BMO Banque privée Harris
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque privée Harris

13 juin 2013 11h00 HE

RAPPEL-Sondage de BMO Banque privée Harris sur l'évolution de la richesse : la diversité caractérise désormais les Canadiens à valeur nette élevée

- Les deux-tiers des Canadiens fortunés sont des millionnaires qui ont bâti eux-mêmes leur fortune

- Environ la moitié des Canadiens bien nantis sont des immigrants ou des Canadiens de première génération, comparativement à un tiers seulement aux Etats-Unis

- Le tiers des Canadiens à valeur nette élevée sont des femmes, comparativement à 21 pour cent en 2010

- Importance de l'éducation : 80 pour cent des Canadiens fortunés détiennent au moins un diplôme universitaire de premier cycle

- Les millionnaires américains ont tendance à être plus jeunes qu'au Canada

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwired - 13 juin 2013) - BMO Banque privée Harris a dévoilé aujourd'hui les résultats d'une série de sondages qui analysent les tendances qui se dessinent chez les Canadiens à valeur nette élevée (Canadiens qui détiennent un actif investissable d'un million de dollars ou plus). Le premier sondage révèle que les Canadiens fortunés forment un groupe hétérogène et qu'une fortune peut se bâtir de diverses façons, sans égards au sexe ou au lieu de naissance.

Le sondage a en outre établi que les deux-tiers (67 pour cent) des répondants sont des millionnaires ayant bâti eux-mêmes leur fortune, tandis que seulement un répondant sur cinq (20 pour cent) attribue au moins une partie de sa fortune à un héritage.

De plus, presque la moitié (48 pour cent) sont des immigrants (24 pour cent) ou se décrivent comme des Canadiens de première génération ayant au moins un parent né à l'étranger (24 pour cent). Parmi ce groupe de néo-Canadiens, plus des deux-tiers (68 pour cent) ont indiqué avoir fait eux-mêmes leur fortune. Fait intéressant, l'étude a révélé que les néo-Américains comptent pour seulement le tiers des gens fortunés aux États-Unis.

« Pendant des générations, d'aucuns ont vu le Canada comme un pays offrant des possibilités à ceux et celles qui voulaient s'y établir et participer à la croissance du pays. Les résultats de ce sondage atteste cette conviction de longue date », a affirmé Alex Dousmanis-Curtis, première vice-présidente et chef, BMO Banque privée Harris. « Aujourd'hui, les Canadiens à valeur nette élevée, qu'ils soient nés au pays ou ailleurs, font la preuve que le dur labeur et l'esprit d'entreprise peuvent engendrer prospérité et succès ».

Des femmes fortunées

Le sondage a par ailleurs révélé que les femmes forment le tiers des Canadiens les mieux nantis, par rapport à 21 pour cent il y a trois ans. Il a en outre fait ressortir les réalités suivantes :

  • quarante pour cent des femmes ont fait leur fortune elles-mêmes;
  • le tiers des femmes préfèrent gérer elles-mêmes leurs placements.

« Les femmes d'aujourd'hui contrôlent une part croissante de la richesse au Canada et cette proportion augmente de huit points de pourcentage annuellement », a poursuivi Mme Dousmanis-Curtis. « Sous l'angle des services bancaires privés, il apparaît clairement que le profil de la richesse est en mutation au Canada et qu'il n'existe plus de stéréotype du client à valeur nette élevée. Si nous voulons réussir comme secteur d'activité, nous devons donc prévoir et même dépasser les besoins uniques de cette clientèle diversifiée ».

Autres conclusions du sondage :

  • les personnes nanties tendent à être plus jeunes aux É.-U. qu'au Canada, 24 pour cent des Américains à valeur nette élevée étant âgés de moins de 40 ans, par rapport à seulement quatre pour cent in Canada;
  • soixante-huit pour cent des Canadiens aisés sont des hommes;
  • l'éducation est l'un des principaux vecteurs de richesse puisque 80 pour cent des Canadiens à valeur nette élevée possèdent au moins un diplôme universitaire de premier cycle; 46 pour cent ont un diplôme d'études supérieures ou à finalité professionnelle; 10 pour cent un diplôme de formation technique, commerciale ou d'apprentissage; alors que 9 pour cent seulement détiennent un diplôme d'études secondaires ou moins.

Répartition régionale :

Région Pourcentage de millionnaires qui ont bâti eux-mêmes leur fortune Pourcentage de nouveaux millionnaires canadiens Pourcentage de femmes millionnaires
Canada 67 48 32
Atlantique 83 46 37
Québec 64 44 24
Ontario 64 45 36
Alberta 72 44 36
Colombie-Britannique 74 68 26

Le sondage a été réalisé en ligne par Pollara entre le 28 mars et le 11 avril 2013 auprès d'un échantillon de 305 adultes canadiens disposant d'un actif investissable d'un million de dollars ou plus. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 5,6 pour cent, 19 fois sur 20.

Les chiffres américains proviennent d'une étude identique réalisée au cours de cette même période, parmi 482 adultes américains disposant d'un actif investissable d'un million de dollars ou plus.

*La firme Boston Consulting Group

À propos de BMO Banque privée Harris

S'appuyant sur la stabilité et les ressources de BMO Groupe financier, les professionnels de BMO Banque privée Harris ont à cœur de favoriser une saine gestion du patrimoine. Ils offrent pour cela des conseils d'experts et des services hautement personnalisés dans les secteurs des services bancaires, de la gestion de placement, de la planification successorale et des services fiduciaires, de la planification de la relève, et des services philanthropiques, le tout selon une approche coordonnée axée sur la confiance. Disposant de 34 bureaux à l'échelle du Canada, dont Halifax, Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver, BMO Banque privée Harris est en mesure de servir ses clients dans plusieurs langues.

Pour de plus amples renseignements au sujet de BMO Banque privée Harris, n'hésitez pas à consulter notre site Internet, à l'adresse suivante : www.bmo.com/banquepriveeharris.

Renseignements