BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

26 avr. 2013 09h00 HE

RAPPEL: Selon un sondage de BMO, les entreprises canadiennes sont profondément divisées sur les avantages du télétravail

- Le télétravail est défini comme le travail exercé hors du lieu de travail de l'entreprise.

- Les sociétés dont le siège est en Alberta sont les plus susceptibles d'offrir le télétravail.

- Les grandes entreprises sont deux fois plus susceptibles d'offrir le télétravail.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 avril 2013) - Selon un sondage de BMO Banque de Montréal auprès de propriétaires d'entreprises canadiennes, il existe d'importantes différences d'opinions sur les effets du télétravail sur le moral et la productivité des employés.

Parmi les entreprises canadiennes qui offrent le télétravail - la possibilité de travailler à distance - à leurs employés, 65 % indiquent que le télétravail a des répercussions favorables sur la productivité des employés tandis que 58 % indiquent qu'il améliore la qualité du travail produit par les employés en télétravail.

Les résultats du sondage indiquent toutefois qu'un certain nombre d'entreprises canadiennes hésitent à offrir le télétravail, car 61 % d'entre elles craignent des répercussions défavorables sur le moral et 53% sont hantées par la perspective d'une perte de productivité.

Le sondage, réalisé par Pollara, explore les avis des propriétaires au sujet des répercussions du télétravail sur leurs activités commerciales et révèle ce qui suit :

  • Les deux tiers (64 %) des entreprises estiment que le télétravail a des répercussions favorables sur le moral et sur la capacité d'attirer et de conserver des employés talentueux.
  • Plus de la moitié (54 %) des entreprises font état d'une réduction des frais de bureau et des frais généraux.

« Face à une population active en évolution, les entreprises canadiennes s'efforcent d'être flexibles, novatrices et attirantes en offrant des stimulants qui seront à l'avantage non seulement de l'organisation, mais aussi de leurs employés », a déclaré Steve Murphy, premier vice-président, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « Ces modalités de travail flexible aident les employés à mieux concilier travail et vie personnelle, améliorent la productivité au travail et renforcent le moral des employés. »

À l'heure actuelle, 23 % des sociétés offrent le télétravail. Les grandes entreprises sont deux fois plus susceptibles d'offrir le télétravail (47 % des grandes entreprises vs 22 % des petites entreprises), alors que moins du dixième (8 %) des employés de toutes les entreprises travaillent à distance.

Michael Thornburrow, premier vice-président, Affaires immobilières, BMO Groupe financier, a fait observer qu'être un travailleur mobile ne signifie pas nécessairement travailler chez soi. « En fait, les travailleurs mobiles peuvent être parmi les travailleurs les plus productifs d'une entreprise, car ils travaillent souvent dans divers bureaux de l'entreprise ou chez le client. En tenant compte de cela et en cherchant à éviter le coût des postes de travail vides lorsque les employés sont en déplacement, en vacances ou malades, de nombreux employeurs optent pour les bureaux à la carte - où les employés n'occupent pas nécessairement le même poste de travail tous les jours. Cette méthode offre un environnement plus flexible et peut entraîner des améliorations de la productivité et de la satisfaction des employés ainsi que des économies immobilières. »

Sociétés qui offrent le télétravail, par région

À l'échelle régionale, le sondage a permis de constater que les sociétés dont le siège est en Alberta étaient les plus susceptibles d'offrir le télétravail à leurs employés (34 %), tandis que les sociétés dont le siège est dans les provinces de l'Atlantique étaient les moins susceptibles de le faire (16 %).

Canada Atlantique Québec Ontario Prairies Sask. Alberta C.-B.
Sociétés qui offrent le télétravail 23 % 16 % 23 % 20 % 23 % 23 % 34 % 26 %

Sociétés qui offrent le télétravail, par secteur

  • Gestion et finances : 28 %
  • Fabrication : 14 %
  • Commerce de détail : 14 %
  • Services : 13 %
  • Agroentreprise : 3 %

Ce sondage a été réalisé du 25 février au 15 mars 2013 par Pollara auprès d'un échantillon de 500 propriétaires d'entreprises canadiennes. La marge d'erreur de ce sondage est de ± 4,4 %, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées par région et par taille d'entreprise, en fonction d'une étude de Statistique Canada de décembre 2011 afin qu'elles soient représentatives de tous les propriétaires d'entreprises canadiennes.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 542 milliards de dollars au 31 janvier 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services aux grandes entreprises, aux gouvernements et aux clients institutionnels.

Meilleur employeur au Canada

Au début de l'année, BMO a été sélectionné parmi les meilleurs employeurs au Canada pour les Canadiens de plus de 40 ans, le meilleur employeur du Grand Toronto et l'un des 100 meilleurs employeurs au Canada. On peut trouver les motifs de la sélection de BMO sur le site suivant : http://www.eluta.ca/top-employer-bank-of-montreal.

Renseignements