BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

14 sept. 2012 08h00 HE

RAPPEL : Selon le sondage 2012 de BMO auprès des étudiants, les étudiants financent leurs propres études supérieures

Un sondage fait état de sources de financement multiples : emploi, épargne de l'étudiant, parents et autres membres de la famille, prêts, bourses.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 14 sept. 2012) - Avec le début de la nouvelle année universitaire, un sondage commandé par BMO Banque de Montréal révèle que les deux tiers des étudiants travaillent et que la principale source de financement des droits de scolarité et des frais des études postsecondaires est l'argent que les étudiants ont gagné et épargné eux-mêmes.

Le coût total des études postsecondaires - selon une étude du gouvernement fédéral qui tient compte des droits de scolarité, des fournitures, du logement et des autres dépenses - s'élève en moyenne à 14 500 $ par année.

Le sondage annuel 2012 de BMO auprès des étudiants, réalisé par Pollara, fait état des multiples sources de financement :

  • Deux tiers (67 %) des étudiants de niveau postsecondaire ont travaillé - et invoquent les dépenses d'études comme principale raison pour travailler.
  • Chez près des deux tiers des étudiants (62 %), l'argent épargné est la principale source de financement des études.
  • Un peu plus de la moitié (52 %) reçoivent l'aide des parents et des autres membres de la famille et 49 % dépendent des prêts aux étudiants.
  • Près de la moitié (45 %) des étudiants de niveau postsecondaire reçoivent des bourses.

Étudiants occupant un emploi

Le sondage auprès des étudiants a aussi révélé les faits suivants :

  • Le quart d'entre eux (23 %) travaille à temps plein, tandis que 43 % travaillent à temps partiel.
  • Les étudiants occupant un emploi travaillent pour payer leurs études (75 %), pour avoir de l'argent à dépenser (65 %), pour acquérir de l'expérience professionnelle pour un emploi futur (61 %) ou pour rembourser des dettes (22 %).
  • À l'échelle régionale, les taux d'emploi des étudiants sont le plus élevés dans les Prairies (81 %), en Alberta (79 %) et dans le Canada atlantique (78 %).

« Comme la fréquentation d'un collège ou d'une université représente un investissement important, il est essentiel que les étudiants et leurs parents soient sur la même longueur d'onde pour le financement des études postsecondaires », a déclaré Su McVey, vice-présidente, BMO Banque de Montréal. « Le recours à un régime enregistré d'épargne-études (REEE) - auquel les parents et les grands-parents peuvent cotiser - peut contribuer à payer les droits de scolarité. Au-delà de cela, l'étudiant et ses parents doivent travailler de concert pour dresser un budget complet avant le début de l'année universitaire pour la gestion des dépenses courantes. »

N'importe qui, y compris les grands-parents, peut investir dans l'avenir d'un enfant en ouvrant un REEE, un compte visant à mettre de côté de l'argent pour des études postsecondaires, ou en y ajoutant des cotisations. L'argent investi dans un REEE croît avec le temps grâce à l'intérêt composé et à la Subvention canadienne pour l'épargne-études. Par exemple, si vous investissez 200 $ par année, de la naissance de votre enfant jusqu'à ce qu'il ait 18 ans, il pourrait disposer d'économies pouvant s'élever à 11 000 $ pour ses études postsecondaires.

Mme McVey a ajouté que les étudiants devraient recourir aux ressources en ligne qui leur sont offertes, comme l'Outil de calcul pour le budget d'étudiant de BMO - un outil gratuit accessible sur BMO.com qui permet aux étudiants d'établir un budget pour l'année universitaire. De plus, l'outil de gestion financière BudgetSensé BMO des Services bancaires en ligne de BMO peut aider les étudiants à respecter leur budget grâce à la personnalisation de leurs dépenses et de leurs objectifs d'épargne.

BMO offre aux étudiants une option de services bancaires gratuits* et est la seule banque à prolonger cette offre d'une année pour les diplômés. Une Marge-crédit aux étudiants BMO, qui n'exige de l'intérêt que sur le montant effectivement emprunté, permet à l'étudiant d'en utiliser aussi peu ou autant qu'il en a besoin, jusqu'à concurrence de sa limite de crédit approuvée. De plus, l'étudiant peut effectuer des versements d'intérêt seulement pendant qu'il est aux études et jusqu'à un an après l'obtention de son diplôme.

Pour de plus amples renseignements sur la manière dont BMO peut rendre la vie étudiante plus abordable, tant pendant les études qu'après l'obtention du diplôme, passez dès aujourd'hui à une succursale de BMO ou consultez ce site.

Le sondage en ligne Pollara a été réalisé du 19 au 26 juillet 2012 auprès d'un échantillon de 1018 étudiants de niveau postsecondaire. Un échantillon aléatoire de cette taille comporterait une marge d'erreur de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.

* Avec le rabais pour les enfants, adolescents et étudiants appliqué au programme Plus suivant l'ouverture d'un compte de chèques principal ou d'un compte d'épargne à taux Avantageux. Les nouveaux diplômés d'études postsecondaires sont admissibles à des services bancaires sans frais pendant un an avec le programme de rabais aux étudiants. Vous devez payer tous les frais liés aux opérations, aux services et aux produits non inclus dans votre programme de services bancaires courants.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 542 milliards de dollars au 31 juillet 2012, et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires.

Renseignements