BMO Groupe financier

TSX : BMO
NYSE : BMO


BMO Groupe financier

27 févr. 2013 09h00 HE

RAPPEL : Selon une étude de BMO sur les REER, 82 % des retraités canadiens sont heureux et plusieurs sont très occupés

- Le tiers des retraités ont trop d'activités et pas assez de temps pour s'y consacrer.

- Un retraité sur trois disent que leur vie de retraité est plus chère que ce qu'ils avaient prévu.

- Un conseil aux jeunes Canadiens : commencez tôt à épargner autant que possible, si vous voulez réaliser votre style de vie idéal pendant votre retraite.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 27 fév. 2013) - Selon une étude de BMO Groupe financier, les Canadiens ont la retraite joyeuse. Lorsqu'on a demandé aux retraités canadiens ce qu'ils pensaient de leur style de vie, voici ce qu'ils ont répondu :

  • Quatre-vingt-deux pour cent des retraités sont contents de la vie qu'ils mènent.
  • Plus du tiers des répondants manquent de temps pour s'adonner à toutes leurs activités.
  • Six retraités interrogés sur dix disent que leur style de vie correspond à ce qu'ils avaient prévu.
  • La moitié des répondants disent qu'ils ont épargné assez d'argent pour leur retraite.

« C'est agréable de constater que les retraités canadiens semblent généralement satisfaits de leur style de vie, déclare Chris Buttigieg, directeur principal, Stratégies de planification de patrimoine, BMO Groupe financier. Les jeunes devraient prendre exemple sur leurs parents et voir dans ces réponses une raison supplémentaire de commencer à épargner s'ils veulent mener une vie satisfaisante pendant leur retraite. »

Regarder derrière, regarder devant

Cependant, c'est au fil des ans que la sagesse s'acquiert : certains retraités éprouvent encore des inquiétudes et des regrets.

  • Selon l'étude, bien qu'ils soient nombreux à dire qu'ils ont suffisamment épargné pour leur retraite, 42 % des retraités canadiens pensent qu'ils n'ont pas épargné assez.
  • La moitié des répondants (52 %) regrettent de ne pas avoir commencé plus tôt à épargner.
  • Lorsqu'on leur demande s'ils pensent que les jeunes auront une retraite heureuse, 58 % des retraités prédisent que les jeunes Canadiens auront moins de chances de réaliser leur style de vie idéal à la retraite, par comparaison avec leurs parents et leurs grands-parents.

« Pour ceux qui ne sont qu'en début de carrière, il n'est jamais trop tôt pour élaborer un plan financier à long terme qui tienne compte de la retraite, explique M. Buttigieg. Placer de l'argent dans un REER ou dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), c'est une excellente façon de commencer à se préparer aux étapes importantes de la vie future. »

Les avantages d'un programme d'épargne continue

M. Buttigieg ajoute que les jeunes Canadiens devraient songer à établir un programme d'épargne continue (PEC), qui pourrait les aider à épargner en vue de leur retraite. Lorsqu'on établit un PEC, une somme donnée est prélevée régulièrement et automatiquement sur le compte bancaire de son titulaire et elle est investie directement dans son REER ou son CELI.

Le PEC diminue le coût d'investissement comparativement à un dépôt annuel et il favorise la croissance de l'épargne. La valeur d'un placement dans un fonds d'investissement fluctue chaque jour en fonction du prix des titres sous-jacents détenus par le fonds. En plaçant la même somme chaque mois dans un fonds, un investisseur peut acheter plus de parts du fonds lorsque leur prix est plus bas. À long terme, ceci peut réduire le prix moyen des parts payé par l'investisseur.

Jusqu'au 1er mars 2013, si vous établissez un nouveau PEC BMO pour des fonds d'investissement et que vous le conservez pendant 12 mois, votre première cotisation mensuelle sera majorée de 15 % (jusqu'à concurrence de 150 $). Certaines conditions s'appliquent à cette offre. Pour de plus amples renseignements à ce sujet, visitez www.bmo.com/pec/.

Pour en apprendre davantage sur l'épargne-retraite, visitez www.bmo.com/retraite.

Le sondage dont les résultats sont mentionnés dans ce communiqué a été effectué en ligne auprès d'un échantillon aléatoire de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus, du 23 au 27 novembre 2012. Un échantillon probabiliste de cette taille donnerait des résultats comportant une marge d'erreur de ± 3,1 %, 19 fois sur 20. Le sous-échantillon pour les retraités au Canada est n = 118. Un échantillon probabiliste de cette taille donnerait des résultats comportant une marge d'erreur de ± 9 %, 19 fois sur 20.

Les fonds d'investissement BMO sont offerts par BMO Investissements Inc., une société de services financiers qui est une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds d'investissement peuvent comporter des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus du fonds avant d'y investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Renseignements