BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Nesbitt Burns

BMO Nesbitt Burns

12 avr. 2013 10h03 HE

RAPPEL : Les Canadiens déclarent leurs revenus parce que c'est "la bonne chose à faire", selon le Sondage de BMO Nesbitt Burns sur la psychologie de l'impôt

- Cinquante-deux pour cent des répondants affirment déclarer leurs revenus parce que c'est « la bonne chose à faire », faisant ainsi preuve de civisme

- Quatre-vingt-quatorze pour cent des Canadiens disent déclarer leurs revenus de particuliers chaque année

- Parmi ceux qui n'envoient pas de déclaration de revenus, un quart prétendent être trop occupés pour le faire

- Remplir une déclaration de revenus chaque année pourrait maximiser les remboursements d'impôt et éviter les pénalités et les frais d'intérêts

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwired - 12 avril 2013) - Alors que les Canadiens se trouvent en pleine période de production de leurs déclarations de revenus des particuliers au titre de l'année 2012, avant la date limite du 30 avril, BMO Nesbitt Burns a annoncé aujourd'hui la publication de son Sondage sur la psychologie de l'impôt, qui se penche sur ce qui motive les Canadiens à produire leur déclaration de revenus.

Selon les résultats du sondage, des 94 pour cent de Canadiens qui produisent une déclaration de revenus chaque année, plus de la moitié (52 pour cent) affirment agir ainsi parce que c'est « la bonne chose à faire ».

« Le fait que plus de la moitié des Canadiens estiment que produire une déclaration de revenus et payer ses impôts est la bonne chose à faire en dit long sur nous en tant que nation », a déclaré John Waters, vice-président et chef, Planification fiscale et successorale, groupe Planification du patrimoine, BMO Nesbitt Burns. « Les impôts servent à financer des programmes gouvernementaux indispensables, tels que les soins de santé et l'éducation. Les conclusions du sondage laissent entendre que les Canadiens sont tout à fait disposés à faire leurs devoirs de citoyens, chaque année à la période des déclarations de revenus. »

Les résultats du sondage ont également révélé d'autres raisons pour lesquelles les Canadiens produisent chaque année leur déclaration de revenus. Parmi celles-ci :

  • ils s'attendent à un remboursement d'impôt (28 pour cent);
  • il est trop compliqué de ne pas la produire chaque année (22 pour cent);
  • ils ont peur de subir un contrôle fiscal (11 pour cent).

Pourquoi ne pas produire sa déclaration de revenus chaque année?

Le sondage s'est également penché sur les raisons qui poussent certains Canadiens à ne pas produire leur déclaration de revenus chaque année. Ainsi :

  • un quart d'entre eux (24 pour cent) ont répondu être trop occupés;
  • vingt pour cent affirment ne pas savoir comment remplir leur déclaration de revenus;
  • dix-sept pour cent estiment ne pas gagner suffisamment d'argent pour remplir une déclaration de revenus.

John Waters a insisté sur le fait que les Canadiens qui trouvent trop compliqué de remplir leur déclaration de revenus ou qui ne parviennent pas à trouver le temps de le faire devraient consulter un fiscaliste pour les aider, afin de respecter la date limite et d'éviter ainsi de devoir payer des intérêts ou des pénalités sur toute somme due.

« Si vous devez de l'argent au gouvernement, assurez-vous de payer rapidement, afin de vous éviter des pénalités ou des problèmes », a-t-il expliqué. « À l'inverse, si vous attendez un remboursement, plus vous produirez votre déclaration tôt, et plus vous recevrez votre remboursement rapidement. Celui-ci pourra ensuite vous servir à rembourser vos dettes, ou à accroître votre épargne. »

Pour de plus amples renseignements au sujet de BMO Nesbitt Burns, n'hésitez pas à consulter notre site Internet, à l'adresse www.bmo.com/nesbittburns-francais.

Le sondage en ligne a été effectué du 15 au 19 mars 2013, auprès d'un échantillon de 1 002 Canadiens. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

Renseignements