BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

26 juil. 2011 09h00 HE

RAPPEL : Selon un rapport de l'Institut Info-retraite BMO, la capacité des baby-boomers de prendre des décisions financières décline souvent avec l'âge

- Le déclin des capacités cognitives, qui peut être causé par la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence, entrave la capacité des Canadiens vieillissants de prendre des décisions financières.

- Commentaires de Tina Di Vito de BMO, du Dr Michael Baker et de Elena Hoffstein, LL.B.

- Une procuration perpétuelle est une façon efficace de se préparer à une possible incapacité de prendre des décisions.

- Moins de 60 pour cent des Canadiens âgés de 45 ans et plus ont établi une procuration perpétuelle.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 26 juillet 2011) -

Note par l'éditeur : Il y a trois vidéos associées à ce communiqué de presse.

L'Institut Info-retraite BMO a publié aujourd'hui un rapport qui soulève la question de l'impact potentiel du déclin des capacités cognitives des Canadiens vieillissants, un déclin souvent provoqué par la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence, et qui décrit comment cette affliction peut influer sur leur capacité de prendre des décisions financières.

Intitulé La prise de décisions financières : qui gérera votre argent quand vous serez inapte à le faire, le rapport fait état du vieillissement rapide de la population canadienne; Statistique Canada prévoit que dans les dix prochaines années, au Canada, le nombre de personnes âgées dépassera celui des enfants de 14 ans et moins.

Selon le rapport, la majorité des Canadiens de 45 ans et plus estiment que les connaissances des gens en matière d'investissement augmentent avec l'âge1. Plusieurs études ont cependant révélé qu'avec l'âge, les capacités cognitives des gens déclinent, ce qui influe négativement sur leur capacité de prendre des décisions financières judicieuses.

« La capacité financière est considérée comme une activité mentale complexe qui peut s'avérer particulièrement vulnérable au vieillissement, affirme Tina Di Vito, directrice générale de l'Institut Info-retraite BMO. On peut dire sans se tromper qu'avec l'âge, la capacité de prendre des décisions financières se détériore graduellement. Cela ne va pas sans difficulté pour les Canadiens vieillissants car chacun sait qu'il n'est pas facile de gérer son argent même dans les meilleures circonstances. »

Le docteur Michael Baker, professeur de médecine à l'Université de Toronto et membre du Conseil consultatif sur la retraite BMO, observe que les personnes souffrant d'affections comme la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence peuvent ne pas être conscientes de leur état de santé. « Ces maladies débutent souvent de manière insidieuse. Elles commencent lentement et les symptômes se développent graduellement. Souvent, le malade et son entourage ne s'en rendent compte que lorsqu'elles commencent à nuire aux activités quotidiennes. Les personnes atteintes peuvent parfois bien fonctionner socialement mais perdre la capacité de discuter de sujets complexes comme les questions financières. »

L'importance d'une procuration perpétuelle

« Les Canadiens savent qu'ils doivent planifier leur retraite et la transition vers leur succession, poursuit Mme Di Vito. Cependant, ils sous-estiment souvent l'importance d'inclure ce document dans leur plan financier global. »

Une procuration perpétuelle est un document spécifiquement conçu pour prévoir les cas d'inaptitude. Il s'agit d'un document juridique par le biais duquel le signataire cède à une autre personne l'autorité légale de prendre des décisions sur ses finances et ses biens, et qui contribue à assurer la délégation adéquate de la gestion des affaires en cas de perte de capacité de prendre des décisions financières.

Le rapport de l'Institut Info-retraite BMO révèle les réalités suivantes relativement aux procurations perpétuelles :

  • 76 pour cent des Canadiens âgés de 45 ans et plus sont conscients de l'importance d'établir une procuration perpétuelle, mais moins des deux tiers (59 pour cent) en détiennent une.
  • Plus de la moitié (54 pour cent) de ceux qui n'ont pas de procuration perpétuelle ne pensent pas en avoir déjà besoin.
  • Plus d'un répondant sur cinq pensent qu'ils pourraient encore pouvoir établir une procuration perpétuelle après avoir été jugés inaptes à prendre des décisions financières.2

« Il est très important que les Canadiens comprennent qu'ils doivent se préparer à une éventuelle incapacité mentale pendant qu'ils sont encore mentalement aptes, affirme Elena Hoffstein, associée chez Fasken Martineau DuMoulin LLP et membre du Conseil consultatif sur la retraite BMO. En l'absence d'une procuration perpétuelle dûment préparée par un professionnel, le seul recours consiste souvent à confier la gestion de ses affaires à un tuteur nommé par un tribunal. »

L'Institut Info-retraite BMO offre les conseils suivants pour la préparation d'une procuration perpétuelle :

Choisir son mandataire soigneusement – Assurez-vous de nommer quelqu'un qui a le temps et la volonté d'assurer les responsabilités liées au rôle. Il importe également de choisir quelqu'un à qui vous faites entièrement confiance.

La dynamique familiale – Si vous comptez nommer l'un de vos petits-enfants, prenez le temps de choisir celui qui serait le plus apte à assumer ses responsabilités. Le fait de choisir parmi les petits-enfants peut souvent créer des tensions dans la famille; il est donc préférable d'annoncer votre décision ouvertement.

Autres options – Pour ceux dont l'actif est plus important ou dont les besoins sont plus complexes, il existe des stratégies de planification de l'inaptitude mieux adaptées à leurs besoins, comme les fiducies.

Pour lire l'intégrale du rapport, visitez le site : http://www.bmo.com/institutinforetraite.

Pour visionner des vidéos, visitez le site: http://www.bmomedia.com/bmori/fdm/tina.intro.fr.

Sources

1Sondage de Léger Marketing (27 mai 2011) effectué pour l'Institut Info-retraite BMO.

2Sondage de Léger Marketing (27 mai 2011) effectué pour l'Institut Info-retraite BMO.

Pour voir les vidéos associées à ce communiqué, veuillez visiter les liens suivant :

http://www.bmomedia.com/bmori/fdm/tina.intro.fr

http://www.bmomedia.com/bmori/fdm/medical.fr

http://www.bmomedia.com/bmori/fdm/legal.fr

Renseignements