BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

13 févr. 2012 07h00 HE

RAPPEL-Sondage annuel BMO de la Saint-Valentin : pour les couples, il y a de l'amour dans l'air...mais aucun dialogue au sujet de la retraite

Les couples canadiens ne discutent pas des détails concernant la planification de leur retraite

- Plus de la moitié des couples canadiens n'ont pas discuté du style de vie qu'ils souhaitent mener une fois à la retraite, de l'endroit où ils souhaitent s'établir, ni de la somme dont ils auront besoin

- Près du tiers des répondants ne savent pas exactement combien leur partenaire a mis de côté en vue de la retraite

- La planification de la retraite s'avère plus stressante que la fête de la Saint-Valentin aux yeux des couples canadiens

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 13 fév. 2012) - Alors que la Saint-Valentin n'est plus qu'à quelques jours, BMO Groupe financier vient de publier son deuxième sondage annuel de la Saint-Valentin au sujet de la retraite, qui porte sur la communication dans le couple en matière de planification de la retraite.

Les résultats du sondage, effectué par la firme Léger Marketing, indiquent que 69 pour cent des couples canadiens ont eu une conversation entre partenaires au sujet de leurs projets de retraite. Cependant, lorsqu'on y regarde de plus près, il s'avère que moins de la moitié d'entre eux ont discuté des enjeux essentiels, tels que :

  • le mode de vie idéal une fois à la retraite (47 pour cent);
  • l'âge auquel prendre la retraite (46 pour cent);
  • l'endroit où s'établir une fois retraités (44 pour cent);
  • le montant nécessaire pour pourvoir vivre le mode de vie choisi (42 pour cent);
  • la décision de vendre la maison ou de demeurer dans le domicile familial (36 pour cent).

Pour près du tiers des couples canadiens (30 pour cent), les partenaires ne savent pas exactement combien leur conjoint a mis de côté en vue de la retraite, y compris la somme accumulée dans son régime enregistré d'épargne-retraite (REER).

« Nous entendons souvent répéter à quel point la communication est essentielle dans un couple, mais une bonne communication devrait également inclure de discuter de la question des finances et des projets de retraite », a déclaré Tina Di Vito, chef, Institut Info-retraite BMO. « Plus le couple s'engage tôt dans une conversation au sujet de la retraite, et plus il sera facile pour les deux conjoints d'élaborer et de mettre en place un plan financier qui les aidera à profiter du mode de vie dont ils rêvent une fois qu'ils seront à la retraite. »

Les résultats du sondage démontrent également que moins du tiers des couples canadiens (27 pour cent) profitent des REER de conjoint, un quart des répondants (26 pour cent) ignorant même de quoi il s'agit. Selon Mme Di Vito, les REER de conjoint sont une façon efficace, du point de vue fiscal, de fractionner le revenu imposable entre les deux conjoints une fois qu'ils sont à la retraite.

Avec la Saint-Valentin et la campagne des REER comme toile de fond, il a également été demandé aux répondants ce qui les stressait le plus - la fête de la Saint-Valentin ou la planification de la retraite :

  • dans l'ensemble, les répondants considèrent la retraite (56 pour cent) comme plus stressante que la Saint-Valentin (20 pour cent);
  • fait intéressant, un plus grand nombre d'hommes (30 pour cent) que de femmes (10 pour cent) sont stressés par la question de la Saint-Valentin, tandis qu'un plus grand nombre de femmes (61 pour cent) que d'hommes (51 pour cent) sont stressées par les enjeux entourant la planification de la retraite.

Le sondage en ligne a été effectué par la firme Léger Marketing, du 30 janvier au 2 février 2012, auprès d'un échantillon de 926 adultes canadiens qui ne sont actuellement pas célibataires. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de +/- 3,2 pour cent, 19 fois sur 20.

Pour de plus amples renseignements au sujet de la retraite, n'hésitez pas à consulter notre site Internet, à l'adresse suivante : www.bmo.com/retraite.

Renseignements