Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

16 sept. 2013 08h30 HE

RAPPEL : Les scientifiques canadiens demandent au gouvernement fédéral de prendre parti pour la science

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 16 sept. 2013) - Un an après le triste rassemblement qui marquait « la mort du fait scientifique » (Death of Evidence) sur la colline Parlementaire à Ottawa, les scientifiques canadiens et leurs alliés partent à nouveau en croisade. Le 16 septembre prochain, des rassemblements se tiendront un peu partout au pays pour sensibiliser l'opinion publique à l'importance de la libre circulation de l'information scientifique et ce, dans l'intérêt public.

Divers événements se tiendront notamment à Ottawa, Montréal, Vancouver, Toronto, Edmonton, Yellowknife, Frédéricton, Halifax ainsi que dans de nombreuses autres villes canadiennes.

« Les scientifiques préféreraient mener leurs travaux de recherche plutôt que de s'adonner à des activités de sensibilisation, mais nous sommes nombreux à être préoccupés par le piètre état du domaine scientifique au Canada et nous croyons que les Canadiens doivent être informés des enjeux que cela soulève », a indiqué le Dr Scott Findlay, cofondateur de Evidence for Democracy et professeur associé au Département de biologie de l'Université d'Ottawa. « La qualité de vie dont nous bénéficions comme Canadiens résulte en grande partie des découvertes scientifiques et des innovations technologiques. Tous les Canadiens ont donc intérêt à défendre la viabilité de la recherche scientifique du secteur public, ainsi que la prise en compte de l'information scientifique pour protéger les valeurs auxquelles nous tenons. »

Ces événements sont organisés par Evidence for Democracy (E4D), un organisme non-partisan pour la défense du libre accès à l'information scientifique et supporté par des représentants de la communauté scientifique, chercheurs et étudiants, dont la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants et l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada.

Pour la Dre Katie Gibbs, biologiste et directrice de Evidence for Democracy (Des faits pour la démocracie), « La science fait une différence. La "bonne" science, lorsqu'elle est à l'origine des "bonnes" décisions, permet de maintenir la qualité de l'air et de l'eau, de protéger notre santé et les aliments que nous consommons, en plus d'être un moteur pour le développement économique.»

Alors que le Premier ministre Harper et son cabinet se préparent pour la prochaine session parlementaire E4D et des scientifiques de partout à travers le Canada leur demande de démontrer leur engagement en faveur de la science et ce, dans l'intérêt public, en :

(1) Permettant la libre circulation de l'information scientifique financée avec des fonds publics

(2) Prenant en considération la meilleure information scientifique disponible afin de prendre les meilleures décisions possibles

(3) Finançant autant la recherche fondamentale que la recherche appliquée

QUOI : Événement « Debout pour la science »

QUAND : Le lundi 16 septembre à 12h00

OÙ: Sur la colline Parlementaire à Ottawa et partout à travers le pays

QUI: Prendront la parole lors du rassemblement :

  • Dr Béla Joós, professeur au Département de physique de l'université d'Ottawa;
  • Dr John Stone, professeur adjoint au Département de géographie et études environnementales de l'université Carleton et membre du Groupe intergouvernemental sur les changements climatiques;
  • Dr Kapil Khatter, médecin de famille et ancien directeur de l'Association canadienne des Médecins pour l'environnement;
  • Gary Corbett, président de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, et
  • plusieurs autres.

La liste complète des rassemblements pancanadiens « Debout pour la science » est disponible sur notre site Internet à : https://evidencefordemocracy.ca/standupforscience

Renseignements