Quebecor Media Inc.
TSX : QBR.A
TSX : QBR.B

Quebecor Media Inc.

21 avr. 2009 13h02 HE

Quebecor Media a investi plus de 370 millions en 2008 dans la culture dont plus de 123 millions dans les contenus télévisuels québécois

Premier producteur privé de contenu original au pays

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 21 avril 2009) - Dans la foulée de sa comparution d'hier devant le Comité permanent du Patrimoine canadien désireux d'analyser et d'étudier la situation et l'avenir de la télévision généraliste canadienne, Quebecor Media met en lumière l'importance et l'impact de ses investissements dans les industries culturelles et plus particulièrement en télévision et en cinéma. Pour l'exercice 2008, ce sont plus de 373 millions de dollars que Quebecor Media a investis dans le développement, la création, la production, la diffusion et la promotion de contenu canadien. Par ses investissements, Quebecor Media se hisse au rang de premier producteur privé de contenu original au pays. Ces investissements incluent une somme de 123 millions de dollars investie par Groupe TVA dans le domaine exclusif des contenus télévisuels d'ici.

"Depuis près de 60 ans, notre modèle d'affaires s'est construit sur une foi inébranlable dans la culture, la créativité et la qualité du contenu émanant des gens d'ici; nous y contribuons massivement, non seulement en encourageant la production originale, mais en lui assurant un très grand rayonnement. Nos filiales diffusent et distribuent ces contenus en les déclinant sur un ensemble de médias ou de plateformes à l'échelle du pays" a indiqué Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Quebecor.

Un climat de crise et un cadre réglementaire déséquilibré

"Or nos investissements, particulièrement ceux de Groupe TVA, se font dans un climat de crise alors que les télévisions généralistes subissent la fragmentation continue des auditoires et l'érosion de leurs revenus publicitaires. Ils sont en outre réalisés dans le cadre d'une approche réglementaire qui favorise indûment les chaînes spécialisées en leur réservant en exclusivité l'accès aux redevances de distribution alors que ces dernières n'ont pas la même obligation d'investir dans des oeuvres ambitieuses telles les séries dramatiques et les grandes émissions de variétés" a tenu à ajouter M. Péladeau.

Pierre Dion, président et chef de la direction de Groupe TVA, a pour sa part souligné l'impact des productions originales diffusées sur le réseau TVA, qui consacre actuellement près de 90 % de ses dépenses de programmation au contenu original canadien : "non seulement nous investissons des montants substantiels dans les productions originales canadiennes - et ce bien au-delà de nos obligations réglementaires -, mais nous le faisons dans certains genres cruciaux de notre système de radiodiffusion, notamment la dramatique télévisuelle, qui mobilise le plus de ressources et qui, par son immense popularité auprès du public, forge notre identité depuis des décennies". Mentionnons que les chaînes généralistes comme TVA diffusent une majorité de productions originales en première fenêtre de diffusion.

Un réseau fort pour l'essor de la programmation locale

La télévision locale n'échappe pas à la crise qui touche les télévisions généralistes et l'ensemble des médias traditionnels, alors que ses revenus publicitaires glissent de plus en plus vers Internet. Pour survivre, la télévision locale doit changer ses façons de faire en profitant des opportunités qu'offrent les nouveaux médias pour redynamiser sa présence en région. Quebecor Media a la ferme intention de poursuivre ses investissements dans la télévision locale en utilisant au mieux ses ressources, en particulier ses ressources journalistiques, et diffuser sur toutes les plateformes disponibles, régionales et nationales.

Des investissements d'un milliard de dollars dans les réseaux de distribution

En plus des investissements de Quebecor Media et de ses filiales dans le contenu canadien, l'entreprise investit des sommes considérables dans ses réseaux de distribution de contenu par le biais de sa filiale Vidéotron. Au cours des cinq dernières années, plus d'un milliard de dollars ont été injectés par Vidéotron dans ses infrastructures pour s'assurer que ce contenu soit offert sur une multitude de canaux et de plateformes, donc plus de choix de consommation et une expérience optimale.

Vidéotron a soutenu également la création et la diffusion d'oeuvres originales par le biais de ses contributions au Fonds Quebecor et au Fonds canadien de télévision. En 2008, ce sont près de 200 millions de dollars qui ont été versés par Vidéotron à divers acteurs de l'industrie culturelle au titre des droits d'auteur, des redevances aux chaînes spécialisées et de la programmation des télévisions communautaires.

2,5 millions $ dans la numérisation et l'accessibilité du cinéma d'ici

Quebecor Media n'investit pas seulement dans la production de contenu canadien mais aussi dans sa préservation et sa diffusion, comme en témoigne son investissement de 2,5 millions de dollars sur cinq ans annoncé en 2007 dans la restauration, la numérisation et l'accessibilité du cinéma dans le cadre du projet Eléphant, mémoire du cinéma québécois. Ce projet d'envergure a pour objectifs de rendre accessible en haute définition sur illico sur demande l'ensemble des longs métrages québécois et la création sur le Web de la plus importante banque de données et d'information sur notre cinéma. Sans cet investissement, la conservation et l'accessibilité de notre patrimoine cinématographique était en péril.

Voir en annexe la compilation des investissements de Quebecor Media dans la culture pour l'exercice 2008 et la liste des émissions produites grâce à un investissement en droit de diffusion de TVA, de même que les investissements en contenu canadien tels que déclarés au CRTC et les projets soutenus par le Fonds Quebecor et TVA Films.

Quebecor Media

Quebecor Media inc. est une filiale de Quebecor inc. (TSX:QBR.A)(TSX:QBR.B), société de communication qui exerce ses activités en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Quebecor Media possède plusieurs sociétés actives dans divers domaines liés aux médias. Elle est, grâce à sa filiale Vidéotron ltée, le premier câblodistributeur du Québec et un important fournisseur d'accès Internet, de services de téléphonie et de télécommunications d'affaires. Par l'intermédiaire de Corporation Sun Media, Quebecor Media est le plus grand éditeur de journaux du Canada. Dans le domaine de la télédiffusion, Quebecor Media exploite, par l'entremise de Groupe TVA inc., le premier réseau de télévision francophone généraliste du Québec, diverses chaînes spécialisées et la chaîne généraliste de langue anglaise, Sun TV. En outre, Quebecor Media exploite Canoe inc. et son réseau de propriétés Internet au Canada en langues française et anglaise. Une autre filiale de Quebecor Media, Nurun inc., est une importante agence de technologies et de communications interactives au Canada, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Quebecor Media est active dans l'édition de magazines (TVA Publications inc.), dans l'édition et la distribution de livres (Groupe Livre Quebecor Media), dans la production, la distribution et la vente au détail de produits culturels (Groupe Archambault inc., TVA Films), dans la location et la vente au détail de DVD et de jeux vidéos (Le SuperClub Vidéotron ltée), et dans l'édition d'annuaires imprimés et en ligne par l'intermédiaire de Quebecor MediaPages.

Renseignements