Minéraux rares Quest Ltée.
TSX : QRM

Minéraux rares Quest Ltée.

17 sept. 2015 16h29 HE

Quest acquiert la participation restante de 50% de la propriété Alterra-Lac Strange

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 sept. 2015) - Minéraux rares Quest Ltée (TSX:QRM) (Quest) est heureuse d'annoncer qu'elle a acquis la participation restante de 50 % dans les 30 claims miniers de la propriété Alterra-lac Strange. Quest, qui détenait déjà une participation de 50 % dans celle-ci, en sera désormais l'unique propriétaire. Située dans l'ouest du Labrador, cette propriété s'étend sur 750 hectares. Le terrain est contigu à l'est à la propriété lac Strange au Québec, détenue à part entière par Quest, qui comprend le gisement d'éléments de terres rares de la zone B, près du lac Brisson.

Quest a acquis la participation résiduelle de 50 % dans la propriété Alterra-lac Strange en vertu d'une convention d'achat et de vente en date du 17 septembre 2015 avec la société Search Minerals Inc., dont le siège social est situé à Vancouver et qui est inscrite à la Bourse de croissance TSX. Comme indiqué dans la convention d'achat et de vente, Quest émettra 1 500 000 actions ordinaires à Search Minerals en contrepartie de l'acquisition de la participation restante de 50 % dans la propriété Alterra-lac Strange. Suite à cette transaction, Quest aura une participation de 100 % dans la propriété Alterra-lac Strange et de ce fait aura une meilleure emprise sur le complexe de lac Strange, qui est reconnu pour son fort potentiel et une géologie favorable aux terres rares. Cette transaction est sujette à l'approbation de la Bourse de Toronto.

À propos de QUEST

Minéraux Rares Quest Ltée (Quest) est une société canadienne qui vise à devenir un producteur intégré d'oxydes de métaux de terres rares, et d'être un acteur important dans la chaîne mondiale d'approvisionnement de métaux de terres rares. Quest est dirigée par une équipe de gestionnaires qui possède une vaste expérience dans le traitement chimique et métallurgique. Quest se concentre sur le développement d'importantes installations d'hydrométallurgie et de raffinage à Bécancour (Québec) pour séparer et produire des oxydes de métaux de terres rares. Ces installations industrielles traiteront le concentré de minerai extrait de ses propriétés minières de Strange Lake dans le nord du Québec, et de recycler des luminophores pour lampes utilisant le procédé thermique de sulfatation sélective de Quest - un procédé efficace et respectueux de l'environnement.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué contient des déclarations qui peuvent constituer de l'« information prospective » ou des « déclarations prospectives » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières. L'information et les déclarations prospectives peuvent inclure, entre autres, des déclarations concernant les plans futurs, les objectifs ou la performance de Quest, notamment la préfaisabilité économique ou technique du projet de terres rares de Lac Strange, un financement futur par Quest ou toutes hypothèses sous-jacentes à ce qui précède. Dans ce communiqué, des mots tels que « peut », « serait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention », « planifier », « estimer » et des mots similaires et leur forme négative, servent à identifier les déclarations prospectives. Les énoncés prospectifs ne doivent pas être interprétés comme des garanties de rendement ou de résultats futurs et ne sont pas nécessairement des indications exactes à savoir si, à quel moment ou par qui, telle performance future sera atteinte. Aucune assurance ne peut être donnée indiquant que les événements anticipés dans l'information prospective se produiront, comprenant la réalisation du projet de terres rares de Lac Strange ou tout financement par Quest, ou que si l'un d'eux se produit, quels avantages en tirera Quest.

Tout énoncé prospectif ou autre information est basé sur l'information disponible au moment donné ou est de la bonne foi de la direction quant aux événements futurs qui sont assujettis à des risques, de l'incertitude, de la présomption et d'autres facteurs imprévisibles, plusieurs d'entre eux étant indépendants de la volonté de Quest. Ces risques et incertitudes comprennent, mais sans s'y limiter, ceux qui sont décrits dans la notice annuelle de Quest datée du 27 janvier 2015 à la rubrique « Facteurs de risque » et dans le rapport de gestion de Quest pour l'exercice terminé le 31 octobre 2014 à la rubrique « Facteurs de risque », deux documents disponibles sur les sites Internet SEDAR (www.sedar.com), et ils pourraient faire en sorte que les faits ou les événements réels diffèrent sensiblement de ceux indiqués dans tout énoncé prospectif. Quest n'a pas l'intention ni ne s'engage d'aucune façon, à mettre à jour ou à réviser tout énoncé prospectif ou information prospective contenus dans ce communiqué pour refléter des événements, des circonstances ou d'autres éléments futurs, à moins d'en être contrainte par la loi.

Renseignements