BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

20 août 2012 11h00 HE

RAPPEL: Les caisses enregistreuses tinteront alors que les Canadiens prévoient dépenser davantage pour la rentrée-BMO

- Les Canadiens prévoient consacrer en moyenne 362 $ aux achats de la rentrée-comparativement à 319 $ l'an dernier.

- Quarante-six pour cent feront leurs achats chez des détaillants locaux-seulement un sur quatre en ligne.

- Quatre-vingt-seize pour cent cherchent à réduire le coût de leurs achats pour la rentrée.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 20 août 2012) - Alors que les inquiétudes économiques persistent, les détaillants canadiens peuvent espérer un coup de pouce des acheteurs pour la rentrée pendant la deuxième période d'achats en importance de l'année. Un nouveau sondage rendu public aujourd'hui par BMO Banque de Montréal montre que les Canadiens comptent consacrer plus d'argent que l'an dernier à leurs achats de la rentrée, et près de la moitié (46 %) prévoient faire leurs achats auprès de détaillants locaux.

« Pour de nombreux commerces de détail, la période des achats de la rentrée est la deuxième en importance de l'année », a déclaré Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises de BMO. « C'est aussi une excellente occasion pour les consommateurs d'appuyer leurs commerces locaux en achetant les articles nécessaires pour entreprendre l'année scolaire du bon pied. »

Selon le sondage réalisé par Pollara, 54 % des Canadiens feront cette année des achats pour la rentrée, alors que les consommateurs prévoient dépenser en moyenne 362 $, comparativement à 319 $ en 2011 (une augmentation de 13 %). Selon le sondage, voici les montants que les Canadiens prévoient dépenser :

  • 164 $ par enfant à la maternelle et au primaire;
  • 171 $ par enfant au secondaire;
  • 213 $ par enfant dans l'enseignement postsecondaire et universitaire.

À l'échelle régionale, pour une deuxième année consécutive, les Québécois prévoient consacrer le plus d'argent aux achats de la rentrée (421 $), suivis des Canadiens de l'Atlantique et Colombie-Britannique (397 $). Encore une fois, les habitants des Prairies sont ceux qui prévoient dépenser le moins (200 $).

Encore d'après le sondage, la majorité des Canadiens pensent faire leurs achats auprès de sources multiples, car 85 % disent qu'ils feront des achats dans les grandes surfaces, 46 % chez les détaillants locaux et indépendants et 26 % en ligne. Les Albertains sont les plus susceptibles (90 %) de faire des achats dans les grandes surfaces, les Britanno-Colombiens les plus susceptibles (66 %) de faire des achats dans les petits commerces et les Ontariens les plus susceptibles (34 %) de faire des achats en ligne.

« Les dépenses des consommateurs canadiens ont ralenti et semblent en voie de connaître une croissance inférieure à 2 % au troisième trimestre après avoir connu une progression de 2,4 % en 2011 », a déclaré Robert Kavcic, économiste, BMO Marchés des capitaux. « Les faibles taux d'intérêt qui se poursuivent donneront un certain soutien, mais la confiance chancelante pourrait nuire à la période des achats de la rentrée. »

Stratégies d'économie

Selon le sondage de BMO, les consommateurs canadiens cherchent résolument à économiser pendant la période des achats de la rentrée, car 96 % d'entre eux comptent faire des efforts pour limiter leurs dépenses. Les stratégies les plus fréquentes comprennent la recherche d'aubaines et l'utilisation de coupons (65 %), la comparaison des prix d'un magasin à l'autre (64 %), la réutilisation des fournitures de l'année dernière (55 %) et l'achat de seulement ce qui est essentiel (50 %). En comparaison, les consommateurs sont moins susceptibles de recourir à des stratégies comme :

  • dire « non » aux enfants qui veulent des articles coûteux ou à la mode - 32 %;
  • établir un budget ferme - 29 %;
  • utiliser les articles déjà utilisés par les autres membres de la famille - 17 %.

Pour les étudiants qui font leurs propres dépenses de la rentrée, BMO offre la carte MasterCard SPC sans frais pour étudiants qui comprend une adhésion gratuite au programme SPC - qui offre des rabais de 10 à 15 % chez des centaines de détaillants au Canada - et la possibilité d'obtenir des milles de récompense AIR MILES ou des primes de fidélisation en espèces.

BMO indique combien les Canadiens peuvent s'attendre à payer pour certains articles pour la rentrée.

Catégorie Coût total approximatif
Fournitures scolaires
• Stylos, crayons, papier réglé, gommes à effacer, feuillets autoadhésifs, surligneurs, carnets, organiseurs et classeurs à anneaux


25 à 40 $
Vêtements
• Paire de jeans, 2 chemises, chandail, paire de chaussures de course, 3 paires de chaussettes et 3 sous-vêtements


210 à 260 $
Accessoires
• Sac à dos, trousse et sac-repas

35 à 50 $
Divers
• Aimants, cadenas, tenue de sport et écouteurs

25 à 40 $
BUDGET TOTAL DE LA RENTRÉE :
295 à 390 $
Autres articles - technologie :
• Calculatrice, ordinateur portable, imprimante et clé USB (8 Go)

800 à 1200 $
*Selon un échantillon des prix de vente actuels sur Internet des grands détaillants pour les fournitures de la rentrée

Le sondage a été réalisé en ligne du 31 juillet au 3 août 2012 par Pollara Strategic Insights auprès d'un échantillon de 1000 Canadiens. Un échantillon aléatoire de la même taille comporterait une marge d'erreur de ±3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 525 milliards de dollars au 30 avril 2012 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements