Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada

18 déc. 2008 09h59 HE

Quinze ans d'emprisonnement pour un Canadien extradé aux Etats-Unis dans le cadre d'une affaire de télémarketing trompeur

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 déc. 2008) - Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd'hui que Lloyd Prudenza a été condamné à 15 ans d'emprisonnement par un tribunal américain pour avoir pris part à une opération de télémarketing trompeur transfrontalière qui a lésé près de 40 000 consommateurs.

Prudenza ainsi que David Dalglish et Leslie Anderson ont dirigé à partir de Toronto cette opération de télémarketing trompeur qui consistait à offrir à des demandeurs américains, moyennant des frais, des cartes de crédit sans jamais les leur remettre. Dalglish a écopé cette année d'une peine de 19 ans et 7 mois d'emprisonnement, tandis qu'Anderson devra purger une peine d'emprisonnement de 23 ans et 4 mois. Le tribunal fédéral américain du Southern District of Illinois a indiqué dans sa sentence que la peine de Prudenza était moins sévère que celles de ses complices en raison de ses ennuis de santé. Ces trois individus ont été condamnés à verser collectivement plus de 5 millions de dollars de dédommagement aux victimes.

"Les efforts que nous avons déployés de part et d'autre de la frontière ont permis de traduire en justice le dernier des individus impliqués dans cette fraude qui a lésé de nombreux consommateurs", a indiqué Andrea Rosen, sous-commissaire de la concurrence. "La sévérité de ces peines devrait servir d'avertissement et faire savoir que le télémarketing trompeur est pris très au sérieux des deux côtés de la frontière."

Prudenza, Dalglish et Anderson étaient les principales têtes dirigeantes du First Capital Consumers Group, qui a fraudé près de 40 000 consommateurs américains rendus vulnérables par leurs mauvais antécédents en matière de crédit. En 2001-2002, à partir de locaux de vente sous pression situés à Toronto, des agents de télémarketing annonçaient à des résidents américains que leur dossier avait été approuvé pour l'émission d'une carte de crédit MasterCard ou Visa. Les victimes devaient acquitter des frais d'ouverture de dossier (d'environ 200 $US) pour ensuite recevoir l'une de ces deux cartes, voire les deux, sauf que jamais une carte de crédit valide ne leur était envoyée. Cette pratique frauduleuse a permis de rapporter quelque huit millions de dollars américains.

Prudenza, Dalglish et Anderson ont été arrêtés au terme d'une enquête menée par le Bureau de la concurrence. Ils ont été accusés d'avoir enfreint la Loi sur la concurrence et le Code criminel. Au nombre des accusations qui ont été portées contre eux figurent les suivantes : télémarketing trompeur, complot en vue de commettre un acte criminel, fraude et possession de biens criminellement obtenus. A la demande formelle du département de la Justice américain, ils ont été extradés aux Etats-Unis pour y subir leur procès.

Le Bureau de la concurrence appuie cette initiative et souligne les efforts de ses partenaires canadiens et américains, en particulier le United States Attorney's Office du Southern District of Illinois, le ministère de la Justice du Canada, le département de la Justice des Etats-Unis, le United States Postal Inspection Service de St. Louis et la Federal Trade Commission de la région du Midwest à Chicago.

Le Bureau a mené l'enquête en collaboration avec ses partenaires de l'Alliance stratégique de Toronto, dont font également partie la Police provinciale de l'Ontario, le Service de police de Toronto, la GRC, le ministère des petites entreprises et des services aux consommateurs de l'Ontario, le centre d'appel antifraude du Canada (PhoneBusters), la U.S. Federal Trade Commission, le United States Postal Inspection Service et l'Office of Fair Trading du Royaume-Uni. Composée de plusieurs organismes d'application de la loi, l'Alliance a été créée pour contrer le marketing trompeur transfrontalier.

Le Bureau de la concurrence est un organisme indépendant d'application de la loi qui contribue à la prospérité des Canadiens en protégeant et en favorisant des marchés concurrentiels et en permettant aux consommateurs de faire des choix éclairés.

Renseignements

  • Renseignements à l'intention des médias :
    Direction générale des relations externes
    et des affaires publiques
    Pamela Wong
    Conseillère en communications
    819-953-7734
    ou
    Renseignements généraux :
    Bureau de la concurrence
    Centre des renseignements
    819-997-4282 / Sans frais : 1-800-348-5358
    ATS (malentendants) : 1-800-642-3844