Santé Canada

Santé Canada

09 nov. 2010 14h34 HE

Rappel des risques associés à la consommation de mollusques ou de crustacés crus ou mal cuits

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 nov. 2010) - Santé Canada rappelle aux Canadiens que les mollusques bivalves crus (huîtres, palourdes, pétoncles, moules, coques, etc.) peuvent être porteurs de bactéries, de virus et de toxines susceptibles de causer des maladies d'origine alimentaire s'ils ne sont pas récoltés, entreposés, manipulés ou préparés adéquatement.

Bien manger avec le Guide alimentaire canadien recommande au moins deux portions de poisson ou de fruits de mer par semaine. Toutefois, comme pour tout autre aliment, les mollusques, crustacés et autres fruits de mer doivent être entreposés, manipulés et préparés avec soin pour prévenir les maladies. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement vulnérables aux maladies d'origine alimentaire et devraient éviter de consommer des mollusques et crustacés crus ou mal cuits.

Voici quelques mesures à prendre pour éviter la contamination :

  • Procurez-vous les mollusques bivalves auprès de sources fiables et gardez-les au froid (moins de 4 °C). Le détaillant devrait être en mesure de vous montrer l'étiquette de l'expéditeur attestant que le produit provient d'une source approuvée.
  • Réfrigérez immédiatement après l'achat. Ne placez jamais un mollusque ou crustacé vivant dans un contenant fermé ou dans de l'eau fraîche. Recouvrez-le d'un linge humide et placez-le sur l'étagère du bas dans le réfrigérateur. Entreposez la chair dans un contenant fermé. On peut réfrigérer les mollusques et crustacés crus pendant quelques jours, selon la fraîcheur et la qualité du produit. On peut les conserver au congélateur entre deux et quatre mois. Les huîtres écaillées doivent être congelées si vous ne prévoyez pas les consommer dans les deux jours.
  • Vérifiez l'emballage des fruits de mer surgelés. Assurez-vous qu'il n'est ni déchiré ni ouvert et que la quantité de cristaux de glace recouvrant l'emballage est minime. Autrement, cela pourrait signifier que le produit a été congelé pour une longue période ou qu'il a été dégelé puis recongelé. Rangez les mollusques et crustacés surgelés au congélateur tout de suite après l'achat, jusqu'au moment de les utiliser. Vous ne devez jamais faire dégeler les fruits de mer à la température ambiante, mais au réfrigérateur, dans l'eau froide ou au micro-ondes si vous voulez les apprêter immédiatement. Si vous faites dégeler un aliment dans l'eau froide, remplacez l'eau toutes les 30 minutes.
  • Gardez les mollusques bivalves séparés des aliments cuits et adoptez de bonnes pratiques d'hygiène : lavez-vous les mains avant d'apprêter la nourriture et après avoir manipulé des mollusques et crustacés crus ; nettoyez les comptoirs et ustensiles à l'eau tiède savonneuse après avoir cuisiné.
  • Assurez-vous d'acheter des mollusques et crustacés frais. La coquille des huîtres, palourdes, pétoncles, moules et coques fraîches devrait être close ou se refermer hermétiquement lorsqu'on tape légèrement dessus.
  • Les huîtres écaillées (habituellement vendues dans des contenants) ne doivent pas être consommées crues.
  • Il est préférable de faire cuire les huîtres, palourdes, pétoncles, moules et coques afin de réduire le risque de maladie d'origine alimentaire. Voici comment procéder pour les mollusques bivalves :
    • faites bouillir les huîtres, palourdes, pétoncles, moules ou coques jusqu'à ce que la coquille s'ouvre et poursuivez l'ébullition pendant 3 à 5 minutes. Vous devriez également faire bouillir ou mijoter les mollusques écaillés pendant au moins 3 minutes ou jusqu'à ce que les rebords se recourbent ;
    • faites-les cuire à la vapeur de 4 à 9 minutes et jetez celles qui ne sont pas ouvertes ;
    • faites-les frire pendant au moins 3 minutes à 190 °C (375 °F) ;
    • faites-les cuire pendant au moins 10 minutes à 230 °C (450 °F).

Si vous souhaitez récolter vous-mêmes des mollusques bivalves, assurez-vous de le faire dans un secteur où la récolte est autorisée. Mollusques et crustacés peuvent contenir des contaminants chimiques ou des toxines naturelles produites par des algues marines à n'importe quelle période de l'année. La cuisson NE détruit PAS ces toxines. Communiquez avec le bureau de Pêches et Océans le plus près (vous trouverez le numéro dans les pages bleues de votre annuaire téléphonique) pour connaître les secteurs ouverts à la pêche aux mollusques bivalves. Vous pouvez aussi communiquer avec votre administration locale ou votre gouvernement provincial pour connaître les restrictions sur la pêche ou obtenir des conseils sur la consommation de mollusques et de crustacés qui n'ont pas été achetés dans un établissement commercial.

On estime qu'il se produit chaque année au Canada environ 11 millions de cas d'intoxication alimentaire. Bien souvent, ces intoxications auraient pu être évitées grâce à des pratiques de manipulation et de préparation adéquates.

Pour en savoir plus sur la salubrité des mollusques et crustacés, consultez les sites suivants :

Feuillet d'information du gouvernement du Canada sur la salubrité des mollusques et des crustacés ( http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/securit/kitchen-cuisine/shellfish-mollusques-fra.php )

Partenariat canadien pour la salubrité des aliments (www.soyezprudentsaveclesaliments.ca)

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Renseignements au public:
    613-957-2991
    1-866-225-0709