BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Nesbitt Burns

BMO Nesbitt Burns

23 déc. 2013 09h35 HE

RAPPEL-Sondage de BMO Nesbitt Burns sur la fiscalité : Seul le quart des Canadiens tiennent compte des échéances fiscales de fin d'année

- La majorité des Canadiens attendent la nouvelle année pour commencer à penser à leur déclaration d'impôt

- Quatre-vingt-huit pour cent disent comprendre les questions fiscales

- Toutefois, la majorité des Canadiens connaissent mal les échéances fiscales importantes, y compris celles qui ont trait aux dons de charité, aux dernières cotisations au REER et aux retraits d'un CELI

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 déc. 2013) - Selon un sondage rendu public aujourd'hui par BMO Nesbitt Burns, les Canadiens risquent de laisser filer des dollars en ne tenant pas compte des échéances fiscales importantes de fin d'année. Le sondage a en effet révélé que moins du quart des Canadiens (24 pour cent) pensent aux questions ayant trait à leur déclaration de revenus avant la fin de l'année, tandis que, généralement, 85 pour cent pensent à leurs impôts au début de la nouvelle année (50 pour cent) ou au cours de la période qui précède immédiatement l'échéance de production de la déclaration de revenus en avril (35 pour cent).

« Il y a, avant ou à la fin de l'année, des échéances fiscales importantes dont les Canadiens devraient tenir compte », a indiqué Jean Richard, vice-président, Groupe de gestion du patrimoine, BMO Nesbitt Burns. « La fin de décembre est une étape importante pour qui désire réduire le montant des impôts sur le revenu à payer cette année ».

M. Richard a en outre fait observer que la planification fiscale devrait être vue comme une activité qui devrait s'échelonner sur toute l'année; la fin de l'année est plus généralement la période toute désignée pour revoir et planifier sa situation financière.

Le sondage a aussi révélé que la vaste majorité des Canadiens (88 pour cent) estiment bien connaître les échéances fiscales (comparativement à 93 pour cent l'an dernier). Lorsqu'on les interroge sur diverses échéances fiscales particulières, nombre d'entre eux ne connaissent pas les bonnes dates :

  • dons de bienfaisance et crédits et déductions d'impôt (68 pour cent ignorent la bonne date, en augmentation par rapport à 61 pour cent l'an dernier);
  • cotisation à un REER pour les personnes qui atteignent l'âge de 71 ans (75 pour cent ignorent la bonne date, comparativement à 70 pour cent l'an dernier);
  • versement d'acomptes provisionnels trimestriels (82 pour cent ignorent la bonne date, en hausse par rapport à 73 pour cent l'an dernier);
  • retrait d'un CELI (83 pour cent ignorent la bonne date, comparativement à 78 pour cent l'an dernier);
  • vente à perte à des fins fiscales (90 pour cent ignorent la date, en hausse par rapport à 85 pour cent l'an dernier).

BMO Nesbitt Burns propose les stratégies suivantes d'économie d'impôt pour la fin d'année :

1. Versement d'acomptes provisionnels trimestriels - Échéance : le 15 décembre*

  • Si le montant estimatif de votre impôt sur le revenu pour l'année ou pour l'une des deux années précédentes dépasse 3 000 $ (1 800 $ si vous résidez au Québec), vous pourriez devoir verser des acomptes provisionnels à raison de quatre paiements par année, le dernier étant exigible le 15 décembre.

2. Vente à perte à des fins fiscales - Échéance : le 24 décembre

  • Avez-vous des placements qui se sont dépréciés? Vous pourriez les vendre avant la fin de l'année afin de compenser les gains en capital réalisés plus tôt dans l'année. Ainsi, vous pourriez réduire votre impôt à payer. Toutefois, cette vente à perte doit impérativement être sensée, du point de vue des placements, étant donné que vous ne pourrez pas racheter ces titres avant au moins 31 jours. Voyez comment mettre en œuvre cette stratégie avec votre conseiller de BMO Nesbitt Burns et avec votre conseiller fiscal.

3. Dons de bienfaisance et autres crédits et déductions d'impôt - Échéance : le 31 décembre

  • Pour obtenir un reçu d'impôt pour 2013, vous devez effectuer tous vos dons de bienfaisance avant le 31 décembre.
  • Au lieu de faire des dons en argent à des organismes de bienfaisance, songez à donner vos titres cotés en bourse qui se sont appréciés. Ainsi, vous pourriez obtenir un crédit d'impôt et, du même coup, éliminer potentiellement l'impôt sur les gains en capital réalisés sur ces titres.
  • La date limite de paiement du 31 décembre s'applique également aux déductions ou aux crédits d'impôt pour 2013 associés à certaines dépenses telles que les frais de garde d'enfants, les frais médicaux, les frais de scolarité, ainsi qu'aux nouveaux crédits d'impôt relatifs à la condition physique ou aux activités artistiques des enfants.

4. Retraits d'un CELI - Échéance : le 31 décembre

  • Si vous devez effectuer un retrait de votre compte d'épargne libre d'impôt (CELI), faites-le en décembre plutôt que l'an prochain. Ainsi, vous aurez davantage de droits de cotisation pour l'an prochain.

5. Cotisations à un REER pour les personnes qui atteignent l'âge de 71 ans - Échéance : le 31 décembre

  • Les personnes qui ont eu 71 ans en 2013 doivent liquider leur REER avant la fin de l'année. Si vous avez des droits de cotisation inutilisés, vous devriez verser un dernier montant avant la fin de l'année.

Résultats régionaux :

% qui pensent aux questions liées à leur déclaration de revenus avant la fin de l'année % qui pensent aux questions liées à leur déclaration de revenus au début de la nouvelle année % qui pensent aux questions liées à leur déclaration de revenus au cours de la période qui précède l'échéance de production de la déclaration de revenus en avril % qui disent comprendre les échéances fiscales
National 24 50 35 88
Colombie-Britannique 25 43 41 88
Alberta 29 46 41 87
Prairies 29 53 50 85
Ontario 22 52 37 90
Québec 21 55 20 86
Atlantique 25 43 40 89

D'autres données régionales sont disponibles sur demande.

Pour de plus amples renseignements sur l'efficacité fiscale en matière de placement et de planification, vous pourrez trouver un conseiller en placement de BMO Nesbitt Burns à l'adresse suivante : www.bmo.com/nesbittburns-francais.

* Lorsque la date d'échéance tombe un samedi, un dimanche ou pendant un congé reconnu par l'ARC, le paiement est considéré comme étant à temps s'il est reçu le jour ouvrable suivant.