Questerre Energy Corporation
TSX : QEC
OSLO STOCK EXCHANGE : QEC

Questerre Energy Corporation

24 févr. 2012 18h57 HE

Questerre annonce ses résultats préliminaires de fin d'année

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 24 fév. 2012) -

NE PAS ENVOYER AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES OU DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

Questerre Energy Corporation (« Questerre » ou la « Société ») (TSX:QEC) (OSLO:QEC) a fait état aujourd'hui de ses résultats financiers et de ses résultats d'exploitation préliminaires pour l'année se terminant le 31 décembre 2011.

Michael Binnion, président et chef de la direction, a déclaré : « Nous avons réaligné notre stratégie en 2011. Puisque l'exploitation de notre découverte de gaz de shale d'Utica a été reportée pendant l'évaluation environnementale stratégique au Québec, nous avons cherché de nouvelles possibilités dans le domaine du pétrole non classique, et ce, dans le but de créer de la valeur pour nos actionnaires. Nous nous sommes aussi engagés à faire croître nos actifs courants pour créer une réserve de capitaux propres. Je peux donc vous annoncer avec fierté que nous avons réalisé d'immenses progrès sur ces deux fronts au cours de l'année. »

Faits saillants de 2011

  • La mise en place d'une nouvelle stratégie relative au gaz de shale par la signature d'une lettre d'intention avec Red Leaf Resources et l'acquisition de 100 000 acres nettes
  • La croissance d'actifs courants soutenue par un fructueux programme de forage de pétrole léger à Antler, en Saskatchewan
  • L'échéance des permis d'exploration dans les basses terres du Saint-Laurent au Québec a été repoussée de trois ans jusqu'en 2021 pendant l'évaluation environnementale stratégique sur les gaz de shale
  • L'accroissement de la production de pétrole a entraîné une augmentation des prix et généré un flux de trésorerie lié à l'exploitation de 10,06 millions de dollars et à la production quotidienne moyenne de 646 bep/j
  • L'obtention d'une VAN-10 en raison de nos réserves probables et prouvées de 102 millions de dollars
  • Le maintien de notre force financière grâce à plus de 104 millions de dollars de fonds de roulement positif sans aucune dette

M. Binnion a ajouté : « Notre investissement stratégique proposée dans les gaz de shale nous donne le potentiel de profiter d'un autre changement majeur dans les marchés de l'énergie. Fort de notre portefeuille d'actifs de gaz de shale et du droit d'accorder des licences sur le procédé de Red Leaf, nous souhaitons ajouter des ressources pétrolières considérables pour venir compléter nos ressources gazières au Québec. Nous nous attendons à ce que cet investissement vienne à terme avant la fin du premier trimestre de l'année en cours. »

Il a ensuite ajouté : « Bien que nous transférons nos actifs de gaz de shale de l'appel de fonds et piloterons notre développement commercial au cours des deux ou trois prochaines années, nos actifs courants et notre trésorerie nous serviront de fond de capitaux propres dans l'intérim. Lors de la dernière année, nous avons augmenté nos actifs de pétrole léger à Antler par un programme de forage fructueux et par l'acquisition de biens immobiliers. Nous avons investi 40,77 millions de dollars dans nos actifs, dont approximativement 80 % à Antler, et ajouté 850 000 barils à nos réserves de pétrole léger. La valeur de nos réserves prouvées et probables en fonction d'une VAN-10 a cru de 67 millions de dollars pour atteindre 102 millions de dollars et en plus, ces dernières sont composées à 92 % de pétrole et de liquides. Comme l'arrivée de la débâcle printanière approche, nous n'exploitons qu'un seul appareil de forage, mais nous conclurons à nouveau des contrats pour de l'équipement de forage et de complétion cet été. Nous planifions augmenter notre production en combinant des activités de forage en continu et un plan de relance secondaire à Antler ainsi que de nouveaux projets comme notre découverte potentiellement riche en liquides à Montney. Enfin, nous visons une production de 1500 à 2 000 bep/j en 2013 pour coïncider avec l'évaluation environnementale stratégique du Québec. »

Pour l'année qui s'est terminée le 31 décembre 2011, la Société a présenté un flux de trésorerie lié à l'exploitation de 10,06 millions de dollars par rapport à 4,74 millions de dollars l'année précédente. Une proportion accrue du pétrole léger provenant d'Antler et les prix élevés du pétrole sont grandement responsables de cette augmentation du flux de trésorerie au cours de la dernière année. La production moyenne de Questerre s'est chiffrée à 646 bep/j (619 bep/j en 2010) et le pétrole et les liquides comptent pour 76 % du portefeuille de produits (53 % en 2010). En date du 31 décembre 2011, la Société a enregistré un surplus de 104,48 millions de dollars à son fonds de roulement (136,08 millions en 2010).

La Société a aussi rendu compte de l'évaluation de ses réserves prouvées et probables en date du 31 décembre 2011. Le rapport a été préparé conformément au manuel COGE de McDaniel & Associates et la date d'entrée en vigueur est le 31 décembre 2011.

Conformément au Règlement 51-101 sur l'information concernant les activités pétrolières et gazières des autorités en valeurs mobilières du Canada, la Société prévoit remplir sa notice annuelle pour l'année fiscale 2011 à la fin de mars 2012 et y inclure une divulgation et des rapports détaillés concernant les activités pétrolières et celles relatives au gaz naturel.

RÉSUMÉ DES RÉSERVES DE PÉTROLES ET DE GAZ
en date du 31 décembre 2011
PRÉVISION DES PRIX ET DES COÛTS
PÉTROLE LÉGER ET MOYEN GAZ
NATUREL
LIQUIDES DE GAZ
NATUREL
CATÉGORIE DE RÉSERVES Brut
(Mbbl
) Net
(Mbbl
) Brut
(mpi3
) Net
(mpi3
) Brut
(Mbbl
) Net
(Mbbl
)
Prouvées
Développées et exploitées 1 125,5 1 066,3 948,8 853,2 9,0 5,5
Développées et non exploitées 43,3 42,4 - - - -
Non développées 374,8 358,1 - - - -
Total de réserves prouvées 1 543,6 1 466,8 948,8 853,2 9,0 5,5
Probables 828,8 778,0 269,8 240,4 2,6 1,5
Total de réserves prouvées plus probables 2 372,4 2 244,8 1 218,6 1 093,6 11,6 7,0
SOMMAIRE DES VALEURS ACTUALISÉES NETTES DU REVENU NET FUTUR
en date du 31 décembre 2011
PRÉVISION DES PRIX ET DES COÛTS
AVANT CHARGES D'IMPÔTS ACTUALISÉES À
(% PAR ANNÉE)
APRÈS CHARGES D'IMPÔTS ACTUALISÉES À
(% PAR ANNÉE)
CATÉGORIE DE RÉSERVES 0 %
(M de $
) 5 %
(M de $
) 10 %
(M de $
) 15 %
(M de $
) 20 %
(M de $
) 0 %
(M de $
) 5 %
(M de $
) 10 %
(M de $
) 15 %
(M de $
) 20 %
(M de $
)
Prouvées
Développées et exploitées 84 989,7 70 517,4 60 468,1 53 167,1 47 656,9 84 989,7 70 517,4 60 468,1 53 167,1 47 656,9
Développées et non exploitées 2 410,4 1 973,1 1 638,6 1 377,3 1 169,2 2 410,4 1 973,1 1 638,6 1 377,3 1 169,2
Non développées 11 520,0 8 151,6 5 613,6 3 666,9 2 149,1 11 520,0 8 151,6 5 613,6 3 666,9 2 149,1
Total de réserves prouvées 98 920,1 80 642,1 67 720,3 58 211,3 50 975,2 98 920,1 80 642,1 67 720,3 58 211,3 50 975,2
Probables 66 720,1 46 276,5 34 381,5 26 880,8 21 830,6 61 235,3 43 279,8 32 678,7 25 879,3 21 223,7
Total de réserves prouvées plus probables 165 640,2 129 918,6 102 101,8 85 092,1 72 805,8 160 155,4 123 921,9 100 399,0 84 090,6 72 198,9
SOMMAIRE DES PRÉVISIONS DES PRIX
Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Prix du disponible AECO($CAN/MBTU)
3,50

4,20

4,70

5,10

5,55

5,90

6,25

6,45

6,70
Pétrole brut léger à Edmonton ($CAN/b/j)
99,00

99,00

101,50

102,30

103,20

104,20

105,10

106,00

106,90

Le terme « flux de trésorerie lié à l'exploitation » n'est pas une mesure découlant des PCGR. Veuillez consulter le rapprochement ailleurs dans ce communiqué de presse.

Questerre Energy Corporation est une société d'énergie indépendante mettant l'accent sur les ressources pétrolières et gazières non classiques. La Société est actuellement en train de développer un portefeuille d'actifs de gaz de shale en Amérique du Nord. Elle tâche aussi d'augmenter l'acceptabilité sociale de ses activités en vue de commercialiser sa découverte de gaz naturel d'Utica au Québec. La Société est également soutenue par des actifs de pétrole léger et un bilan des plus solides. Enfin, Questerre se consacre au développement économique de ses ressources de manière responsable sur le plan social et environnemental.

Ce communiqué de presse peut renfermer certains énoncés qui représentent des informations ou des énoncés prospectifs (« énoncés prospectifs »), y compris l'investissement dans Red Leaf Resources Inc., le développement des actifs de pétrole de shale et l'ampleur et les échéanciers des opérations au Québec.

Bien que la Société soit d'avis que les attentes reflétées dans nos énoncés prospectifs sont raisonnables, nos énoncés prospectifs ont été basés sur des facteurs et des hypothèses concernant des événements futurs qui pourraient s'avérer inexacts. Ces facteurs et ces hypothèses sont basés sur l'information dont dispose actuellement la Société. De tels énoncés comportent des éléments de risque, des incertitudes et autres facteurs connus et inconnus qui peuvent influencer les résultats ou les événements réels et faire que les résultats ou les événements réels soient matériellement différents de ceux annoncés, anticipés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Donc, les lecteurs sont avertis de ne pas se fier outre mesure sur les énoncés prospectifs, puisque aucune garantie ne peut être faite quant aux résultats, aux réalisations ou aux niveaux d'activités futurs. Les risques, incertitudes et hypothèses matérielles et autres facteurs qui pourraient toucher les résultats réels sont discutés dans notre Formulaire d'information annuel et autres documents disponibles sur www.sedar.com. De plus, les énoncés prospectifs dans ce document sont faits en date de ce document et, sauf lorsque cela est requis par la loi applicable, la Société ne reconnaît aucune obligation de publier des mises à jour ou de réviser tout autre énoncé prospectif, que ce soit suite à de nouvelles informations, des événements futurs ou tout autre facteur. Les énoncés prospectifs dans ce document sont expressément visés par cet avertissement.

Ce communiqué de presse de constitue pas une offre de vente de titres aux États-Unis. Ces titres ne peuvent pas être offerts ou vendus aux États-Unis s'ils ne sont pas enregistrés ou ne font pas l'objet d'une dispense en vertu de la loi intitulée « United States Securities Act », en sa version modifiée.

Les montants des barils équivalents pétrole (bep) peuvent être trompeurs, notamment s'ils sont utilisés sans contexte. Un taux de conversion bep a été calculé à l'aide d'un taux de conversion de six mille pieds cubes de gaz naturel pour un baril et est basé sur une méthode de conversion d'équivalence d'énergie à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur économique à la tête de puits.

Les termes « flux de trésorerie lié à l'exploitation » et « revenus nets » utilisés dans ce communiqué de presse ne sont pas des termes des PCGR. Questerre utilise ces mesures afin de faciliter l'évaluation de ses rendements.

À titre d'indicateur du rendement de Questerre, le flux de trésorerie lié à l'exploitation ne doit pas être considéré comme étant une solution de rechange au flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ni être interprété de façon plus explicite tel que déterminé conformément par les PCGR canadiens. L'analyse du flux de trésorerie lié à l'exploitation de Questerre peut ne pas se comparer à celle déclarée par d'autres entreprises. Questerre considère que le flux de trésorerie lié à l'exploitation est une mesure clé puisqu'il démontre la capacité de la Société à générer la liquidité nécessaire pour financer ses exploitations et soutenir ses activités.

Pour l'année terminée le 31 décembre 2011 2011 2010
Cash flows from operating activities $ 10,595,507 $ 3,629,524
Net change in non-cash operating working capital (532,570 ) 1,115,036
Cash flows from operations $ 10,062,937 $ 4,744,560

La Société considère que les revenus nets sont une mesure clé puisqu'ils démontrent sa rentabilité relativement au cours des produits de base actuels. Les revenus nets liés à l'exploitation par bep égalent les revenus totaux du pétrole et du gaz naturel par bep ajustés pour les redevances par bep et les charges d'exploitation par bep.

La Société utilise également le terme «surplus du fonds de roulement". L'excédent en fonds de roulement, tel que présenté, n'a pas de signification normalisée prescrite par les PCGR et peut ne pas être comparables avec le calcul des mesures similaires pour d'autres entités. L'excédent de capital de travail, tel qu'il est utilisé par la Société, est calculé comme actif à court terme moins passif à court terme à l'exclusion de la partie actuelle de la responsabilité de rémunération en actions en fonction.

En cas de divergence entre le présent communiqué de presse en français et le communiqué de presse en anglais, le communiqué de presse original en anglais a préséance.

Renseignements

  • Questerre Energy Corporation
    Anela Dido
    relations avec les investisseurs
    (403) 777-1185
    (403) 777-1578 (FAX)
    info@questerre.com