Ressources minières Radisson inc.
TSX CROISSANCE : RDS

Ressources minières Radisson inc.

08 oct. 2013 08h00 HE

Radisson débute la prospection de sa nouvelle propriété de phosphate "Lac Gouin SSO"

ROUYN-NORANDA, QUÉBEC--(Marketwired - 8 oct. 2013) - Ressources minières Radisson inc. (TSX CROISSANCE:RDS) est heureuse d'annoncer le démarrage de travaux de prospection sur sa propriété Lac Gouin SSO située à environ 65 km au sud-est du dépôt de phosphate du projet Lac à Paul d'Arianne Phosphate Inc. La propriété lac Gouin est localisée à environ 115 km au nord du Lac Saint-Jean, Province de Québec et elle est facilement accessible par des chemins forestiers.

La propriété Lac Gouin SSO est localisée dans la province géologique du Grenville. Elle est incluse dans l'anorthosite du Lac-Saint-Jean qui est le plus vaste complexe anorthositique connu au monde, couvrant environ 20 000 km carrés (rapports du MRNF géologie Québec : Laurin, A.F., Sharma, KNM, 1975, RG161). La Province de Grenville au Québec renferme des ressources en phosphate associées aux complexes anorthositiques, aux complexes ignés lités et aux carbonatites des complexes alcalins.

Aucune production d'apatite ne se fait actuellement au Québec cependant deux projets miniers avancés visant la production de concentrés d'apatite pour le marché mondial sont à l'étude présentement. Il s'agit du projet Lac à Paul d'Arianne Phosphate Inc. au nord du Lac St-Jean avec des ressources mesurées-indiquées de 590 Mt @ 7.13 % P2O5 à une teneur de coupure de 4.0% P2O5 (Référence : Rapport technique 43-101, Geoservices Goldminds, mars 2013), et du projet de la mine Arnaud à Sept-Îles avec des ressources mesurées-indiquées de 482 Mt @ 4.18 % P2O5 à une teneur de coupure générale de 1.76% P2O5 (Référence : Étude de pré-faisabilité, SGS Canada, juillet 2013).

L'objectif de cette première phase de travaux de prospection, sur la propriété de Radisson, vise d'abord à retrouver, confirmer et délimiter la taille réelle et la nature de la minéralisation de l'indice historique de fer et apatite découvert par les travaux de cartographie du Ministère des Ressources Naturelles du Québec en 1962.

L'indice sera échantillonné pour analyser son contenu en phosphate (P2O5) et autres éléments d'intérêt potentiel. Une reconnaissance sur l'ensemble de la propriété ainsi que l'échantillonnage des différentes lithologies sont également prévus afin d'aider à mieux comprendre la géologie de ce secteur fortement métamorphisé, éventuellement permettre de mettre à jour d'autres indices potentiels sur la propriété, et supporter une meilleure planification des travaux à venir.

Selon les rapports du Ministère des Ressources naturelles du Québec, l'indice consiste en un amas de monzonite riche en magnétite, en contact avec une anorthosite du complexe anorthositique du Lac Saint-Jean, une syénite et une syénite quartzique. Il est orienté N000-010 et mesure 4,5km de longueur par 0,4 à 1,2 km de largeur. La teneur en magnétite peut atteindre jusqu'à 25% et celle en apatite 15%. (Publications du MNRF Géologie Québec, Anderson, A., 1963, RP 504).

L'apatite est le minéral le plus répandu des minéraux phosphatés. Il contient plus de 41 % d'oxyde de phosphore (P2 O5), ce qui en fait la source la plus importante de phosphate. Le phosphore est aussi l'un des trois composants primaires des engrais minéraux. Le phosphate (P2O5) extrait de roches phosphatées est utilisé principalement (> 90%) dans la fabrication de fertilisant agricole.

Il existe plusieurs types de gisements d'apatite. Les gisements associés aux roches sédimentaires et aux roches ignées (dont les complexes anorthositiques) constituent les deux principaux types de gisements d'apatite. Dans les complexes anorthositiques, l'apatite se trouve fréquemment avec les minéralisations de fer-titane. Au Québec, on trouve des gîtes d'apatite de ce type notamment dans les suites anorthositiques du lac Saint-Jean, de Labrieville et de Havre-Saint-Pierre.

Yolande Bisson, ing. MBA agit en tant que personne qualifiée pour la Société et a rédigé et ou révisé le contenu de ce communiqué.

SITE WEB :

Pour en connaître davantage sur Ressources minières Radisson et ses projets, la Société vous invite à vous rendre sur son nouveau site web (www.radissonmining.com).

À PROPOS DE RESSOURCES MINIÈRES RADISSON :

Radisson est une société d'exploration minière basée au Québec. Les propriétés contigües O'Brien et Kewagama, recoupées par la faille régionale de Cadillac, constituent le principal actif de Radisson. On y retrouve l'ancienne mine O'Brien qui est considérée avoir été le principal producteur d'or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi à l'époque de sa production (1 310 356 tonnes courtes à 0,448 oz/t entre 1925-1956; RPA, mai 2007). La Société concentre les efforts d'exploration sur la Zone 36Est située à environ 2000 pieds (610 mètres) à l'est du puits principal de l'ancienne mine O'Brien.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements