BMO Groupe financier

TSX : BMO
NYSE : BMO


BMO Groupe financier

11 févr. 2013 09h00 HE

RAPPEL-Selon une étude de BMO sur les REER, les jeunes Canadiens s'inquiètent au sujet de leur capacité d'épargner en vue de leur retraite

- Quatre-vingts pour cent des Canadiens de 18 à 34 ans ne sont pas tout à fait certains de pouvoir épargner suffisamment pour leur retraite.

- De nombreux jeunes Canadiens pensent que leurs parents auront une meilleure retraite que la leur.

- Plus des trois quarts des jeunes Canadiens appréhendent de survivre à leur épargne-retraite.

- Selon BMO, il est essentiel de commencer tôt à épargner en vue de la retraite.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 11 fév. 2013) - Selon une étude de BMO Groupe financier, 80 % des Canadiens de 18 à 34 ans n'ont pas une grande confiance dans leur capacité d'épargner en vue de leur retraite. De plus, 55 % d'entre eux pensent qu'ils seront incapables de réaliser leur style de vie idéal pendant leur retraite ou que leur capacité à le faire sera tout juste égale à celle de leurs parents.

Cette situation pourrait être liée au fait qu'un grand nombre de jeunes accordent plus d'importance au remboursement de leurs dettes qu'à leur épargne-retraite. Selon Statistique Canada, l'endettement des particuliers a atteint le niveau sans précédent de 164,6 % au troisième trimestre de 2012, ce qui signifie que les Canadiens doivent en moyenne 1,65 $ pour chaque dollar de leur revenu après impôts.

L'étude de BMO indique que près de la moitié des jeunes Canadiens (46 %) se préoccupent plus de rembourser leurs dettes que d'épargner en vue de leur retraite, alors que moins du quart des jeunes (24 %) se préoccupent plus de leur épargne-retraite.

« Il est admirable que les jeunes Canadiens s'efforcent de réduire leur endettement, mais ils doivent aussi épargner en vue de leur retraite, déclare Janet Peddigrew, vice-présidente régionale, BMO Banque de Montréal. En prenant le temps de préciser leurs besoins financiers à court et à long terme, les jeunes peuvent élaborer un plan financier qui leur sera utile dès maintenant et pendant encore longtemps. »

Quelles sont les préoccupations des jeunes au sujet de la retraite?

Lorsqu'on leur a demandé ce qui les préoccupait le plus au sujet de la retraite, les jeunes Canadiens ont exprimé franchement leurs appréhensions :

  • Soixante-dix-sept pour cent des répondants craignent d'épuiser leur épargne-retraite avant la fin de leur vie, et ils sont 61 % à craindre de survivre à leur conjoint, à leur famille et à leurs amis.
  • Soixante-douze pour cent des répondants craignent d'avoir des problèmes de santé physique et ils sont 58 % à appréhender d'avoir des problèmes de santé mentale.
  • Soixante-douze pour cent des jeunes Canadiens craignent de ne pas pouvoir se permettre le style de vie qu'ils voudraient pendant leur retraite.

D'où viendra l'argent?

L'immense majorité des jeunes Canadiens (94 %) considèrent que les prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) contribueront à leur revenu de retraite. Et 91 % d'entre eux prévoient également de puiser dans leur régime enregistré d'épargne-retraite (REER). D'autres pensent que leur revenu proviendra :

  • de leur régime de retraite d'employé (82 %);
  • du revenu de retraite de leur conjoint (72 %);
  • d'autres sommes épargnées (86 %);
  • d'un héritage (66 %).

« Comme la prestation mensuelle moyenne du RPC est d'environ 500 $, les jeunes Canadiens ne devraient pas trop compter là-dessus pour financer leur retraite, explique Chris Buttigieg, directeur principal, Stratégies de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. Pour maximiser leur épargne, les Canadiens doivent faire des économies à long terme et trouver des façons ingénieuses d'accroître leur épargne-retraite. Par exemple, un programme d'épargne continue permet à l'investisseur de verser régulièrement et automatiquement dans son REER de petites sommes prélevées directement sur son compte bancaire. C'est une excellente option pour les jeunes Canadiens qui ont parfois beaucoup de difficulté à réunir une somme pour cotiser à leur REER avant la date limite annuelle. »

Pour de plus amples renseignements sur l'épargne-retraite, visitez le site www.bmo.com/retraite.

Les résultats du sondage mentionnés dans ce communiqué proviennent d'entrevues effectuées en ligne, du 23 au 27 novembre 2012, auprès d'un échantillon aléatoire de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Un échantillon probabiliste de cette taille produirait des résultats comportant une marge d'erreur de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.

Renseignements