BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

04 juil. 2012 09h00 HE

RAPPEL : Selon un sondage de BMO, les Canadiens sont en voie de se libérer de leur hypothèque en 15 ans

- Un répondant sur cinq avoue qu'il lui reste moins de cinq ans pour rembourser son hypothèque; seulement 12 pour cent en ont pour plus de 25 ans

- Selon la Direction des études économiques de BMO, la nouvelle réglementation sur les prêts hypothécaires devrait favoriser un atterrissage en douceur pour le marché immobilier canadien

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 4 juillet 2012) - À une semaine de l'entrée en vigueur des nouvelles règles hypothécaires du gouvernement fédéral, un sondage de BMO Banque de Montréal a révélé aujourd'hui qu'il reste en moyenne 15 ans aux Canadiens pour rembourser leur prêt hypothécaire.

Mené par Léger Marketing, le sondage a révélé les données suivantes :

Nombre d'années restant sur le prêt hypothécaire
TOTAL

C.-B.

ALB.

MAN./
SASK.

ONT.

QUÉ.

ATL.
Moins de 5 19 % 15 % 22 % 24 % 21 % 15 % 17 %
entre 6 et 10 19 % 22 % 13 % 20 % 21 % 17 % 16 %
entre 11 et 15 18 % 18 % 17 % 18 % 17 % 20 % 20 %
entre 16 et 20 20 % 14 % 21 % 16 % 20 % 23 % 17 %
entre 21 et 25 13 % 11 % 12 % 11 % 13 % 14 % 17 %
Plus de 25 12 % 20 % 14 % 12 % 7 % 12 % 13 %

Laura Parsons, spécialiste - Prêts hypothécaires, BMO Banque de Montréal, souligne que ces chiffres sont encourageants.

« Ces résultats suggèrent que les propriétaires d'une maison ont fait des choix responsables et qu'ils sont bien placés pour se libérer de leur dette dans un laps de temps raisonnable », poursuit Mme Parsons. « Qui plus est, ce délai moyen de remboursement hypothécaire devrait diminuer par suite de l'adoption des nouvelles règles hypothécaires, car nombre d'acheteurs devront opter pour un amortissement de 25 ans après le 9 juillet ».

Mme Parsons ajoute que la réduction de la limite de refinancement à 80 pour cent de la valeur nette immobilière - qui est prévue dans les nouvelles mesures - peut aussi encourager certains acheteurs à rembourser leur prêt hypothécaire plus rapidement afin de pouvoir élargir leurs options de refinancement plus tard. Cette disposition, lorsqu'elle est combinée à un amortissement de 25 ans ou moins, permettra aux acheteurs canadiens de se libérer de leur hypothèque plus rapidement, de payer moins d'intérêts au total et de cheminer vers une retraite exemple de dettes.

Sal Guatieri, économiste en chef, BMO Marchés des capitaux, précise que les mesures annoncées la semaine dernière par le ministre des Finances, Jim Flaherty, contribueront à alléger le poids de la dette des ménages canadiens et auront un effet modérateur important sur le marché immobilier canadien.

« Ces nouvelles règles, lesquelles limitent la disponibilité des prêts hypothécaires assurés à un amortissement de 25 ans ou moins et aux résidences valant moins d'un million de dollars, freineront la demande et modéreront les prix », a précisé M. Guatieri. « Selon nos estimations, pour neutraliser l'incidence de la modification des règles d'amortissement sur les paiements hypothécaires, les prix moyens des maisons devraient diminuer d'environ 3 pour cent. En favorisant un ralentissement de l'activité immobilière maintenant, les changements réglementaires devraient contribuer à produire un atterrissage en douceur plutôt qu'abrupte du marché. »

Le sondage a par ailleurs mis en lumière la manière dont les Canadiens gèrent actuellement leurs paiements hypothécaires :

  • environ la moitié (42 pour cent) préfèrent augmenter leurs paiements hypothécaires au fil du temps;
  • un répondant sur cinq (21 pour cent) opte pour un versement forfaitaire; la majorité (58 pour cent) ne pouvant se permettre que des paiements forfaitaires de 10 pour cent ou moins;
  • le quart des répondants (24 pour cent) ne font pas de paiements en sus de leurs paiements hypothécaires de base.

BMO offre les trucs et conseils suivants aux consommateurs pour les aider à s'affranchir de leur hypothèque plus rapidement :

Optez pour une période d'amortissement plus courte : Choisissez un prêt hypothécaire assorti d'une période d'amortissement plus courte; vous pourrez ainsi commencer à bâtir la valeur nette de votre maison plus tôt. En optant pour un amortissement plus court, vous paierez moins d'intérêts au total, vous vous prémunirez contre les augmentations de taux d'intérêt potentielles et vous évoluerez vers une retraite exemple de dettes.

Augmentez vos paiements : Il suffit de réduire quelque peu votre capital pour raccourcir la durée de votre hypothèque. En augmentant vos paiements - ne serait-ce que de quelques dollars - vous pourriez vous épargner quelques mensualités à la fin du terme de votre prêt hypothécaire.

Faites vos paiements aux deux semaines : Tentez d'augmenter la fréquence de vos paiements en optant pour un calendrier de paiement aux deux semaines plutôt que mensuel. Ce faisant, vous tirerez avantage du nombre de semaines que contient l'année. Si vous divisez votre paiement complet en paiements aux deux semaines, vous effectuerez 26 demi-paiements ou l'équivalent de 13 paiements complets au cours de l'année.

Le sondage de Léger Marketing a été réalisé en ligne du 19 au 22 mars 2012, dans le cadre du panel en ligne de Léger Marketing, LégerWeb, auprès d'un échantillon de 1 000 propriétaires de maison canadiens. Un échantillon aléatoire de la même taille comporterait une marge d'erreur de ±3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 525 milliards de dollars et d'un effectif de plus de 46 000 employés au 30 avril 2012, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires au détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements