d'impôts et de la part des actionnaires
sans contrôle);

- l'écart défavorable de 122,2 M$ du gain sur évaluation et conversion
des instruments financiers ;

- l'écart défavorable de 53,8 M$ de la charge pour restructuration des
activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres éléments
spéciaux.

- Bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies de 60,7 M$
au quatrième trimestre 2008 (0,95 $ par action de base), contre 37,5 M$
(0,58 $ par action de base) au quatrième trimestre 2007, soit une hausse
de 23,2 M$ (0,37 $ par action de base), ou de 61,9 %.


Dividendes

Le 24 février 2009, le conseil d'administration de Quebecor inc. a déclaré un dividende trimestriel de 0,05 $ par action sur les actions catégorie A à droits de vote multiples et sur les actions subalternes catégorie B comportant droit de vote. Ce dividende sera versé le 7 avril 2009 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 13 mars 2009. Ce dividende est désigné à titre de dividende déterminé conformément au paragraphe 89(14) de la Loi de l'impôt sur le revenu du Canada et à son équivalent provincial.

Quebecor inc. - Activités abandonnées

Le 21 janvier 2008, Quebecor World Inc. et ses filiales américaines se sont placées sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies au Canada. A la même date, les filiales américaines de Quebecor World se sont placées sous la protection du Chapitre 11 du United States Bankruptcy Code. Depuis cette date, selon les principes comptables généralement reconnus, le placement de Quebecor dans Quebecor World n'est plus consolidé, la valeur comptable de l'investissement de Quebecor dans Quebecor World a été ramenée à zéro et les activités de Quebecor World sont considérées comme des activités abandonnées aux fins des états financiers consolidés de Quebecor.

Les résultats d'exploitation de Quebecor World ont été redressés et sont présentés dans les états financiers sous le poste "Bénéfice (perte) lié(e) aux activités abandonnées", tandis que les flux de trésorerie provenant de ces activités ont été redressés et sont présentés dans les états financiers sous le poste "Flux de trésorerie (utilisés pour) générés par les activités abandonnées".

Les résultats des activités abandonnées comprennent la perte nette de 17,7 M$ (déduction faite de la part des actionnaires sans contrôle) enregistrée par Quebecor World pour la période allant du 1er au 21 janvier 2008, contre une perte nette de 1,24 G$ (déduction faite de la part des actionnaires sans contrôle) en 2007.

Au 21 janvier 2008, le bilan consolidé de la Compagnie comprenait une insuffisance de l'actif net au montant de 761,3 M$, représentant l'excédent des passifs et de la part des actionnaires sans contrôle se rapportant à Quebecor World sur les actifs de cette dernière. Au 21 janvier 2008, la Compagnie avait également des pertes nettes accumulées au cumul des autres éléments du résultat étendu d'un montant de 326,5 M$, déduction faite des impôts sur le bénéfice, et représentant surtout des pertes de conversion accumulées sur devises attribuables à l'investissement net dans Quebecor World. Les résultats des activités abandonnées au premier trimestre 2008 comprennent donc aussi un gain net de 399,7 M$, correspondant à l'écart entre le renversement de l'insuffisance de l'actif net et le reclassement aux résultats des pertes nettes accumulées au cumul des autres éléments du résultat étendu à la date de déconsolidation au 21 janvier 2008, déduction faite de la diminution de 35,1 M$ de l'actif d'impôts futurs relatif à l'investissement dans Quebecor World.

Ces procédures relatives à Quebecor World n'auront aucun impact significatif sur les activités d'exploitation de Quebecor Media.

Information financière détaillée

Pour une analyse détaillée des résultats de l'exercice 2008 et du quatrième trimestre 2008 de Quebecor inc., le lecteur peut consulter le rapport de gestion ainsi que les états financiers consolidés de Quebecor inc. disponibles sur le site de Quebecor à l'adresse http://www.quebecor.com/InvestorCenter/QIQuarterlyReports.aspx ou par l'intermédiaire des services de dépôt SEDAR à http://www.sedar.com.

Téléconférence des investisseurs et diffusion sur Internet

Le 25 février 2009, à 9 h (HE), Quebecor inc. tiendra une téléconférence sur les résultats de Quebecor et de Quebecor Media pour l'exercice 2008 et le quatrième trimestre 2008, avec une période de questions réservée aux analystes financiers. On peut y accéder en composant le 1 877 293-8052, code d'accès 89833#. Une version enregistrée, en anglais seulement, sera disponible par la suite en composant le 1 877 293-8133, code d'accès 726975#, entre les 25 février et 26 mars 2009. De plus, la téléconférence sera diffusée en direct sur le site Internet de Quebecor à l'adresse www.quebecor.com/InvestorCenter/QIConferenceCall.aspx. Il y a lieu de s'assurer de disposer d'un logiciel adéquat avant d'écouter la téléconférence. L'adresse Internet indiquée ci-dessus comprend des directives ainsi qu'un lien direct pour le téléchargement gratuit du logiciel choisi.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques constituent des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importants connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de Quebecor inc. dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, d'expressions prospectives comme "proposer", "s'attendre", "pouvoir", "anticiper", "avoir l'intention de", "estimer que", "prévoir", "désirer", ou "croire" ou de la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité (y compris les fluctuations saisonnières des commandes de clients), les risques d'exploitation (y compris la variation de la demande des clients pour les produits de Quebecor et les mesures relatives à l'établissement des prix instaurées par des concurrents), les risques liés aux couvertures d'assurance, les risques associés à l'investissement en capital (y compris les risques liés au développement technologique, à la disponibilité et aux bris des équipements), les risques environnementaux, les risques associés aux conventions collectives, les risques associés aux matières premières et aux coûts de l'énergie (y compris la fluctuation des coûts et de la disponibilité des matières premières), le risque de crédit, les risques financiers, les risques liés à l'endettement, les risques de fluctuation de taux d'intérêt, les risques de change, les risques associés aux lois et à la réglementation gouvernementale, les risques liés aux changements dans la législation fiscale et la fluctuation générale de la conjoncture politique et économique. Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de Quebecor et les attentes actuelles, veuillez vous reporter aux documents publics déposés par Quebecor inc. qui sont disponibles à www.sedar.com et à www.quebecor.com, y compris, en particulier, la rubrique "Risques et incertitudes" du rapport de gestion de Quebecor inc. pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les projections de Quebecor inc. au 25 février 2009 et sont sous réserve des changements pouvant se produire après cette date. Quebecor inc. décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

La Compagnie

Quebecor inc. (TSX:QBR.A)(TSX:QBR.B) est une société de gestion détenant une participation de 54,7 % dans Quebecor Media inc., l'un des plus importants conglomérats de médias du Canada. Quebecor Media est, grâce à sa filiale Vidéotron ltée, une entreprise intégrée de communications active dans la télédistribution, le développement multimédia interactif, les services d'accès Internet, la téléphonie par câble et la téléphonie sans fil. Par l'intermédiaire de Corporation Sun Media, Quebecor Media est le plus grand éditeur de journaux du Canada. Elle exploite également Canoë inc. et son réseau de propriétés Internet au Canada en langues française et anglaise. Dans le domaine de la télédiffusion, Quebecor Media exploite, par l'entremise de Groupe TVA inc., le premier réseau de télévision francophone généraliste du Québec, diverses chaînes spécialisées et la chaîne généraliste de langue anglaise Sun TV. Une autre filiale de Quebecor Media, Nurun inc., est une importante agence de technologies et de communications interactives au Canada, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Quebecor Media est active dans l'édition de magazines (TVA Publications inc.), dans l'édition et la distribution de livres (Groupe Sogides inc. et Les Editions CEC inc.), dans la production, la distribution et la vente au détail de produits culturels (Groupe Archambault inc., TVA Films), dans la location et la vente au détail de DVD et de jeux vidéos (Le SuperClub Vidéotron ltée), et dans l'édition d'annuaires imprimés et en ligne par l'intermédiaire de Quebecor PagesMedia.





ANALYSE SECTORIELLE

Quebecor Media inc.

Tableau 2
Revenus et bénéfice d'exploitation-2004 à 2008
(en millions de dollars canadiens)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2006 2005 2004
-------------------------------------------------------------------------
Revenus 3 730,1 $ 3 365,9 $ 2 998,6 $ 2 695,4 $ 2 456,8 $
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 1 119,5 963,9 799,6 732,1 697,2
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Secteur Câblodistribution

Exercice 2008

Revenus de 1,80 G$ en 2008, soit une progression de 251,6 M$ (16,2 %).

- Revenus totaux des services de télédistribution de 809,9 M$, soit une
hausse de 74,1 M$ (10,1 %) principalement attribuable à l'augmentation de
la clientèle, à la migration des services analogiques vers le numérique,
à une hausse des commandes à la vidéo sur demande, au succès des forfaits
haute définition (HD) et à la hausse de certains tarifs.

- Revenus des services d'accès Internet de 499,6 M$, en hausse de 77,2 M$
(18,3 %). Cet écart favorable s'explique par l'augmentation de la
clientèle, de même que par la migration des clients vers des services à
plus grande vitesse.

- Revenus du service de téléphonie par câble de 286,1 M$, soit une hausse
de 90,6 M$ (46,3 %) provenant presque exclusivement de la progression de
la clientèle vers ce service. Cette croissance aurait été plus importante
n'eut été de la baisse des revenus moyens provenant des appels
interurbains.

- Revenus du service de téléphonie sans fil de 31,6 M$, en hausse de 13,9
M$ (78,5 %), due principalement à la croissance de la clientèle.

- Revenus de Le SuperClub Vidéotron ltée de 57,0 M$, en baisse de 2,9 M$
(-4,9 %). Ce recul est surtout attribuable à la vente des magasins de la
bannière StarStruck, en Ontario, et au franchisage ou à la fermeture de
magasins, contrebalancé en partie par une augmentation des revenus de
location et des ventes au détail dans les magasins comparables, ainsi que
par la hausse des revenus de redevances.

Revenu mensuel moyen par abonné (RMPA)de Vidéotron ltée de 81,17 $ en 2008,
contre 71,52 $ en 2007, en hausse de 9,65 $ (13,5 %).

Statistiques de clientèles - En 2008, le secteur Câblodistribution a
recruté :

- 215 600 clients à son service de téléphonie par câble (238 600 en 2007) ;

- 130 800 clients à l'accès Internet par câble (141 000 en 2007) ;

- 77 500 clients à l'ensemble des services de télédistribution (65 700 en
2007), soit l'augmentation nette des clients au service analogique et à
illico télé numérique, dont 159 100 clients à illico télé numérique
(144 600 en 2007);

- 18 300 lignes à son service de téléphonie sans fil (33 300 en 2007).



Tableau 3
Statistiques de clientèles à la fin de chaque année de 2004 à 2008
(en milliers de clients)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2006 2005 2004
-------------------------------------------------------------------------
Télédistribution :
Analogique 788,3 869,9 948,8 1031,5 1 118,9
Numérique 927,3 768,2 623,6 474,6 333,7
-------------------------------------------------------------------------
Total de la télédistribution 1 715,6 1 638,1 1 572,4 1 506,1 1 452,6
Internet par câble 1 063,8 933,0 792,0 638,0 502,6
Téléphonie par câble 852,0 636,4 397,8 163,0 -
Téléphonie sans fil
(en milliers de lignes) 63,4 45,1 11,8 - -
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation de 797,2 M$, en hausse de 154,5 M$ (24,0 %).

- Cette hausse est surtout attribuable à :

- la croissance de la clientèle à tous les services ;

- la hausse de certains tarifs, principalement en télédistribution et
pour Internet par câble ;

- la variation favorable de 40,6 M$ de la charge liée au régime d'options
d'achat d'actions de Quebecor Media. Cette charge est imputée aux
différents secteurs d'exploitation sous forme d'une charge directe pour
refléter la participation au régime des gestionnaires du secteur et
sous forme d'honoraires de gestion.

Contrebalancées en partie par :

- l'écart défavorable de 29,0 M$ lié à la comptabilisation, en 2008,
d'une provision pour droits de licence de la partie II du CRTC, charge
imputée à la suite de la décision rendue par la Cour d'appel fédérale
le 29 avril 2008 de renverser le jugement de la Cour fédérale
relativement à ces droits. Le jugement de la Cour fédérale était
favorable à Quebecor Media et avait entraîné le renversement, au
troisième trimestre 2007, de la provision courante des droits de
licence de la partie II du CRTC.

- Si l'on exclut la variation favorable de la charge liée au régime
d'options d'achat d'actions et si l'on redresse les chiffres des périodes
antérieures pour donner effet à l'ajustement des droits de licence de la
partie II du CRTC, le bénéfice d'exploitation a augmenté de 21,3 % en
2008, contre une hausse de 26,0 % en 2007.

Quatrième trimestre 2008

Revenus de 473,5 M$, soit une progression de 46,2 M$ (10,8 %) par rapport
au quatrième trimestre de 2007.

- Revenus totaux des services de télédistribution de 208,1 M$, soit une
hausse de 17,1 M$ (9,0 %).

- Revenus des services d'accès Internet de 132,2 M$, en hausse de 17,5 M$
(15,3 %).

- Revenus du service de téléphonie par câble de 78,5 M$, soit une hausse de
19,2 M$ (32,4 %).

- Revenus du service de téléphonie sans fil de 8,6 M$, en hausse de 2,5 M$
(41,0 %).

- Revenus de Le SuperClub Vidéotron de 16,1 M$, en baisse de 3,8 M$
(-19,1 %).

Revenu mensuel moyen par abonné de Vidéotron de 83,62 $ au quatrième
trimestre 2008, contre 75,97 $ à la même période de 2007, en hausse de
7,65 $ (10,1 %).

Statistiques de clientèles - Au quatrième trimestre 2008, le secteur
Câblodistribution a recruté :

- 54 100 clients à son service de téléphonie par câble (62 600 en 2007) ;

- 32 400 clients à l'accès Internet par câble (34 100 en 2007) ;

- 24 100 clients à l'ensemble des services de télédistribution (21 800 en
2007), soit l'augmentation nette des clients au service analogique et à
illico télé numérique, dont 50 600 clients à illico télé numérique, soit
la plus forte augmentation trimestrielle de clientèle à illlico télé
numérique depuis le lancement de ce service en 1999 (47 900 en 2007) ;

- 4 800 lignes à son service de téléphonie sans fil (6 400 en 2007).

Bénéfice d'exploitation de 218,1 M$ au quatrième trimestre 2008, en hausse
de 42,4 M$ (24,1 %).

- Cette hausse est surtout attribuable à :

- la croissance de la clientèle à tous les services ;

- l'augmentation du nombre de commandes sur illico sur demande ;

- la variation favorable de 14,6 M$ de la charge liée au régime d'options
d'achat d'actions de Quebecor Media.

Contrebalancées en partie par :

- l'écart défavorable lié à la provision de 3,2 M$ pour les droits de
licence de la partie II du CRTC enregistré au quatrième trimestre 2008,
contre aucune provision au trimestre correspondant de 2007.

- Si l'on exclut la variation favorable de la charge liée au régime
d'options d'achat d'actions et si l'on redresse les chiffres des périodes
antérieures pour donner effet à l'ajustement des droits de licence de la
partie II, le bénéfice d'exploitation a augmenté de 16,7 % au quatrième
trimestre 2008, contre une hausse de 22,7 % au même trimestre de 2007.

Secteur Journaux

Exercice 2008

Revenus de 1,18 G$, en hausse de 107,5 M$ (10,0 %).

- La hausse provient essentiellement de l'écart favorable lié à
l'acquisition d'Osprey Media (120,2 M$) complétée en août 2007.

- En excluant l'impact de cette acquisition, les revenus totaux ont diminué
de 12,7 M$ (-1,3 %) : revenus publicitaires en baisse de 3,1 %, revenus
de tirage en baisse de 3,0 %, revenus combinés d'imprimerie commerciale
et autres revenus en hausse de 28,9 %. Depuis quelques années, le secteur
Journaux traverse une période de profondes transformations qui visent
l'ensemble de l'industrie des journaux, jumelée à un environnement
économique difficile qui affecte ses revenus publicitaires.

- Les revenus des quotidiens urbains ont diminué de 2,9 % en 2008, tandis
qu'en excluant l'acquisition d'Osprey Media les revenus des journaux
régionaux ont reculé de 0,4 %.

- A l'intérieur des quotidiens urbains, les revenus des quotidiens gratuits
se sont accrus de 12,6 % grâce aux bons résultats des quotidiens gratuits
à Vancouver, à Montréal, à Calgary et à Edmonton.

- Augmentation de 15,1 % des revenus des portails généralistes, qui
s'explique principalement par la création et le maintien de sites
Internet, dont les sites de compagnies apparentées, et par la hausse de
8,5 % des revenus des portails spécialisés, surtout attribuable à la
croissance des revenus du site autonet.ca, due essentiellement à
l'acquisition d'ASL Ltd.

Bénéfice d'exploitation de 227,1 M$, en baisse de 5,7 M$ (-2,4 %).

- Osprey Media a généré un bénéfice d'exploitation de 45,6 M$ en 2008,
comparativement à 25,3 M$ entre août et décembre 2007, soit un écart
favorable de 20,3 M$ par rapport à 2007.

- En excluant l'impact d'Osprey Media, le bénéfice d'exploitation du
secteur Journaux a diminué de 26,1 M$ (-12,6 %).

- Cette diminution est principalement attribuable à :

- l'impact de la baisse des revenus comparables de publicité et de tirage
;

- l'indexation des salaires ainsi que certaines charges salariales
inhabituelles, dont les charges dans le cadre du plan de transition des
ateliers d'impression en Ontario et au Québec ;

- les investissements relatifs au lancement de Quebecor PagesMedia ;

- les coûts de déploiement d'une nouvelle stratégie de développement des
affaires dans le domaine des portails.

Contrebalancés en partie par :

- l'incidence favorable de 14,7 M$ de la charge liée au régime d'options
d'achat d'actions de Quebecor Media ;

- la baisse du prix du papier de 3,1 M$.

Quatrième trimestre 2008

Revenus de 302,0 M$, en baisse 17,6 $ (-5,5 %).

- Revenus publicitaires en baisse de 8,2 %, revenus de tirage en hausse de
2,9 %, revenus combinés d'imprimerie commerciale et autres revenus en
hausse de 10,7 %.

- Les revenus des quotidiens urbains et des journaux régionaux ont diminué
respectivement de 5,2 % et de 4,3 % au quatrième trimestre 2008.

- Augmentations de 19,1 % des revenus des portails généralistes dues
principalement à la création et au maintien de sites Internet et de 6,8 %
des portails spécialisés, occasionnées surtout par la croissance des
revenus du site autonet.ca, due essentiellement à l'acquisition d'ASL.

Bénéfice d'exploitation de 54,8 M$, en baisse de 24,6 M$ (-31,0 %).

- Cette baisse est surtout attribuable à :

- l'impact de la baisse des revenus comparables ;

- l'indexation des salaires ;

- les investissements liés au lancement de Quebecor PagesMedia ;

- la hausse des frais d'exploitation des portails, dont les frais de
publicité, et les investissements dans de nouveaux produits.

Contrebalancés en partie par :

- la variation favorable de 4,3 M$ liée à la charge d'options d'achat
d'actions.

Secteur Télédiffusion

Exercice 2008

Revenus de 436,7 M$, en hausse de 21,2 M$ (5,1 %).

- Les revenus de diffusion ont augmenté de 21,8 M$, ce qui s'explique
surtout par :

- la croissance des revenus publicitaires, de la vidéo sur demande et des
autres revenus au Réseau TVA ;

- la hausse des revenus publicitaires et des revenus d'abonnement des
chaînes spécialisées ;

- la progression des revenus provenant d'Internet, de la production
commerciale et du Canal Indigo (inclusion de la totalité des revenus de
Canal Indigo à la suite de l'acquisition, le 31 août 2008, de la
participation qui n'était pas déjà détenue).

- Les revenus de distribution ont diminué de 0,6 M$.

- Les revenus d'édition ont diminué de 1,3 M$, expliqué principalement par
la baisse des revenus publicitaires et des revenus en kiosque,
contrebalancée en partie par l'augmentation des activités d'édition sur
mesure.

Bénéfice d'exploitation de 66,3 M$, en hausse de 6,9 M$ (11,6 %), ou en
hausse de 15,3 M$ en excluant l'impact défavorable dû aux provisions pour
les droits de licence de la partie II du CRTC.

- Bénéfice d'exploitation des activités de diffusion en hausse de 5,5 M$
qui s'explique surtout par :

- l'impact de la croissance des revenus du Réseau TVA et des chaînes
spécialisées ;

- la baisse des frais de vente et d'administration au Réseau TVA ;

- l'écart favorable de 2,4 M$ lié à la charge d'option d'achat d'actions.

Contrebalancés en partie par :

- l'impact défavorable de 8,4 M$ lié à la comptabilisation, en 2008,
d'une provision pour droits de licence de la partie II du CRTC à la
suite de la décision rendue par la Cour d'appel fédérale, le 29 avril
2008, de renverser le jugement de la Cour fédérale relativement à ces
droits. Le jugement de la Cour fédérale était favorable à Quebecor
Media et avait entraîné le renversement, au troisième trimestre 2007,
de la provision courante des droits de licence de la partie II ;

- la hausse des coûts de contenu et de production du Réseau TVA.

- Les activités d'édition ont généré un bénéfice d'exploitation en hausse
de 1,5 M$, principalement attribuable à la réduction des frais de
publicité, de marketing, de distribution et d'impression, contrebalancée
en partie par l'impact défavorable de la baisse des revenus.

Quatrième trimestre 2008

Revenus de 126,9 M$, en hausse de 2,8 M$ (2,3 %).

- Les revenus de diffusion ont augmenté de 3,4 M$, ce qui s'explique
principalement par :

- une hausse des revenus publicitaires et de la vidéo sur demande du
Réseau TVA ;

- une hausse des revenus d'abonnement et des revenus publicitaires des
chaînes spécialisées (Mystère, ARGENT, Prise 2, LCN, MENTV, Mystery et
Les idées de ma maison) ;

- une progression des revenus provenant d'Internet et du Canal Indigo.

- Les revenus d'édition ont diminué de 0,5 M$, surtout en raison de la
baisse des revenus publicitaires, contrebalancée en partie par une
augmentation des revenus d'édition sur mesure.

Bénéfice d'exploitation de 22,4 M$, en baisse de 0,4 M$ (-1,8 %).

- L'incidence favorable de la hausse des revenus et de la baisse des frais
de vente et d'administration des activités de diffusion a été plus que
contrebalancée par la hausse des coûts de contenu et par l'écart
défavorable lié à la provision de 1,0 M$ pour droits de licence de la
partie II inscrite au quatrième trimestre 2008.

- Bénéfice d'exploitation des activités de distribution en baisse de 0,4
M$, surtout en raison de la diminution des revenus de produits
télévisuels.

- Bénéfice d'exploitation des activités d'édition en hausse de 0,3 M$,
occasionnée principalement par la réduction des dépenses de publicité, de
marketing et de distribution, contrebalancée en partie par l'impact
défavorable de la baisse des revenus.

Secteur Loisir et divertissement

Exercice 2008

Revenus de 301,9 M$, en baisse de 27,9 M$ (-8,5 %). Le secteur Loisir et
divertissement subit les impacts de la transformation fondamentale de
l'industrie de la vente de musique et de livres, jumelée à un environnement
économique difficile qui affecte ses revenus de ventes au détail.

- Baisse de 8,8 % des revenus du secteur Livres, qui s'explique surtout par
un niveau d'activité inférieur en distribution par rapport à 2007 et par
une diminution des ventes dans le domaine scolaire.

- Recul de 7,4 % des revenus de Groupe Archambault inc., surtout
attribuable à un nombre inférieur de nouveaux albums en production et en
distribution, ainsi qu'à la diminution des ventes au détail de produits
musicaux. L'impact de l'augmentation des revenus de captation en
production, à la suite du succès du spectacle de Paul McCartney lors des
festivités du 400 e anniversaire de la ville de Québec, a été plus que
contrebalancé par la diminution des revenus résultant du transfert des
activités de vidéo sur demande au secteur Câblodistribution.

Bénéfice d'exploitation de 20,5 M$, soit une baisse de 6,5 M$ (-24,1 %)
principalement due à la diminution de la marge brute dans les ventes au
détail et à la hausse des frais d'exploitation de Groupe Archambault,
combinées à l'impact de la baisse des ventes du secteur Livres.

Quatrième trimestre 2008

Revenus de 100,4 M$, en baisse de 3,0 M$ (-2,9 %).

Bénéfice d'exploitation de 11,1 M$, soit une hausse de 0,8 M$ (7,8 %).

Secteur Technologies et communications interactives

Exercice 2008

Revenus de 89,6 M$, en hausse de 7,6 M$ (9,3 %).

- Cette augmentation s'explique surtout par :

- l'impact de la hausse des activités auprès de clients en Europe,
notamment en France et en Italie, de même qu'en Asie et au Canada, et
par l'écart favorable sur la conversion de devises, partiellement
contrebalancée par une diminution des activités auprès de clients aux
Etats-Unis.

Bénéfice d'exploitation de 5,1 M$, en hausse de 2,3 M$ (82,1 %).

- Cette hausse s'explique principalement par :

- l'impact de la hausse des revenus au Canada, en Europe et en Asie ;

- la hausse des crédits d'impôts en recherche et développement relatifs
au commerce électronique ;

- un écart favorable sur la conversion des devises.

Contrebalancés en partie par :

- l'impact de la diminution des revenus auprès de clients aux Etats-Unis;

- l'augmentation de certains frais d'exploitation, dont ceux liés à la
main-d'oeuvre.

Quatrième trimestre 2008

Revenus de 24,0 M$, en hausse de 3,9 M$ (19,4 %).

Bénéfice d'exploitation de 3,0 M$, contre aucun bénéfice d'exploitation à
la même période de 2007.


DEFINITIONS

Bénéfice d'exploitation

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Compagnie définit le bénéfice ou la perte d'exploitation, tel que concilié avec le bénéfice net (la perte nette), conformément aux PCGR du Canada, comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les frais financiers, le gain sur évaluation et conversion des instruments financiers, la restructuration des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres éléments spéciaux, la perte sur refinancement de dettes, la dépréciation de l'écart d'acquisition et d'actifs incorporels, les impôts sur le bénéfice, la part des actionnaires sans contrôle et les résultats liés aux activités abandonnées. Le bénéfice d'exploitation, tel que décrit ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux PCGR du Canada. Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou de l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidité. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les PCGR du Canada. La direction de la Compagnie estime que le bénéfice d'exploitation est un instrument utile d'évaluation du rendement. La Compagnie se sert du bénéfice d'exploitation pour évaluer le rendement de ses investissements dans Quebecor Media. La direction et le conseil d'administration de la Compagnie utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Compagnie que les résultats des secteurs d'exploitation qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation des actifs corporels ou d'amortissement de certains actifs incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou les activités d'investissement de la Compagnie et de ses différents secteurs d'activité. En outre, le bénéfice d'exploitation est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative de la Compagnie. Toutefois, cette mesure est limitée puisqu'elle ne tient pas compte du coût périodique des immobilisations corporelles et incorporelles nécessaires pour générer les revenus des secteurs de la Compagnie. D'autres mesures qui tiennent compte de ces coûts, telles que les flux de trésorerie d'exploitation des secteurs et les flux de trésorerie libres liés à l'exploitation, sont également utilisées par la Compagnie. De plus, des mesures comme le bénéfice d'exploitation sont fréquemment utilisées par les membres de la communauté financière pour analyser et comparer le rendement d'entreprises dans les secteurs où la Compagnie est active. La définition du bénéfice d'exploitation de la Compagnie peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises. La conciliation du bénéfice d'exploitation de Quebecor avec la mesure comptable la plus proche est présentée dans le tableau 4 qui suit.



Tableau 4
Conciliation du bénéfice d'exploitation présenté dans ce communiqué avec le
bénéfice net (la perte nette) divulgué(e) aux états financiers consolidés
(en millions de dollars canadiens)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2006
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation :
Câblodistribution 797,2 $ 642,7 $ 512,5 $
Journaux 227,1 232,8 217,7
Télédiffusion 66,3 59,4 42,1
Loisir et divertissement 20,5 27,0 19,3
Technologies et communications interactives 5,1 2,8 7,5
Siège social 4,8 (15,4) (10,6)
-------------------------------------------------------------------------
1 121,0 949,3 788,5
Amortissement (320,0) (291,0) (261,5)
Frais financiers (299,1) (253,3) (242,3)
Gain sur évaluation et conversion
des instruments financiers 17,8 137,0 15,9
Restructuration des activités
d'exploitation, dépréciation d'actifs
et autres éléments spéciaux (54,6) (11,2) (16,7)
Perte sur refinancement de dettes - (1,0) (342,6)
Dépréciation de l'écart d'acquisition
et d'actifs incorporels (671,2) (5,4) (180,0)
Impôts sur le bénéfice (139,9) (91,5) 66,6
Part des actionnaires sans contrôle 150,0 (160,3) 77,6
Bénéfice (perte) lié(e)
aux activités abandonnées 383,3 (1 241,8) 0,6
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (perte nette) 187,3 $ (969,2)$ (93,9)$
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies

La Compagnie définit le bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies, tel que concilié avec le bénéfice net (la perte nette), conformément aux PCGR du Canada, comme le bénéfice net (la perte nette) avant le gain sur évaluation et conversion des instruments financiers, la restructuration des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres éléments spéciaux, la perte sur refinancement de dettes, la dépréciation de l'écart d'acquisition et les résultats liés aux activités abandonnées, déduction faite des impôts sur le bénéfice et de la part des actionnaires sans contrôle. Le bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies, tel que décrit ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux PCGR du Canada. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les PCGR du Canada. La direction estime que le bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies est une mesure utile pour fournir une indication de la rentabilité à long terme des activités d'exploitation de la Compagnie en éliminant l'effet des éléments inhabituels ou non récurrents. La définition du bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises.

Le tableau 5 présente la conciliation du bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies avec le bénéfice net (la perte nette) divulgué(e) aux états financiers consolidés de Quebecor.



Tableau 5
Conciliation du bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation
poursuivies présenté dans ce communiqué pour les années 2008 à 2006 avec le
bénéfice net (la perte nette) divulgué(e) aux états financiers consolidés
(en millions de dollars canadiens)
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2006
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice ajusté lié aux
activités d'exploitation poursuivies 178,8 $ 133,7 $ 97,7 $
Gain sur évaluation et
conversion des instruments financiers 17,8 137,0 15,9
Restructuration des activités
d'exploitation, dépréciation d'actifs
etautres éléments spéciaux (54,6) (11,2) (16,7)
Perte sur refinancement de dettes - (1,0) (342,6)
Dépréciation de l'écart d'acquisiton et
d'actifs incorporels (671,2) (5,4) (180,0)
Impôts sur le bénéfice
afférents aux ajustements(1) 3,8 14,2 137,9
Part des actionnaires sans contrôle
afférente aux ajustements par action de base 329,4 5,3 193,3
Bénéfice (perte) lié(e)
aux activités abandonnées 383,3 (1 241,8) 0,6
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (perte nette) 187,3 (969,2) (93,9)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

(1) Y compris l'impact de la majoration du taux d'imposition, dans le cadre
de la planification fiscale, applicable sur les avantages fiscaux
ajustés.




Tableau 6
Conciliation du bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation
poursuivies présenté dans ce communiqué pour les périodes de trois mois
terminées les 31 décembre 2008 et 2007 avec le bénéfice net (la perte
nette) selon les principes comptables généralement reconnus
(en millions de dollars canadiens)

Trois mois terminés
les 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice ajusté lié aux activités
d'exploitation poursuivies 60,7 $ 37,5 $
Gain sur évaluation et conversion
des instruments financiers (25,8) 96,4
Restructuration des activités d'exploitation,
dépréciation d'actifs et autres éléments spéciaux (50,3) 3,5
Perte sur refinancement de dettes - (1,0)
Dépréciation de l'écart d'acquisition et
d'actifs incorporels (671,2) (5,4)
Impôts sur le bénéfice afférents aux ajustements(1) 7,3 5,7
Part des actionnaires sans contrôle afférente
aux ajustements par action de base 335,6 2,6
Bénéfice (perte) lié(e) aux activités abandonnées - (1 101,8)
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (perte nette) (343,7) (962,5)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

(1) Y compris l'impact de la majoration du taux d'imposition, dans le cadre
de la planification fiscale, applicable sur les avantages fiscaux
ajustés.


Revenu mensuel moyen par abonné

Le RMPA est un indicateur utilisé dans l'industrie afin de mesurer les revenus mensuels moyens générés pour le câble, l'accès Internet et la téléphonie par câble et sans fil pour chaque abonné. Le RMPA n'est pas une mesure établie conformément aux PCGR du Canada et la définition et la méthode de calcul utilisées par la Compagnie peuvent différer de celles utilisées par d'autres entreprises. La Compagnie calcule le RMPA en divisant ses revenus combinés de télévision par câble, d'accès Internet et de téléphonie par câble et sans fil par le nombre moyen d'abonnés de base durant la période considérée, et divise ensuite ce résultat par le nombre de mois de cette même période.




QUEBECOR INC. ET SES FILIALES
ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS

(en millions de dollars canadiens,
sauf pour les montants Trois mois Exercises
relatifs aux données par actions) terminés les terminés les
(non vérifiés) 31 décembre 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

Revenus

Câblodistribution 473,5 $ 427,3 $ 1 804,2 $ 1 552,6 $
Journaux 302,0 319,6 1 181,4 1 073,9
Télédiffusion 126,9 124,1 436,7 415,5
Loisir et divertissement 100,4 103,4 301,9 329,8
Technologies et
communications interactives 24,0 20,1 89,6 82,0
Intersectoriels (24,2) (29,6) (83,7) (87,9)
-------------------------------------------------------------------------
1 002,6 964,9 3 730,1 3 365,9

Coût des ventes et frais
de vente et d'administration 692,5 686,8 2 609,1 2 416,6
Amortissement 84,1 75,9 320,0 291,0
Frais financiers 72,1 73,8 299,1 253,3
Perte (gain) sur évaluation et
conversion des instruments
financiers 25,8 (96,4) (17,8) (137,0)
Restructuration des activités
d'exploitation, dépréciation
d'actifs et autres éléments
spéciaux 50,3 (3,5) 54,6 11,2
Perte sur
refinancement de dette - 1,0 - 1,0
Dépréciation de l'écart
d'acquisition et
d'actifs incorporels 671,2 5,4 671.2 5,4
-------------------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice avant
impôts sur le bénéfice
et part des actionnaires
sans contrôle (593,4) 221,9 (206,1) 524,4

Impôts sur le bénéfice :
Exigibles 11,5 14,0 12,7 15,2
Futurs 19,4 12,5 127,2 76,3
-------------------------------------------------------------------------
30,9 26,5 139,9 91,5
-------------------------------------------------------------------------
(624,3) 195,4 (346,0) 432,9
Part des actionnaires
sans contrôle 280,6 (56,2) 150,0 (160,3)
-------------------------------------------------------------------------
(Perte) bénéfice lié(e)
aux activités poursuivies (343,7) 139,2 (196,0) 272,6
(Perte) bénéfice lié(e)
aux activités abandonnées - (1 101,8) 383,3 (1 241,8)
-------------------------------------------------------------------------
(Perte nette) bénéfice net (343,7)$ (962,6)$ 187,3 $ (969,2)$
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Résultat par action
De base
Tiré des activités poursuivies (5,34)$ 2,17 $ (3,05)$ 4,24 $
Tiré des activités abandonnées - (17,13) 5,96 (19,31)
(Perte nette) bénéfice net (5,34) (14,96) 2,91 (15,07)
Dilué
Tiré des activités poursuivies (5,34) 2,14 (3,05) 4,19
Tiré des activités abandonnées - (17,13) 5,96 (19,31)
(Perte nette) bénéfice net (5,34) (14,99) 2,91 (15,12)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré d'actions
en circulation (en millions) 64,3 64,3 64,3 64,3
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéréd'actions
diluées (en millions) 64,3 64,3 64,4 64,3
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




QUEBECOR INC. ET SES FILIALES

INFORMATION SECTORIELLE
(en millions de Trois mois Exercises
dollars canadiens) terminés les terminés les
(non vérifiés) 31 décembre 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice tiré des
activités poursuivies avant
amortissement, frais financiers,
gain sur évaluation et
conversion des instruments
financiers, restructuration des
activités d'exploitation,
dépréciation d'actifs et
autres éléments spéciaux,
perte sur refinancement de dettes,
dépréciation de l'écart
d'acquisition et d'actifs
incorporels, impôts sur
le bénéfice et part des
actionnaires sans contrôle
Câblodistribution 218,1 $ 175,7 $ 797,2 $ 642,7 $
Journaux 54,8 79,4 227,1 232,8
Télédiffusion 22,4 22,8 66,3 59,4
Loisir et divertissement 11,1 10,3 20,5 27,0
Technologies et
communications interactives 3,0 - 5,1 2,8
Siège social 0,7 (10,1) 4,8 (15,4)
-------------------------------------------------------------------------
310,1 $ 278,1 $ 1 121,0 $ 949,3 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Amortissement
Câblodistribution 57,1 $ 55,6 $ 227,6 $ 219,4 $
Journaux 16,9 14,1 62,1 46,3
Télédiffusion 3,8 3,4 14,4 13,2
Loisir et divertissement 3,7 1,9 9,6 7,9
Technologies et
communications interactives 1,4 0,8 4,3 3,0
Siège social 1,2 0,1 2,0 1,2
-------------------------------------------------------------------------
84,1 $ 75,9 $ 320,0 $ 291,0 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Acquisitions d'immobilisations
Câblodistribution 110,3 $ 94,3 $ 404,4 $ 330,1 $
Journaux 15,4 65,2 86,8 116,0
Télédiffusion 6,5 6,5 21,9 16,2
Loisir et divertissement 3,4 1,5 9,1 2,9
Technologies et
communications interactives 1,0 0,7 3,6 3,3
Siège social 5,4 7,4 15,5 24,3
-------------------------------------------------------------------------
142,0 $ 175,6 $ 541,3 $ 492,8 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




QUEBECOR INC. ET SES FILIALES

ETATS CONSOLIDES DU RESULTAT ETENDU
(en millions de Trois mois Exercises
dollars canadiens) terminés les terminés les
(non vérifiés) 31 décembre 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

(Perte nette) bénéfice net (343,7)$ (962,6)$ 187,3 $ (969,2)$

Autres éléments du résultat
étendu, déduction faite des
impôts sur le bénéfice et de
la part des actionnaires
sans contrôle :
Gain (perte) non réalisé(e)
sur la conversion des
investissements nets dans
des établissements étrangers 2,4 0,1 3,1 (1,0)
(Perte) gain sur évaluation
d'instruments financiers
dérivés (28,7) 16,6 (35,3) 26,3
Autres éléments du résultat
étendu provenant des
activités abandonnées - 3,4 - (124,8)
Reclassement aux résultats
des autres éléments du
résultat étendu liés aux
activités abandonnées - 1,9 326,5 3,4
-------------------------------------------------------------------------
(26,3) 22,0 294,3 (96,1)

-------------------------------------------------------------------------
Résultat étendu (370,0)$ (940,6)$ 481,6 $ (1 065,3)$
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




ETATS CONSOLIDES DES BENEFICES NON REPARTIS
(en millions de Trois mois Exercises
dollars canadiens) terminés les terminés les
(non vérifiés) 31 décembre 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

Solde au début de la
période, tel que
présenté précédemment 912,9 $ 1 378,0 $ 412,1 $ 1 385,9 $

Effet cumulatif de
modifications à une
convention comptable - - (20,6) -
-------------------------------------------------------------------------
Solde révisé au début
de la période 912,9 1 378,0 391,5 1 385,9

(Perte nette) bénéfice net (343,7) (962,6) 187,3 (969,2)
-------------------------------------------------------------------------
569,2 415,4 578,8 416,7

Activités abandonnées
- Rachat de billets convertibles - - - 8,3
Dividendes (3,3) (3,3) (12,9) (12,9)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la période 565,9 $ 412,1 $ 565,9 $ 412,1 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




QUEBECOR INC. ET SES FILIALES
ETATS CONSOLIDES DES FLUX DE TRESORERIE
(en millions de Trois mois Exercises
dollars canadiens) terminés les terminés les
(non vérifiés) 31 décembre 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés aux activités
d'exploitation
(Perte) bénéfice tiré
des activités poursuivies (343,7)$ 139,2 $ (196,0) $ 272,6 $
Ajustements pour :
Amortissement des
immobilisations 77,4 69,6 295,7 276,0
Amortissement des actifs
incorporels et
des frais reportés 6,7 6,3 24,3 15,0
Perte (gain) sur
évaluation et
conversion des
instruments financiers 25,8 (96,4) (17,8) (137,0)
Dépréciation d'actifs 19,1 - 19,1 -
Dépréciation de l'écart
d'acquisition et d'actifs
incorporels 671,2 5,4 671,2 5,4
Perte sur refinancement
de dettes - 1,0 - 1,0
Amortissement des frais
de financement et de
l'escompte sur la dette
à long terme 2,6 1,9 9,3 4,9
Impôts futurs 19,4 12,5 127,2 76,3
Part des actionnaires
sans contrôle (280,6) 56,2 (150,0) 160,3
Autres (0,2) 3,5 (0,3) 6,6
-------------------------------------------------------------------------
197,7 199,2 782,7 681,1
Variation nette des
actifs et passifs
d'exploitation 91,3 87,2 (27,5) 51,4
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
générés par les
activités
d'exploitation
poursuivies 289,0 286,4 755,2 732,5
Flux de trésorerie
(utilisés pour)
générés par les
activités abandonnées - (15,4) 20,5 106,7
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie générés par
les activités d'exploitation 289,0 271,0 775,7 839,2
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'investissement
Acquisitions d'immobilisations (142,0) (175,6) (541,3) (492,8)
Acquisitions d'entreprises,
déduction faite des espèces
et quasi-espèces - (2,1) (146,7) (438,6)
Acquisitions d'actif
incorporels (8,8) - (567,1) -
(Augmentation) diminution
des espèces et
quasi-espèces en fiducie - (1,2) (0,1) 2,8
Autres 6,3 3,9 2,1 15,8
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie utilisés
pour les activités
d'investissement poursuivies (144,5) (175,0) (1 253,1) (912,8)
Flux de trésorerie utilisés
pour les activités
d'investissement
abandonnées et espèces
et quasi-espèces de
Quebecor World Inc.
à la date de déconsolidation - (84,3) (117,7) (230,7)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie utilisés
pour les activités
d'investissement (144,5) (259,3) (1 370,8) (1 143,5)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
liés aux activités de
financement
(Diminution) augmentation
nette des emprunts bancaires (28,4) 8,3 (4,6) (6,9)
(Remboursements) emprunts
nets sur les facilités
de crédit renouvelables (84,7) (607,0) 106,2 (105,8)
Emission de la dette à
long terme, déduction
faite des frais
de financement 3,1 764,0 466,7 789,3
Remboursement de la
dette à long terme et
règlement de contrats
de couverture (4,4) (286,8) (25,7) (306,7)
Remboursement du
Montant additionel à payer - - - (127,2)
Dividendes (3,3) (3,3) (12,9) (12,9)
Dividendes versés aux
actionnaires sans contrôle (18,7) (30,6) (32,4) (53,9)
Autres (0,1) (0,1) 2,6 (3,2)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
(utilisés pour)
générés par les
activités
financement
poursuivies (136,5) (155,5) 499,9 172,7
Flux de trésorerie
générés par les
activités de
financement
abandonnées - 161,0 37,3 265,1
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
(utilisés pour)
générés par les
activités de
financement (136,5) 5,5 537,2 437,8
-------------------------------------------------------------------------

Augmentation (diminution)
nette des espèces et
quasi-espèces 8,0 17,2 (57,9) 133,5
Incidence des écarts
de taux de change sur
les espèces et
quasi-espèces
libellées en devises (0,1) (36,4) 1,4 (101,7)
Espèces et
quasi-espèces au début
de la période 2,1 85,7 66,5 34,7
-------------------------------------------------------------------------
Espèces et
quasi-espèces à la fin
de la période 10,0 $ 66,5 $ 10,0 $ 66,5 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les espèces et quasi-espèces
se composent comme suit
Espèces 10,0 $ 54,8 $ 10,0 $ 54,8 $
Quasi-espèces - 11,7 - 11,7
-------------------------------------------------------------------------
10,0 $ 66,5 $ 10,0 $ 66,5 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Activités poursuivies
Intérêts payés en espèces 99,0 $ 101,3 $ 299,1 $ 270,4 $
Impôts payés en espèces
(déduction faite
des remboursements) 4,5 1,5 24,4 (1,2)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




QUEBECOR INC. ET SES FILIALES
BILANS CONSOLIDES
(en millions de dollars canadiens)
(non vérifiés) 31 décembre 31 décembre
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Actif

Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 10,0 $ 6,6 $
Espèces et quasi-espèces en fiducie 5,3 5,2
Débiteurs 484,6 504,0
Impôts sur le bénéfice 9,4 10,6
Stocks et investissements dans des produits
télévisuels et des films 189,3 169,0
Frais payés d'avance 31,5 32,9
Impôts futurs 115,2 195,6
Actif à court terme lié aux activités abandonnées - 1 513,3
-------------------------------------------------------------------------
845,3 2 437,2

Immobilisations 2 392,4 2 155,4
Impôts futurs 12,3 54,1
Instruments financiers dérivés 317,9 0,2
Actifs incorporels 858,6 334,4
Autres éléments d'actif 115,5 146,8
Ecart d'acquisition 3 516,7 4 081,3
Actif à long terme lié aux activités abandonnées - 2 564,5
-------------------------------------------------------------------------
8 058,7 $ 11 773,9 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Passif et avoir des actionnaires

Passif à court terme
Emprunts bancaires 12,3 $ 16,9 $
Créditeurs et charges à payer 788,6 767,8
Revenus reportés 224,0 202,7
Impôts sur le bénéfice 9,8 19,2
Tranche à court terme de la dette à long terme 42,3 24,7
Passif à court terme lié aux activités abandonnées - 2 557,5
-------------------------------------------------------------------------
1 077,0 3 588,8

Dette à long terme 4 407,1 3 105,8
Débentures échangeables 2,1 79,4
Instruments financiers dérivés 117,3 538,7
Autres éléments de passif 114,9 130,6
Impôts futurs 469,6 385,2
Part des actionnaires sans contrôle 985,7 1 263,7
Passif à long terme et part des actionnaires
sans contrôle liés aux activités abandonnées - 2 244,8

Avoir des actionnaires
Capital-actions 346,6 346,6
Bénéfices non répartis 565,9 412,1
Cumul des autres éléments du résultat étendu (27,5) (321,8)
-------------------------------------------------------------------------
885,0 436,9

-------------------------------------------------------------------------
8 058,7 $ 11 773,9 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Renseignements

  • Quebecor Inc.
    Louis Morin
    Vice-président et chef de la direction financière
    514-380-1912
    ou
    Quebecor Inc.
    Isabelle Dessureault
    Vice-présidente, Affaires publiques
    514-380-7501